Partagez | .
 

 Mexico. Feat. Emma W.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Mexico. Feat. Emma W.    Lun 24 Déc 2018 - 0:09


Mexico
Emma et Alex
L'envie de voyager était aussi grande que celle de passer du temps avec Emma, pour Alex. Et ça, cela ne voulait pas rien dire. L'Anglais a toujours placé ses passions au-dessus de tout, mais son amie d'enfance, quelque part, était devenue une passion. Teintée d'un charme brun, féminin, qu'il apprenait à savourer jour après jour, nuit après nuit. Dès que l'occasion se présentait. Alors, forcément, ses hobbies - si on peut oser qualifier l'actrice ainsi - étaient à présent à un niveau équivalent. Bien sûr l'escalade régnait toujours en maître dans le coeur d'Alex, parce que c'est sa vie, son existence, son truc depuis toujours. Et le jour où il aimera davantage une femme que l'escalade là, il sera vraiment sûr qu'il faut pas qu'il la lâche la femme en question. Mais Emma n'en était pas bien loin, rassurez vous. Il suffirait d'un rien, en vérité, pour que les sentiments déjà présents se fortifient, et que la brunette prenne l'avantage. Enfin bref, là n'est pas le sujet. Le point important ce soir, c'est le restaurant. Alex et Emma ont décidé de passer une petite semaine à Mexico, pour profiter de l'ambiance annuelle festive et de la chaleur qu'ils seraient bien incapables de retrouver dans leur mère patrie : l'Angleterre. L'Amérique centrale c'est quand même plus... Caliente, et amusant. Et puis, surtout, ils y a moins de paparazzis. Et ceux qui s'y trouvent sont nettement moins envahissants. Alors, c'est vraiment le rêve pour toute célébrité. " Je t'ai trouvé un resto, Em', tu vas tomber par terre. " souffle l'acteur à la jolie brune qui se trouve - très - brusquement dans ses bras. Un rire léger lui échappe. " C'est dans ton style, avec tout ce que tu aimes. " Alex la retourne face à lui, pour plonger ses yeux si rieurs - et pétillants - dans les siens. A son sourire, on devine qu'il cache quelque chose. Mais que serait Alex sans son mystère ? Ou plutôt son côté emmerdeur... ? " La réservation est faite pour 20h, donc on a... 2h pour se préparer, ou prendre une douche, ou... S'occuper. Tous les deux. " ton séducteur ou pas, la subtilité n'est pas son fort. Mais c'est qu'il l'aime son amie d'enfance. Et qu'il la désire, également. Alors... Forcément, toutes les occasions sont bonnes pour se rapprocher un peu plus sur le plan physique. Mais peut-être qu'Emma avait envie d'autre chose, auquel cas Alex est pleinement à l'écoute. Et puis maintenant qu'il y pense... " J'ai réservé une moto de fou, pour qu'on se déplace jusqu'au restaurant. " ajoute le jeune homme, en souriant d'une manière qui ne prête pas à la confusion : la cylindrée le subjugue. Mais Alex et la moto, ça aussi c'est inséparable, et donc peu surprenant. " Tu veux la voir ? " bon d'un coup, il est totalement plus intéressé par la bécane, et son envie de la montrer à Emma, que les quelques idées douteuses qui lui passaient dans la tête quelques secondes auparavant. Mais c'est tout à fait normal, n'est-ce pas ? Vous verriez la mécanique, son noir chromé, ses organes scintillants, vous aussi vous voudriez partager cette vision paradisiaque avec une personne de goût comme Emma, qui sait reconnaître la valeur des choses.  
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Emma Watson
A Astoria depuis : 20/02/2018
Autographes : 2205
Métier : Actrice, activiste.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Jeu 27 Déc 2018 - 15:01


Mexico
Alex & Emma
Ces dernières semaines, tout semble aller pour le mieux, dans la vie d'Emma. Sa relation avec Alex est toujours sur la bonne voie et semble même se fortifier de jours en jours. Il faut dire qu'ils se débrouillent pour passer le plus de temps que possible ensemble et ce, malgré leur profession respective. Emma vient de terminer le tournage d'un film à Boston, et elle en profite pour passer un peu de temps avec Alex, à présent que les fêtes sont derrière eux. C'est à Mexico qu'ils ont décidé d'aller ensemble. Pour une semaine entière. Autant dire qu'Emma en est plus que ravie, et qu'elle a préparé avec soin ses affaires. Une fois n'est pas coutume, elle a laissé à sa garde du corps la possibilité de rester un peu plus longtemps en famille. Elle va à Mexico et elle appréhende malgré tout un peu ce qu'il pourrait s'y passer - avec les papparazzis principalement s'entend - mais c'est quand même moindre par rapport à Los Angeles, par exemple. Et puis... Elle est avec Alex, alors elle ne craint pas grand chose. Elle aimerait juste que leur relation secrète reste encore un peu à l'état. Que sa famille soit au courant et l'ait rencontré c'est une chose, mais que cela commence à se répandre sur un cercle plus large... Non merci. Elle n'est pas prête. Et elle devine qu'Alex non plus. Elle ne sait même pas s'ils le seront un jour à vrai dire. Emma s'était fixée, jusque-là, comme objectif de ne plus sortir avec des célébrités. Faut croire qu'elle s'est plantée, et bien comme il faut. Mais faire machine arrière maintenant n'est juste pas envisageable. Au contraire, elle savoure autant que possible d'être en sa compagnie, et c'est dans ses bras qu'elle atterrit bien vite. Maintenant qu'ils sont installés dans leur chambre d'hôtel, Alex lui fait savoir ce qu'il a prévu pour la suite. Ils sont deux à avoir organisé tout ce petit périple, bien sûr, mais lui s'est particulièrement investi. Et de toute évidence encore plus qu'elle ne le pensait au départ. « Hum... J'ai hâte de voir ça ! » Et plutôt deux fois qu'une. Elle sait qu'Alex la connaît mieux que personne, alors elle a forcément déjà envie d'y être. Un sourire étire ses lèvres, alors qu'il la fait se retourner et qu'ils se retrouvent l'un en face de l'autre. Toujours plus proches. Son sourire s'étire, et elle lâche même un petit rire, lorsqu'elle entend ce qu'Alex a à lui dire, ensuite. Ah, celui-là ! Comme d'habitude dans ce genre de moment, un petit nœud se crée dans son ventre et elle s'autorise à lui répondre sur le même ton - quoi qu'un peu plus crédule peut-être -. « S'occuper à deux ? Comment ? » Ton naïf qui va bien avec. Elle en fait trop peut-être, mais c'est toujours amusant de s'engager sur cette voie-là avec Alex. Parce qu'elle sait que, en retour, elle va obtenir un résultat plus que satisfaisant. Il n'est jamais le dernier pour taquiner, plaisanter, bref s'amuser. Pas le temps d'en dire beaucoup plus qu'Alex parle d'autre chose. D'une moto qu'il a réservée. Pour se déplacer jusqu'au restaurant. Il lui demande si elle a envie de la voir et Emma, se reculant d'un pas, lui sourit. « Oh oui je veux voir ça ! Allons-y ! » Connaissant Alex, la moto ne peut qu'être rutilante et brillante. En même temps, quand on loue quelque chose, on fait en sorte que cela soit le cas. D'autant plus si c'est pour un court laps de temps. « Attends par contre... tu parles bien de se déplacer dessus, hein ? » Elle appréhende, d'un seul coup. Tout en ayant hâte... Compliquée la Emma, oui !
(c) DΛNDELION

-●-


the past cannot be changed, the future is yet in your power
there's nothing wrong with being afraid. it's not the absence of fear, it's overcoming it. sometimes you've got to blast through and have faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Sam 29 Déc 2018 - 2:31


Mexico
Alex & Emma
Sans être dans l'excès, depuis qu'il était avec Emma, Alex était le plus heureux des hommes. Probablement qu'il ne réalisait pas vraiment - oui même après deux mois - la chance qu'il avait d'être tombé amoureux d'elle, et que de son côté elle ait ressenti l'envie de tenter l'aventure à ses côtés. C'est une chance phénoménale qu'ils n'aient pas foutu en l'air leur amitié. Enfin, peut-être que cela viendrait par la suite, après tout. Mais il ne faut pas penser au négatif, n'est-ce pas ? Surtout quand leur relation si rare et si précieuse, prend un envol aussi prometteur. Et puis Alex s'appliquait dans cette relation, il se donnait à fond, pour que le p'tit feu entre eux reste toujours bien alimenté, et que ça crépite à la moindre occasion. En vérité, ce n'est pas si compliqué. Puisque dès qu'il la voit Alex se met à sourire, et alors les paroles s'échangent aisément, et le "flow" fait le reste. C'est le mieux dans leur relation : le naturel. La facilité à être ensemble. Pourtant, ils ont plus de différences que de points communs, alors Alex ne se l'explique pas, ce qu'il se produit quand ils sont ensemble.  « Hum... J'ai hâte de voir ça ! »  Alex sourit, et une lueur rieuse se diffuse dans ses prunelles. " Moi aussi j'ai hâte... " l'acteur opère une pause. Une réplique totalement niaise passe dans son esprit : hâte de te voir sourire, grâce à moi, et il l'occulte au profit de : " Hâte de te voir me remercier et d'admettre que je suis le plus attentionné, le plus génial, sans fausse modestie, des petits-copains. " Alex ne peut pas s'empêcher de rire. Son humour, teinté d'un faux orgueil, a encore frappé oui oui. Mais qu'Emma assume, en choisissant de sortir avec Alex, c'est aussi accepter son humour de haute voltige pour des huîtres. Il lui dérobe un léger, mais tendre, baiser sur le nez.  « S'occuper à deux ? Comment ? » Alex ne peut que sourire, d'une manière légèrement différente... Plus amusée, peut-être, plus charmée, pour sûr. Emma est tellement... Attirante. C'est le mot. Elle mélange à la perfection, l'amusement et la séduction. Mais c'est un terrain de jeu qu'Alex commence doucement à maîtriser. Grâce à Emma. D'ordinaire, c'est que du jeu avec lui, de la pure blague. Mais avec Emma, il essaye d'être un peu plus.  Séducteur, il approche ses lèvres de sa nuque chaude, l'embrassant avec expertise, avant de remonter aux abords de son oreille. " Faire la vaisselle...? Passer l'aspirateur ? " le murmure suave et le ton aguicheur de l'acteur contrastent totalement avec son envie de se fendre la poire, qui devient malheureusement trop forte... et irrépressible. Il éclate de rire, légèrement. Tout en plongeant son regard séduit dans celui de la femme qui se trouvait face à lui, et qu'il aimait si l'on en croyait les battements de son coeur. Ils ne vont pas le faire là... Maintenant... Il y a une moto à aller voir. Certes, il aurait pu carrément juste laisser leur corps parler, mais sans vous décrire leur vie intime, ils ne sont pas en reste de ce côté là déjà. Et c'est bien aussi, de faire d'autres choses, d'étendre le champ des activités. Sachant qu'ils auront toute la nuit, potentiellement, pour s'occuper de cette façon là si l'envie de se (re)découvrir devient trop dévorante. « Attends par contre... tu parles bien de se déplacer dessus, hein ? » Alex fronce légèrement les sourcils, dans l'incompréhension, mais réfléchissant tout de même. " Bah oui... Tu veux faire quoi d'autre sur une moto ? " Alex rit légèrement. Mais il ne veut pas se moquer, ou quoi que ce soit, parce que généralement, quand Emma pose ce genre de questions (qui n'en sont pas vraiment) il y a une inquiétude sous-jacente à prendre en compte.  " T'inquiète, je conduis. Tu risques rien. " et puis, ils ont déjà fait de la moto ensemble une fois, pour aller au parapente l'année dernière. L'hôtel n'est pas une grande chaîne, il s'agit en fait d'une sorte d'auberge (luxueuse, on ne va pas se mentir) très typique du Mexique. Ainsi, ils ont simplement à ouvrir la porte d'entrée pour se retrouver dans la rue très commerçante. Le restaurant se trouvait un peu dans les hauteurs de la ville, là où il y a moins de monde, et où la vue vous fait vous interroger sur la petitesse de votre existence, et l'immensité du monde. " On se fait un petit tour ? " il y avait les casques. Un pour chacun, oui oui. Et un temps estival qui se prêtait à une petite virée en moto.
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Emma Watson
A Astoria depuis : 20/02/2018
Autographes : 2205
Métier : Actrice, activiste.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Dim 30 Déc 2018 - 0:51


Mexico
Alex & Emma
C'est drôle, et finalement assez dingue, comme il y a peu de choses pour se mettre en travers de leur route. Enfin, c'est une impression qu'ils ont, en tout cas, qu'Emma a depuis deux mois. C'est comme si tout coulait de source, comme si leur amitié était toujours là, et n'avait fait qu'évoluer vers autre chose. C'est pourtant évident que tout a changé, que tout est différent de ce qu'ils partageaient il y a encore quelques mois. Pour autant, elle se sent parfaitement à l'aise avec lui, dans cette posture. Rien ne vient la déranger lorsque les rapprochements entre eux se font plus concrets. Au contraire, tout semble parfaitement logique et naturel. Alors plutôt que de pousser sa réflexion plus loin pour chercher ce qui pourrait faire dévier leur trajectoire si parfaite au bout d'un moment, Emma se complaît là-dedans. Elle s'y sent bien, et elle entend bien y rester là-dedans le plus longtemps possible. D'une certaine façon, elle est sans doute dans l'ignorance... Mais si cela lui permet d'être heureuse l'espace de quelques plus longues semaines, pourquoi pas ? Elle accepte les risques qu'elle encoure ensuite. « J'aurais dû me douter que tu avais une idée derrière la tête et que tu attendais quelque chose de moi... », lâche-t-elle sur un ton presque fataliste. Mais en soit, elle pourrait presque déjà lui dire. Qu'il se comporte admirablement bien avec elle, qu'il est juste parfait sur bien trop de points de vue. Parce qu'il l'est. Comme tout le monde, il a ses défauts. Mais dans cette relation, rien qui vienne la concerner directement et mettre à mal ce qu'ils partagent. Et puis il y a cette complicité entre eux. Comment l'ignorer et ne pas entrer dans le jeu qui, très vite, s'instaure - une fois de plus - entre eux ? C'est si simple, si normal. Emma ne peut que l'apprécier, et sourire elle aussi en jouant les naïves. Comme si elle n'avait pas compris les sous-entendus d'Alex... Elle n'est pas dupe. Et lui non plus d'ailleurs. C'est à lui, cette fois, d'entrer dans son jeu. Sauf qu'il a ce don - sans le savoir sans doute - de tout rendre tellement plus... Electrique. Elle ne sait même pas, dans le fond, si ça vient de lui ou d'elle. Ni même si Alex en a conscience. Mais c'est bien là. Il suffit qu'il embrasse sa nuque de façon si... Profonde, pour qu'elle succombe et sente les battements de son cœur s'accélérer. Il a un pouvoir tel sur elle qu'elle ne pensait même pas cela possible. Il remonte à son oreille et prononce quelques mots qui la font sourire. Pas que la tension redescende et tout - d'ailleurs le fait de bientôt le voir rire est loin d'amener Emma à ce résultat -, mais c'est quand même plus drôle qu'autre chose là. « Et faire les vitres, n'oublie pas. » Heureusement, malgré toutes ces conneries, Alex n'oublie pas de lui préciser une donnée importante : c'est en moto qu'ils vont aller jusqu'au restaurant qu'il a repéré. Emma, bien sûr, en est tout de suite un peu effrayée. « Bah... Je ne sais pas. » Elle répond presque avec un air bête, tiens. Mais c'est que la peur est doucement en train de la gagner et ça, Alex ne le loupera certainement pas. Il est bien trop malin pour passer à côté, en plus d'être attentif à ses besoins et potentielles inquiétudes bien sûr. Alors il la rassure... En employant le même argument que celui qu'Emma commençait à faire tourner d'elle-même dans sa tête : elle lui fait confiance, à Alex. Alors elle lui sourit, un peu rassurée, avant de rétorquer : « Heureusement que tu ne me fais pas conduire, en effet. » Ils n'iraient pas bien loin, voire même ne démarreraient pas, à vrai dire. Les deux compères se décident enfin à sortir de leur chambre d'hôtel - et c'est mieux comme ça, partis comme ils sont partis, ils auraient presque été capables d'y rester et d'en oublier le restaurant -. Emma le suit sans plus se poser de question, jusqu'à la fameuse moto qu'elle observe rapidement. « Magnifique ! » Alex avait l'air satisfait et plutôt content de sa trouvaille alors elle doit de lui faire un petit compliment. « Oui... J'aimerais bien voir la vue de là-haut, si ça te va. » Que ça lui aille ou non - elle verra bien de toute façon, c'est lui qui conduit - Emma s'empare d'un des casques et l'enfile. Tant pis si elle a l'air ridicule : elle ne s'en préoccupe pas. Et plutôt que de partir sur cette voie-là, s'installe sur la moto. Suffisamment en arrière pour qu'Alex puisse s'installer devant. Et puis, comme ça, elle pourra s'accrocher à lui. Gros cliché hollywoodien, on y est.
(c) DΛNDELION

-●-


the past cannot be changed, the future is yet in your power
there's nothing wrong with being afraid. it's not the absence of fear, it's overcoming it. sometimes you've got to blast through and have faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Lun 31 Déc 2018 - 15:54


Mexico
Alex & Emma
Le sentiment amoureux rendait les moments si simples, mais si privilégiés, pour Alex. Certes, ils ont toujours su passer des moments géniaux ensemble, mais à présent, tout prenait une tournure plus agréable, plus vibrante sur la corde de l'émotion, quelque part. Alex ne quittait pas son amie des yeux, et le sourire qu'il arbora durant un instant n'aurait pas pu être plus en paix. « J'aurais dû me douter que tu avais une idée derrière la tête et que tu attendais quelque chose de moi... » l'acteur ne peut que rire... Légèrement. N'étant pas du genre à laisser une perche aussi grande lui filer entre les doigts, il rétorqua sur le même ton :  J'attends toujours quelque chose de toi, Emma. c'est bizarre comme il aime prononcer son prénom. Il ne lui a jamais semblé aussi tendre, et harmonieux, sous sa langue. Alors qu'un moment sensuel prend cours entre eux, empli l'espace et le désempli, au rythme de leur corps qui naturellement se cherchent, l'Anglais y glisse une touche d'humour entre deux baisers tout contre la peau délicieuse et accueillante de sa compatriote. Celle-ci prend la décision d'y répondre, à la taquinerie, et bientôt le rire prend le pas sur la séduction. « Et faire les vitres, n'oublie pas. » Alex ne peut plus se concentrer sur l'aspect sensuel de la situation, mais ce n'est pas dérangeant. Il y a un moment pour tout. Et parfois, les deux acteurs essaient apparemment de faire un peu tout à la fois. Il pourrait surenchérir sur les vitres, mais clairement... La discussion n'avancerait plus que sur un tourbillon de blagues qui ne font probablement rire qu'eux. " Je préfère te regarder faire, en tenue de soubrette tu vois. " Alex reste un mec, n'est-ce pas ? Il plaisante... Un peu. Ils sont acteurs, les jeux de rôles, ils doivent aimer ça dans l'intimité, en théorie. Quoiqu'Emma n'aime peut-être pas ? Ils n'en ont jamais parlé avant aujourd'hui. Comme quoi, ils ont beau se connaître depuis des lustres et des lampadaires, la surprise est toujours prête à surgir de son trou entre eux. Ils rejoignent la moto. « Heureusement que tu ne me fais pas conduire, en effet. » Alex imagine assez bien ce que cela donnerait, Emma sur une moto, entrain de la diriger sur la route, le résultat serait sûrement tragique. " Je peux t'apprendre si tu veux. C'est pas compliqué. " Alex l'a bien enseignée à sa cousine, la maîtrise de la motocross, il peut bien faire de même avec Emma si ça la tente. « Magnifique ! » Emma semble sincère, Alex est heureux, le sourire jusqu'aux oreilles. " C'est vrai ? Elle te plait ? " après tout, l'acteur n'a aucune idée des goûts de sa compatriote par rapport au sujet. Là encore, ils ont des choses à apprendre de l'un et de l'autre.  « Oui... J'aimerais bien voir la vue de là-haut, si ça te va. » Alex tâche de rester impassible, mais pendant une fraction de seconde, il se dit qu'elle va voir le restaurant... Et que ceci va ruiner le plan qu'il a prévu. Mais non, ils n'iront pas au point culminant... Ainsi, la surprise sera sauve... " Ok, en selle, jeune femme ! " Alex, pour sa part, adore cette sensation, d'enfourcher une moto. Malgré toutes les années qu'il en fait. C'est toujours une émotion particulière, quand son corps entre en contact avec la machine, il est en maîtrise totale de l'animal mécanique. Faisant ronronner la bête, Alex vérifie qu'Emma est bien accrochée autour de lui avant de la lancer à fond de train pour que la brunette flippe un peu, et qu'elle se serre un peu plus contre lui. Malin qu'il est. Accélérant, en montant dans les hauteurs, les commerces s'espacent de plus en plus, la végétation prend davantage ses aises. Et ils s'élèvent ensemble dans les montagnes, à travers des chemins qu'ils dessinent parfois eux-mêmes. Pourquoi toujours suivre la route après tout ? Alex penche parfois la moto très bas sur le côté pour qu'Emma ait plus de sensation et qu'elle profite ainsi au mieux de cette balade. Le vent est particulièrement rafraîchissant. Enfin, ils parviennent à un petit coin de terre, qui donne sur la ville d'une manière qui la surplombe tout en beauté, encore caché par quelques branchages. C'est très rocheux, on dirait presque... Une falaise. Alex détend la béquille pour qu'elle maintienne la moto sur ses deux roues. Puis il s'approche d'Emma et l'aide à descendre. " Pas trop mal aux jambes ? " il la taquine, le sourire aux lèvres. Alex ne voulait pas l'emmener ici avant le restaurant, mais après tout, pourquoi pas ? La nuit est déjà tombée, le spectacle sera beau peu importe l'heure à présent. Comme un prestidigitateur, Alex tire en arrière sur la branche pour qu'Emma voit le lieu secret à couper le souffle, et passe la première. Puis, sans se retenir, ses mains lâchent leur emprise sur la-dite branche pour que son invitée de la nature se prenne l'objet bien touffu dans la figure. Parce que c'est Alex, il trouve cela hilarant. " Pardon, désolé, j'ai pas pu résister. " et il dit tout cela en étant mort de rire, tout en se rapprochant d'elle pour vérifier qu'Emma va bien. Alex il sait pas faire dans le niais. Du moins, pas sur la durée.
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Emma Watson
A Astoria depuis : 20/02/2018
Autographes : 2205
Métier : Actrice, activiste.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Jeu 3 Jan 2019 - 23:48


Mexico
Alex & Emma
Des moments comme celui-là, Alex et Emma en partagent de plus en plus. Logique, me direz-vous. Après tout, leur relation a considérablement évolué ces derniers temps et que cela ne peut pas être sans conséquences. En soit, pourtant, tout n'est pas si différent de ce qu'ils avaient autrefois. Ils ont toujours cette fâcheuse tendance à se taquiner sur des sujets et d'autres, à s'amuser d'à peu près tout comme s'ils étaient encore ces adolescents turbulents d'autrefois. En la compagnie d'Alex, Emma se surprend à retrouver cette âme d'enfant qu'elle a dû mettre de côté trop tôt à cause de sa célébrité. Elle ne regrette rien, mais ceci est un fait établi, pas quelque chose qu'elle invente pour le plaisir. « Moui... J'aurais dû m'en douter. » Sa voix ressemble presque à un miaulement tout à coup. C'est l'effet Alex Pettyfer. Elle ne le savait pas si important, mais plus le temps passe et plus elle s'en rend compte. Sans doute qu'elle s'attache juste de plus en plus à lui. D'une autre façon, s'entend. Parce qu'elle le considérait déjà comme l'un de ses plus proches alliés autrefois. C'est juste que, maintenant, il n'est plus juste un ami... Il l'est toujours, mais il est surtout bien, bien plus. Et c'est déroutant, parfois, quand elle y pense trop fort, quand elle essaye sans doute un peu trop de chercher des explications et des raisons derrière chacun de leurs faits et gestes, sans compter les paroles échangées. En général, elle ne se prend pas autant la tête et tout est très simple, limpide. Comme cette façon qu'ils ont de faire, doucement mais sûrement, monter la température entre eux sur quelques mots et baisers échangés. Heureusement qu'ils savent aussi se tenir sinon le monde entier ne les verrait tout simplement plus ! « Seulement si tu es en tenue de soubrette aussi, alors. » Haussement d'un sourcil pour accentuer ses mots, avant qu'Emma éclate de rire. Il n'y a vraiment qu'à lui qu'elle peut dire des trucs pareils sur un ton aussi sérieux. Enfin... Au début. Parce que les rires ne sont jamais bien loin d'eux. Le tout, bien sûr, sans oublier la réalité dans laquelle ils sont toujours plongés. Ils vont aller faire de la moto. Emma appréhende et, en même temps, sait qu'elle peut entièrement faire confiance à Alex. Il va faire attention, ne fera rien pour la blesser. Elle le suit donc en tentant comme elle le peut de se rassurer. « Hum... On verra une autre fois. Le temps que mon cerveau assimile l'idée déjà. » Parce que se lancer là, tout de suite, lui serait tout bonnement impossible. Et elle a vraiment envie qu'ils arrivent en un seul morceau à destination. La moto devant eux, Emma ne peut que remarquer qu'elle est magnifique. Elle n'y connaît pas grand chose, mais quand même. « Oui, bien sûr. » Comment ne pas le reconnaître ? C'est impossible ! Et puis ce n'est pas juste histoire de lui faire plaisir - même si cela joue sans doute aussi -. Bon, ce n'est pas tout ça mais il va bien falloir qu'ils partent à un moment. Emma sent une boule familière - quand elle est avec Alex c'est toujours comme ça de toute façon - mêlée d'appréhension et d'impatience dans le creux de son ventre mais elle la met de côté pour enfourcher la moto à son tour. Se plaçant derrière Alex, le casque désormais bien sur sa tête. Au départ, elle veut jouer les malignes en ne le serrant qu'à peine, mais sitôt qu'il a démarré, elle se rend compte que ce ne sera pas suffisant. Sans doute qu'il a même fait exprès d'aller aussi vite... En tout cas, elle se rapproche de lui autant que possible, et le serre d'absolument toutes ses forces. Et au niveau de son torse avec ses mains, et de la moto avec ses jambes. Elle n'est pas folle, elle n'a pas envie de tomber. Et c'est dans les virages qu'elle se rend compte d'à quel point elle a bien fait de ne pas tenter le diable en ne faisant que l'effleurer. Franchement, ils sont à deux doigts de toucher le sol, à croire qu'il le fait exprès. Mais sinon, dans l'ensemble, Emma ne pense pas vraiment à ce genre de détails. Elle a bien sûr quelques coups de flippe, mais la plupart du temps, elle reste plus que satisfaite du voyage. C'est grisant, toutes les sensations nouvelles qui s'offrent à elle - pas si nouvelles puisque ce n'est pas la première fois qu'ils font de la moto ensemble -. Elle reste tout de même très soulagée lorsqu'ils arrivent à destination. Aussi vite que cela lui est permis, elle retrouve la terre ferme en posant ses pieds sur le sol, bien sur le sol. Alex l'y aide, en bon gentleman qu'il est. « Non... ça va. » Menteuse ! Mais sa fierté a parlé pour elle. Et elle n'a pas franchement envie de s'auto-contredire alors elle ne dit rien de plus. Et le suit de très près lorsqu'il s'aventure en direction du bord de la falaise. Là d'où ils devraient avoir une très belle vue. Gentleman jusqu'au bout décidément, Alex tire une branche et la tient pour qu'Emma puisse passer. Celle-ci, le sourire aux lèvres, en profite pour faire quelques pas en avant... Et mieux se prendre la branche bien touffue dans la gueule au passage. Pardon, désolé, j'ai pas pu résister. Il l'a fait exprès ! Oh qu'il est méchant. Emma, en très bonne comédienne, décide de s'aventurer sur son terrain et pose assez vite ses deux mains sur ses yeux. « Ah putain, Alex... » Elle ne pousse pas le vice jusqu'à pleurer mais lâche quelques petits gémissements de douleur. Histoire de bien lui faire comprendre qu'elle souffre - alors que c'est totalement faux -. « Fallait me dire si tu ne voulais pas que je vois la vue d'ici... C'était pas nécessaire d'en arriver là. » Jusqu'au bout, oui. Et elle va même jusqu'à avancer de quelques pas supplémentaires en se pliant à moitié en avant. En souffrance. Quelques grimaces de douleur supplémentaires plus tard, et elle ôte ses mains de devant ses yeux. Un petit rire lui échappe, puis elle dit : « J'espère que t'y as cru », avant d'aller voir la fameuse vue. Ce n'est pas Alex et ses blagues à moitié vaches qui vont lui gâcher son plaisir. Elle ose quand même espérer que sa petite vengeance n'aura pas été vaine. En attendant, elle profite bientôt de la vue splendide sur la ville... Sans savoir si Alex l'a rejoint ou non. Sans doute que oui.
(c) DΛNDELION

-●-


the past cannot be changed, the future is yet in your power
there's nothing wrong with being afraid. it's not the absence of fear, it's overcoming it. sometimes you've got to blast through and have faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Sam 5 Jan 2019 - 13:59


Mexico
Alex & Emma
Alex est clairement amusé, et attendri par Emma. Elle a su le toucher d'une manière que peu d'êtres humains peuvent se targuer d'avoir fait. C'est presque une prouesse. En outre, généralement Alex a des semi coups de foudre avec les femmes. Emma c'est la première qu'il a appris à aimer, d'abord mentalement, puis physiquement. Pourtant, elle n'est pas repoussante visuellement, loin de là d'ailleurs, mais comme ils se sont connus étant enfants, cela change la donne... Aujourd'hui, Emma est une femme. Et Alex est un homme. Alors, tout est différent. Ils peuvent se désirer, et s'aimer de la plus belle façon qui soit. Et le bonus, c'est qu'ils s'entendent toujours aussi bien, peut-être même davantage... Si cela est possible. Enfin, pour l'instant, elle lui fait de l'effet.  « Moui... J'aurais dû m'en douter. » un regard de la brunette, et le corps du blond s'embrase, ne désirant qu'acheminer leur conversation sur le premier endroit venu. Le canapé ? Néanmoins, il faut calmer leurs ardeurs. A trop faire l'amour, on oublie de discuter, et parfois, on finit par se perdre et devenir de parfaits étrangers. Ce qui est dommage. Et puis, désirer un corps, c'est bien, désirer une personnalité, c'est mieux. Ça dure plus longtemps.  « Seulement si tu es en tenue de soubrette aussi, alors. » Le britannique ne peut que laisser un rire clair lui échapper, comme d'habitude, avec Emma. " Quelle atteinte à ma virilité là... Mais allez, si ça t'amuse, je le ferai. " Le pire, c'est qu'il ne ment pas. Il y a peu de choses qu'Alex ne ferait pas pour sa compatriote, si elle le souhaite vraiment. Pourtant, c'est pas le genre à dire Amen à tout. Mais il veut tellement lui faire plaisir, qu'il accepterait bien des choses qu'il refuserait à n'importe qui d'autre. " Tu me ferais faire n'importe quoi, c'est dingue..." ajoute-t-il, plus pour lui-même que pour elle, peut-être. Sans la quitter de son regard pour autant. Un sourire quelque peu résigné aux lèvres. Laisser quelqu'un avoir un tel pouvoir sur soi, n'est-ce pas inconscient ? Et si un jour elle s'en sert contre lui ? Et si un jour elle décide de lui faire du mal, comme les autres ? Mais Alex ne préfère pas y penser. Pour s'investir du mieux qu'il peut dans la relation. « Hum... On verra une autre fois. Le temps que mon cerveau assimile l'idée déjà. » Alex laisse échapper un léger rire. " Trouillarde. " le ton moqueur y est, oui. Après le trajet agréable en moto, ils parviennent au belvédère naturel. Sans foi ni loi, Alex catapulte une branche dans la gueule d'Emma, riant à gorge déployée et sans l'ombre d'un scrupule. Jusqu'à ce que... « Ah putain, Alex... » Merde... Il lui a fait mal ? « Fallait me dire si tu ne voulais pas que je vois la vue d'ici... C'était pas nécessaire d'en arriver là. » il calme légèrement son rire. Peut-être que les épines sont allées dans ses yeux ? Elle se les cache de ses deux mains. La queue entre les pattes, il se rapproche, pour s'excuser, et vraiment cette fois. Pas en riant. " Mince, ça t'a fait mal ? " il se sent pitoyable tout à coup. Et lourdaud. Mais rapidement... « J'espère que t'y as cru » Oh la coquine. Alex n'en revient pas, il s'est fait berner, comme un bleu. " Mais quel petit démon... " il persiffle, mi outré, mi-séduit par son côté manipulatrice, en la suivant du regard alors qu'elle pénètre, de sa jolie démarche, l'espace végétal. Quelques mètres les séparent avant qu'Alex se décide à la rejoindre et à l'attraper dans ses bras, à hauteur de la taille, pour la faire méchamment tournoyer, et lui donner peut-être le tournis ? Son seul moyen de défense. " J'espère que t'as honte de toi, de m'avoir fait croire à tes vilains mensonges. " il lui murmure à l'oreille, le ton presque féroce. Alex n'est pas sérieux, évidemment. Il n'est pas du genre vraiment rancunier. Mais, par contre... Les douces vengeances, ça lui ressemble bien... Alors... Naturellement un plan se construit dans sa tête bien faite. " Moi qui t'ai emmenée ici, pour une raison toute spéciale... " Alex relâche légèrement sa victime, pour qu'elle se retourne et qu'il puisse plonger ses yeux rieurs et pétillant de malice pernicieuse dans les siens. Et alors, une fois face à elle, pour la faire bien flipper, il met, avec toute la certitude du monde, un genou à terre, comme une pour une demande en mariage. Ils ne sont pas prêts à ça tous les deux, Alex ne fait que rire, sans rien en montrer, car il sait qu'elle va prendre peur. Et c'est là que se loge tout l'amusement. " Emma... Je t'aime. Je veux me marier avec toi. " il le dit avec tellement de sérieux... Faut dire que tout n'est pas faux dans cette plaisanterie. Il attend un peu, et fait durer le plaisir de la blague de très mauvais goût.
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Emma Watson
A Astoria depuis : 20/02/2018
Autographes : 2205
Métier : Actrice, activiste.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Dim 6 Jan 2019 - 15:37


Mexico
Alex & Emma
Comme bien souvent lorsqu'ils sont ensemble, leurs deux corps s'échauffent. Emma et Alex semblent incapables de ne pas dévier leur conversation de ce côté-là de la flatterie et la taquinerie. Et ce, chaque fois qu'ils se trouvent ensemble. On peut sans doute l'expliquer en se rappelant que leur relation est toute jeune, et qu'il y a cette forte attraction qui traîne forcément entre eux. C'est bon signe, parce que tant que le désir est là, leur relation ne peut que se poursuivre. Mais ce n'est pas tout ce qu'il faut, et ils le savent tous les deux. Ce n'est pas possible de juste se contenter de cela et s'imaginer que leur histoire va fonctionner. Alors ils tâchent de calmer leurs ardeurs, de redescendre un peu sur terre. Et pour cela, rien de mieux que d'échanger un rire au travers d'une blague plus ou moins bien placée. C'est qu'elle l'imagine maintenant en tenue de soubrette, imaginez-vous un peu à quel point l'image est hilarante. Elle veillera personnellement à ce que cela arrive bel et bien un jour... Elle crève d'envie de voir cela. « Yeees génial ! Sois sûr que j'en prends note. » S'il se met en tenue, elle devra le faire aussi pour respecter leur accord... Mais cela ne la gène pas réellement ou, en tout cas, cela en vaut très largement la peine. Un sourire étire ses lèvres quand elle entend la phrase d'Alex, visiblement éberlué par ce qu'elle est capable de lui faire faire. Elle, elle n'en est pas peu fière. Elle n'en dit cependant rien, consciente que la phrase ne lui était pas tant destinée. Et puis, ils ont maintenant autre chose à faire, comme monter sur cette moto qu'ils viennent de rejoindre. Alex lui propose de lui faire apprendre à la conduire, mais Emma n'a pas bien envie de se lancer là, tout de suite. Alors elle esquive comme elle peut et n'hésite pas une seconde à lui tirer la langue lorsqu'il la traite de trouillarde. Il se moque, comme toujours. Mais elle s'en fiche, parce qu'elle a autre chose en tête. Comme survivre sur cette moto. Heureusement, vraiment, que c'est Alex qui conduit. Elle lui fait entièrement confiance et, bien sûr, tout se passe comme sur des roulettes. Ils arrivent à destination sans qu'aucun mal ne leur soit fait. Le trajet en moto terminé, ce sont leurs pieds qui prennent le relais. Alex laisse passer Emma... Pour mieux lui foutre une branche bien touffue dans la gueule. Et comme Emma a soudainement envie de se venger - pour ça et pour toutes les autres fois où il l'embête hein, elle accumule ! -, elle prétend souffrir atrocement. Alex fonce dans le piège tête baissée. Comme sa main ne recouvre que ses yeux, elle ne s'autorise pas - tout de suite - à sourire, mais accentue encore un peu le truc en l'entendant poser une question à son intention. Enfin, elle révèle la supercherie et s'amuse de l'expression sur le visage d'Alex. « C'était mérité ! », lance-t-elle à son intention après avoir été appelé "petit démon". Cela ne la dérange pas vraiment, comme surnom. Et puis, sur ce coup, c'est aussi mérité pour elle. Mais elle en est fière, elle sait qu'Alex ne lui en veut pas vraiment... Et qu'il l'avait effectivement bien mérité, lui aussi. Comme pour en rajouter à sa petite scène, elle s'éloigne de lui en sautillant à moitié, carrément fière d'être parvenue à lui faire avaler cela. Evidemment, elle s'attendait à ce qu'Alex la rejoigne en un rien de temps et c'est le cas. Il l'attrape par la taille, et la fait tourner sur elle-même. Elle se retrouve dos à lui, un sourire fier flottant toujours sur ses lèvres. Elle n'a toujours pas pu profiter de la vue mais elle sait que cela ne tardera pas. Enfin, normalement. « Non, je ne ressens pas la moindre honte, désolée... » Il l'a bien cherché aussi, elle ne va pas avoir honte de s'être vengée. Pour une fois qu'elle y arrive, hein ! Il ne va quand même pas lui en tenir rigueur. « Une raison... Toute spéciale ? » Ses sourcils se froncent, et son sourire s'évapore alors qu'elle se retourne pour lui faire face maintenant qu'il l'a lâchée. Venant de lui, elle s'attend à tout... Sauf à ça. Sous ses yeux ébahis, il pose un genou à terre... Et elle sent que son visage se décompose, tout le sang le quitte et elle doit avoir le teint livide. Emma... Jusque-là, tout va bien. Je t'aime. Son cœur rate un battement pour mieux repartir à vive allure sous la panique qui l'assaille tout à coup. Je veux me marier avec toi. WHAT THE HELL ? Si elle était déjà très pâle, Emma devient, à cet instant précis, transparente. Oui, transparente. « Alex... » Sa voix est étranglée, mais ce n'est qu'un signe de plus - déjà qu'ils étaient bien visibles - prouvant sa panique. En même temps, cela transparaît de partout. Elle ne peut absolument pas le cacher. « Mais qu'est-ce que tu fous ? » A la panique se joint la colère. C'est une mauvaise blague, hein ? Qu'il lui dise que c'est une mauvaise blague, parce qu'elle a déjà l'impression d'être en train de le perdre. Parce qu'elle ne peut pas accepter.
(c) DΛNDELION

-●-


the past cannot be changed, the future is yet in your power
there's nothing wrong with being afraid. it's not the absence of fear, it's overcoming it. sometimes you've got to blast through and have faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Dim 6 Jan 2019 - 21:58


Mexico
Alex & Emma
Emma est tellement... Mais tellement drôle ! Alex doit faire preuve de tout son self control pour ne pas exploser de rire en la voyant dégringoler de 10 000 étages et 306 marches. La couleur qui quitte ses joues, son teint blâfard, rien ne pourrait émoustiller davantage l'amusement chatouilleux de l'acteur. Même son air étranglé ne la rend pas moins belle et amusante aux yeux du britannique. Bien au contraire. La mettre dans un tel état, en si peu de secondes, ce serait presque une fierté. Pourtant Alex n'est pas du genre manipulateur, mais il loge quand même dans un coin de sa mémoire l'idée qu'il est capable d'influencer les émotions d'Emma par le choix de certains sujets sensibles : les déclarations, et le mariage, donc. N'empêche... Comment est-ce qu'elle peut croire une seconde qu'il soit sérieux ? Cela fait à peine deux mois qu'ils sont ensemble. Ce sera totalement fou, et irresponsable. Alex l'est, certes, mais pas à ce point. Pourtant, il ne veut pas tout lui révéler aussi vite. Ce serait pas très drôle. Il veut faire durer son supplice. Sadique ou blagueur, parfois, c'est difficile de dire. « Mais qu'est-ce que tu fous ? » parfaitement dans son rôle de fiancé rejeté, le fripon affiche un air d'incompréhension, plissant un peu le nez. " Eh bien... Je te demande en mariage, enfin Emma, suis un peu. " il se mettrait presque en colère tiens ! Pour de faux bien sûr. Mais en voyant qu'Emma continue de le croire, il ne peut bientôt plus résister, et explose de rire. " Nan mais tu croirais n'importe quoi, c'est hallucinant. " et il rit de plus belle. Il tombe même par terre, c'est pour dire. Avant de s'accouder dans l'herbe, pour se redresser légèrement et regarder sa petite-amie dans les yeux. Elle va finir par le jeter du haut de la falaise. Ce serait amplement mérité après un tel coup. " Je veux pas me marier avec toi, destresse. Je te faisais marcher. Tiens regarde mes poches, j'ai rien dedans. " et effectivement, en les retournant, on aurait presque pu voir une mouche s'en échapper, comme dans les dessins animés. " Je suis totalement à sec de bague. " pourquoi ça le fait autant rire ? On ne veut pas le savoir. " Je voulais me venger, de tes viles taquineries, c'est tout. " reprend-il d'un ton plus sérieux, en se relevant vivement sur ses jambes et se rapprocher d'elle, comme il se doit. Il réalise qu'il est allé loin. Peut-être trop pour le petit coeur fragile d'Emma. Alors son regard sur elle se veut plus doux et bienveillant. " Tu m'en veux ? " il espère que non, bien entendu. Mais autant Alex est chiant, autant, il cherche aisément le pardon après ses conneries. C'est un animal affectueux. A sa manière, comme toujours. " On ne peut plus rire de tout ? " il la questionne, pour tâter le terrain du pardon. Il essaye alors de la prendre dans ses bras, mais il se dit que c'est presque une cause perdue après la blague qu'il vient de lui faire. Blague qui le fait encore monstrueusement rire, même s'il cherche à cacher les effets euphoriques qu'il en éprouve encore. " Tu vas pas me bouder toute la soirée ? Si ? Je serai ton esclave, si tu me pardonnes... Je te jure. Demande moi n'importe quoi. Je suis prêt ! Prêt à faire le pitre et à te faire rire jusqu'au bout de la nuit ! " Alex est du genre sans limite, et amusant, ça a ses avantages. Et puis, il ne veut pas qu'elle lui en veuille trop longtemps. Il n'aime pas ça. En plus, c'est tellement mieux quand ils s'entendent bien.
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Emma Watson
A Astoria depuis : 20/02/2018
Autographes : 2205
Métier : Actrice, activiste.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Lun 7 Jan 2019 - 21:39


Mexico
Alex & Emma
Tête baissée, elle fonce dans le piège. Sans se douter une seule seconde, du coup, que c'en est un. Elle n'y réfléchit, se contentant d'écouter ce qu'il lui dit et de paniquer. Tiens, elle pourrait presque faire une crise cardiaque là, tant son cœur s'emballe et perd le contrôle. Au moins autant qu'elle. Le teint blafard, elle lui fait face sans trop savoir comment réagir. Elle laisse son cœur - à défaut de laisser de la place à sa tête - parler pour elle. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça va assez vite... Qu'est-ce que tu fous ? La question est sortie toute seule, à vitesse grand V et sans ménager quoi que ce soit autour d'elle. Là, tout de suite, elle ne pense pas au fait qu'elle pourrait le blesser. Elle ne voit que son genou à terre et l'expression de son visage. Très sérieuse. Parce que c'est un bon acteur, Alex. Mais qu'elle ne s'imagine pas une seule seconde qu'il puisse être en train de lui faire un coup pareil. Certainement pas. « Bah oui j'ai bien vu et... » Et il explose de rire. Là, juste sous ses yeux. Il éclate littéralement de rire. Ce n'est même pas une blague. Une seconde il a l'air tout ce qu'il y a de plus sérieux... Et l'autre il se fout de sa gueule. Oui, vraiment, c'est comme ça qu'elle le ressent sur le coup. Unique moyen de se protéger à sa portée, Emma croise les bras sur sa poitrine. Devant elle, Alex se roule par terre et elle ne trouve vraiment rien à redire. Il se fout d'elle, qu'est-ce qu'elle peut répondre ? Et puis elle est sur le cul, là, encore éberluée par toutes les émotions qu'elle vient de vivre. Et qui se transforment, lentement mais sûrement, en colère. Parce qu'elle est agacée, oui. D'avoir été aussi naïve, de s'être laissée prendre au piège... Et qu'Alex s'amuse de sa propre connerie. Sérieux, il ne peut pas trouver des sujets d'humour plus drôles ? Elle l'a connu plus amusant. Alors qu'il lui montre ses poches pour prouver qu'il n'y a rien dedans, Emma recule d'un pas presque inconsciemment. Il rigole encore. Mais ne se rend-il pas compte que ce n'est pas son cas à elle ? Elle n'est pas amusée, loin de là. « Arrête de te foutre de moi », marmonne-t-elle sans savoir s'il l'entendra ou non. Après tout, il se tient toujours loin d'elle. Et tant mieux d'ailleurs, parce qu'elle ne sait vraiment pas de quoi elle pourrait être capable ! Quand il lui demande si elle lui en veut, elle ne trouve rien de mieux à lui répondre que : « T'es pas drôle » Rien d'extraordinaire, donc. Mais au moins, Alex a l'air de comprendre qu'il est allé vraiment trop loin pour le coup. Elle n'a pas envie de rire de ce qu'elle vient de vivre, sans doute surtout parce qu'elle est encore sous le coup de sa blague. Presque comme si elle la vivait encore en temps et en heure, vous voyez ? Alex fait un mouvement dans sa direction, comme s'il voulait la prendre dans ses bras, mais Emma fait alors deux pas en arrière. Non, faut pas déconner quand même. Ce ne sera pas aussi facile. « Parce que tu te crois capable de me faire rire jusqu'au bout de la nuit, voire de me faire rire tout court ? Je n'en suis plus tout à fait sûre, moi. » OK, elle en fait trop. Mais elle le boude, aussi. Faut bien. Après un coup pareil, ça ne peut pas être aussi facile quand même. Toutes les limites ont des limites elles aussi. « Je te boude au moins jusqu'à ce qu'on rentre à Astoria. Au moins. » Elle fait mine de le fusiller du regard - mine de, mais elle le pense quand même un peu - avant de pivoter sur ses talons et de s'avancer. Pour regarder, enfin, la vue qui s'offre à eux. Voilà, à lui de ramer maintenant. Il l'a bien mérité.
(c) DΛNDELION

-●-


the past cannot be changed, the future is yet in your power
there's nothing wrong with being afraid. it's not the absence of fear, it's overcoming it. sometimes you've got to blast through and have faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Lun 7 Jan 2019 - 22:27


Mexico
Alex & Emma
Mais quelle relou. Voilà ce qui passe dans la tête d'Alex. C'est juste une blague - de mauvais goût, certes - pas la fin du monde. Aux yeux du britannique, l'actrice exagère totalement sa réaction. Mais que dirait-il si les rôles étaient inversés ? Probablement rien, parce que jamais Emma n'aurait osé de lui faire un coup pareil. Il n'y a qu'Alex pour être aussi violent dans ses plaisanteries. Parce que le mot limite, il ne le connait pas, ou peu. Mais qu'Emma, en revanche, le connait très bien. Quelque part, c'est ce qu'il lui faut, quelqu'un qui le dresse, quelqu'un qui lui inculque une conduite digne de ce nom.  « Parce que tu te crois capable de me faire rire jusqu'au bout de la nuit, voire de me faire rire tout court ? Je n'en suis plus tout à fait sûre, moi. » OK, elle est vraiment, vraiment en colère. Mais qu'est-ce qu'il y peut si elle réagit avec autant de virulence ? Dans la vie, peu importe ce qui nous tombe dessus, c'est la manière dont on réceptionne la nouvelle qui compte. C'est ça qui fait toute la différence entre les gens qui choisiront toujours de voir le verre à moitié plein, et les autres. C'est le seul grand secret de l'amusement et de la joie intérieure. Cependant, Alex ne pourra pas décider de prendre la chose bien à la place d'Emma, et encore heureux. On a tous, plus ou moins, notre libre arbitre. Tout ce qu'Alex peut faire, c'est s'excuser et sortir les rames pour qu'elle pardonne ses enfantillages. Mais l'acteur il n'est pas  talentueux pour les excuses, et encore moins pour le verbe. Tous les mots qu'il prononce finissent toujours interprétés de travers. Alex, il est maladroit, presque bourru, finalement. " Je peux toujours essayer de te faire sourire au moins. " et c'est ce qu'il fait, il s'arme de patience et tente, échec ou pas, il n'a pas perdu complètement espoir de la voir craquer un p'tit peu face à lui. Même s'il sait qu'elle a un tempérament ô combien difficile quand elle est vexée. Parce que oui, il la connait relativement bien quand même. Et une telle réaction se justifie au choix par des sentiments blessés, ou parce qu'il a été tout simplement trop loin. Peut-être les deux, qui sait ? " Oh... qu'est-ce qu'il y a ? C'est qu'une blague. Une toute petite blague de rien du tout. " Alex essaye d'être plus doux, et plus gentil, en s'exprimant à la fois par le regard et ses gestes. Il ne l'aurait carrément pas faite en sachant à quel point la réaction d'Emma serait disproportionnée. Parce que oui, c'est ce qu'il en pense, à ce moment-là. C'est leur première dispute de couple et c'est sur un tel sujet... Génial. « Je te boude au moins jusqu'à ce qu'on rentre à Astoria. Au moins. » elle le fusille du regard, et s'écarte de lui. Typique d'Emma ça aussi : fuir le contact, se replier sur soi-même quand ça va pas. Elle préfère aller regarder l'horizon. Celle qu'il lui a choisi, parce qu'il la connait si bien. Y a de quoi enrager, non ? Mais non, ce n'est pas le genre d'Alex de se laisser envahir par des sentiments plus noirs. Pas sans alcool.  " Dommage qu'on soit qu'au jour 1 des vacances alors. " marmonne l'acteur, en la suivant, tout en shootant dans un pauvre gravillon. Traînant des pieds jusqu'au bord de la falaise, sur laquelle il s'assied, pour contempler le paysage de Mexico face à lui. Son eau rendu lumineuse face à la lune, et ses petites cabanes de pêcheurs qui jouxtent le sable fin. De là où ils sont les bruits des fracas des vagues sur les rochers remontent jusqu'à leurs oreilles. Et ça l'apaise Alex, l'océan, la nature. Il ferme les yeux, et profite du moment, alors qu'Emma lui fait toujours la gueule à côté, oui oui. Rien ne saurait perturber Mister Zénitude. Surtout quand s'accompagne de la brise,  cette salve d'odeur salée, si spécifique et étourdissante. Ça donne terriblement envie de piquer une tête et de se baigner. Mais bon ça tombe un peu à l'eau (ou pas pour le coup) puisqu'Emma a décidé de faire la gueule. Alex soupire et sort de sa rêverie enchanteresse. " Bon bah on rentre du coup ? " ils vont pas rester là, dans la mauvaise ambiance la plus complète. Et puis, Alex se sent pas de forcer Emma a se détendre, et à le pardonner, elle le fera quand elle en aura envie. Le temps qu'elle se remette de ses émotions, peut-être. Même si Alex ne comprend vraiment pas pourquoi elle l'a pris aussi mal. Il n'a rien dit d'affreux, après tout. " Pourquoi... " Alex s'interrompt un peu... " Et c'est juste parce que je ne comprends pas hein... " il ne veut pas émoustiller son courroux en prononçant un mot de travers, alors il fait très attention, en marchant presque sur des oeufs. " Pourquoi tu as réagi comme ça ? " ça ne vous semble pas excessif à vous ?
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.



Dernière édition par Alex Pettyfer le Lun 7 Jan 2019 - 23:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Emma Watson
A Astoria depuis : 20/02/2018
Autographes : 2205
Métier : Actrice, activiste.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Lun 7 Jan 2019 - 23:06


Mexico
Alex & Emma
Pour le coup, Emma n'a plus l'impression d'être dans le contrôle et elle déteste, par-dessus tout, cette sensation. Quand les choses lui échappent, quand tout devient trop compliqué, elle panique. Elle est comme ça, on ne dirait pas, mais elle a peur de tout, dans le fond. D'une certaine façon, elle a peur du regard des autres, peur de perdre ses proches, peur de se perdre elle, peur de souffrir, peur de tant de choses, au final. Le fait de voir Alex le genou à terre l'a faite instantanément paniquer. Parce que, d'un seul coup, c'est comme si tout lui revenait à la gueule. Comme si elle se souvenait qu'Alex est avant tout son ami et qu'elle pourrait le perdre en un rien de temps. Comme si elle réalisait que si le monde entier apprenait pour eux, ce serait la catastrophe - à ses yeux en tout cas -. Alors elle panique, elle est fébrile. Et elle s'emporte. Contre Alex, parce que c'est lui qui est là et que c'est lui qui est responsable de cela, de ce qu'elle peut sans conteste qualifier de mauvaise blague. Elle en deviendrait presque méchante. Et pas seulement pour sa blague, dans le fond, mais aussi parce que le voir rire et se foutre de sa gueule alors qu'elle est toujours à moitié la tête dans la panique, ça la fout mal. « Une petite blague de rien du tout pas drôle », rétorque-t-elle, encore et toujours piquée au vif. Sa réaction, elle la regrettera peut-être - et sans doute même -. Mais sur le moment, elle n'y pense pas. Dans un réflexe désespéré de protection, elle se replie sur elle-même et n'hésite pas, pour cela, à s'éloigner de lui. C'est comme si elle tenait soudain à le tenir à distance, autant à distance que possible. Elle ne cherche même pas à savoir ce qu'il marmonne... Elle ne veut que s'éloigner de lui. Vite. Et c'est ce qu'elle fait, profitant enfin de la vue qui s'offre à eux. Pendant quelques secondes qui n'appartiennent plus qu'à elle, elle observe les quelques lumières disséminées ça et là, la vaste étendue d'eau qui s'étale là et les quelques autres détails que ses yeux parviennent à percevoir. Son rythme cardiaque revient à la normale, et elle sent que le léger vent qui lui caresse la peau ôte au passage un peu de son agacement, à défaut de pouvoir utiliser le terme "colère" un peu trop fort peut-être. La voix d'Alex la tire de ses songes encore un peu perturbés, mais néanmoins plus calmes. Elle devine, à son ton, qu'il n'est pas aussi joyeux qu'à l'accoutumée... Et ça se comprend sans problème. A sa question, Emma ne sait pas bien quoi répondre. Elle se tourne vers lui, lui laissant donc quelques instants supplémentaires pour y réfléchir. L'illumination ne lui vient et pas et elle le regarde longuement en conservant le silence. Finalement, elle ne trouve rien de mieux à faire que de hausser les épaules et de dire : « Je ne sais pas. » Super, tu nous fais bien avancer Emma ! Mais que voulez-vous qu'elle dise de plus ? Qu'elle s'excuse à son tour ? C'est vrai qu'elle s'en veut un peu - d'accord, beaucoup. Elle n'aime pas le voir tout triste comme ça. Mais en même temps, elle lui en veut aussi encore un peu. Malgré lui - quoi qu'il devait bien s'en douter d'une façon ou d'une autre -, il a touché juste là où ça pique. L'a poussée à dévoiler une partie d'elle qu'elle aurait préféré voir rester dans l'ombre encore un peu plus longtemps. Emma la froussarde, qui a plus peur qu'il n'y paraît de s'engager concrètement. Et puis il y a autre chose qu'elle déteste dans cette histoire, c'est qu'Alex semble maintenant choisir précautionneusement ses mots. Comme s'il avait peur d'elle, peur de sa réaction. Elle soupire discrètement, avant de se décider à s'avancer dans sa direction. « Parce que j'y croyais vraiment ? » Et la voilà qui répond à une question par une question... Comme si elle ne savait pas elle-même, et c'est sans doute le cas. Elle ne sait pas, elle n'est pas sûre tout du moins. Prudemment, elle s'installe à ses côtés. Il n'a pas bougé de l'emplacement pris un peu plus tôt et voilà qu'elle le rejoint maintenant. Elle ne regarde pas dans sa direction, préférant observer le paysage à son tour. Presque la même vue qu'elle avait dans son coin à elle. Mais c'est quand même mieux de se rapprocher de lui. Elle ne va pas le fuir éternellement. « Comment est-ce que ça a pu déraper à ce point et aussi vite ? » Elle se la pose vraiment, cette question, d'ailleurs elle est posée là plus pour elle que pour Alex. Elle a bien conscience qu'il ne trouvera pas de réponse si simplement. « Désolée de... D'avoir été... Aussi vive. Je sais que tu ne pensais pas à mal. » Si elle ne trouve pas de réponse plus concrète à sa question, elle peut au moins lui dire ça. Disons que c'est un bon début, et qu'elle espère qu'Alex suivra ses pas, qu'il ne se braquera pas à son tour. Ce serait dommage que leurs vacances soient définitivement gâchées, n'est-ce pas ?
(c) DΛNDELION

-●-


the past cannot be changed, the future is yet in your power
there's nothing wrong with being afraid. it's not the absence of fear, it's overcoming it. sometimes you've got to blast through and have faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Mar 8 Jan 2019 - 1:51


Mexico
Alex & Emma
L'ambiance a basculé du tout au tout, en quelques minutes. Alors que leur monde n'était que rire et lumière, - et c'est même pas de l'exagération ! - Tout est devenu froid et lugubre, sur leur terrain de jeu préféré : être l'un avec l'autre. C'est probablement dû à l'hypersensibilité d'Emma, ou au caractère entier et provocateur d'Alex. Ils ont des tempéraments assez forts finalement, qui peuvent très bien se compléter ou au contraire, se faire beaucoup de mal. En un temps record. Pour Alex qui croit en l'astrologie, c'est peut-être parce qu'ils sont tous les deux béliers. Des signes dominés par la fougue et la passion qui, une fois ensemble, peuvent autant s'entendre que se détruire, d'après des experts. Mais Alex est quand même souple, disons qu'il adapte ses traits de caractère en fonction de qui se trouve face à lui et de la situation. Il essaye de faire au mieux, pour régler les conflits. « Parce que j'y croyais vraiment ? » Alex ne comprend toujours pas... Même si elle y a cru... Rien n'explique ce débordement intempestif. Cette presque... Crise émotionnelle qu'elle a eu. Parce qu'il sent les choses, il est réceptif, et on pourrait presque parler de réceptacle quand on connait l'empathie du blond. " Mais Emma... " comment lui dire ? Il ne va lui répéter plus clairement que sa boutade n'était pas crédible. Le problème là-dedans, c'est la panique ressentie, cette peur profonde qui sommeillait en Emma et qui a éclaté à leurs yeux dans la nuit noire. Quelque part, elle lui a foutu la frousse, à Alex. Un peu. Et probablement que lorsqu'il y repensera, il se posera encore plus de questions. " Jamais je te mettrais réellement dans une telle position.  " pour lui c'est tellement évident... " Je sais que t'es à prendre avec des pincettes pour certaines choses... Je te connais mieux que tu ne le crois. " Pour une fois Alex fait preuve de maturité dans sa pensée et de sérieux dans ses propos en ajoutant. " Et puis, ce serait beaucoup trop tôt... " Son sourire n'atteint pas vraiment son regard d'un bleu roi, sous les arcs des rayons lunaires. Du fait que pour lui, tout ceci est très évident. Mais, en dépit de la situation concrètement merdique qui a court entre eux, il tâche de rester ... Bienveillant, et à l'écoute. C'est pas le moment de gaffer et de parler sans réfléchir.  « Comment est-ce que ça a pu déraper à ce point et aussi vite ? » Alex ne le sait pas vraiment lui-même... Ses épaules se haussent, puis se relâchent, déconfites. Peut-être que leur personnalité à tous les deux sont trop intenses ? Chacun à sa manière bien sûr. Mais à des manières si opposées... Lui, c'est la folie douce, la provocation et la moquerie perpétuelle, allons-y franchement... Et elle, c'est doux aussi, mais plus bienveillant, plus intelligent, et plus sensible aussi, mais beaucoup mieux dissimulé. Alors, évidemment qu'entre eux il y a de la friction. Dans le fond, ils se ressemblent beaucoup également. Alex aussi doit avoir peur, pour être comme il est. Toujours dans la bravade, presque dans la démonstration. Qu'est-ce qu'il cherche ? Après quoi il court ainsi ? De quelles chaînes il a été entravé pour avoir autant besoin de liberté ? De quoi est-il si effrayé pour ressentir une telle voracité à montrer qu'il n'a peur de rien ? Que rien ne peut vraiment l'atteindre ? Sûrement des traumatismes enfantins qui n'ont pas leur place ici. Mais, en tous cas, oui, on peut le dire, ils se ressemblent bien plus qu'ils ne peuvent le croire... Ne serait-ce que sur des peurs plus ou moins conscientes. Quelque part, ils se sont vraiment bien trouvés. « Désolée de... D'avoir été... Aussi vive. Je sais que tu ne pensais pas à mal. » elle s'excuse, c'est déjà un bon point. Alex reconnait l'effort, hoche la tête, acceptant son pas en avant. Cependant, l'acteur n'ose plus faire de l'humour, de peur de blesser à nouveau Emma involontairement, en fait. Sauf qu'Alex sans son humour, ce n'est plus vraiment Alex. Alors, il est partagé... Scié en deux serait plus représentatif de son état d'esprit. " C'est déjà pas mal... Que tu le reconnaisses. " il ne se moque pas, il est sérieux, et parle calmement. Sans lâcher le regard que la brune a plongé dans le sien. Ça le calme qu'il mette les choses à plat. Comme toujours, avoir la sensation d'avancer dans une direction le rassure. " Si j'avais su que t'aurais réagi comme ça, je te jure que je me serai abstenu. " il peut pas être plus sincère qu'il ne l'est à cet instant. Le silence est d'or, dans un tel moment. Il faut le savourer car il est le seul maître de cette conversation. Emma s'est rapprochée, alors, Alex aussi fait un effort, et ose à nouveau se mettre à nu, légèrement du moins. En prouvant que cela le touche, tout ceci, et qu'il essaye de remédier à la situation. " Tu m'en veux toujours ... ? " comme un enfant, l'Anglais ne la regarde pas dans les yeux. C'est tellement plus simple de regarder le bout de ses pieds, quand il y a un spectacle naturel  magnifique à portée de vue. Mais c'est que la conversation, et ce que ressent Emma, a plus d'importance à ses yeux, que n'importe quelle petit miracle de la nature. Parce qu'Emma c'est, comme on l'a déjà dit, son miracle à lui. Et qu'il veut en prendre soin. Même s'il ne sait pas toujours bien y faire. " Parce que... Moi, je t'en veux plus trop... " plus du tout seraient les termes exacts. Mais là, encore Alex cherche à glisser un peu d'humour, pour que la discussion soit moins oppressante et plus légère. Bravement, il tente de coulisser un regard dans la direction de la brunette. 
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Emma Watson
A Astoria depuis : 20/02/2018
Autographes : 2205
Métier : Actrice, activiste.


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Mar 8 Jan 2019 - 21:34


Mexico
Alex & Emma
Clairement, elle a dépassé les bornes. Mais Emma n'a pas su, sur le moment, gérer le flot d'émotions négatifs et de voir plus net dans tout ce qui était en train de se passer. Pourtant, c'était d'une logique imparable : Alex n'allait pas la demander en mariage. Pas comme ça, pas maintenant. Elle y a cru, que peut-elle y dire de plus ? Pour s'expliquer, elle dit que c'est pour cette raison qu'elle a réagit comme ça. Elle sait, pourtant, que la question d'Alex a une portée plus profonde. Elle lui confirme qu'elle y a cru, alors qu'Alex s'en doute déjà. Bien sûr qu'il s'en doute. Il le sait même. Toujours à distance de lui, Emma attend, le cœur battant de nouveau à vive allure. Elle le pensait calmé... Mais non, en fait. C'est le contre-coup de ce qui vient de se produire, c'est une réaction de son corps face à la peur de le perdre, et face à sa propre bêtise. Pourquoi n'a-t-elle pas un peu plus pris sur elle pour voir l'évidence même ? C'est trop tard pour revenir en arrière et elle le sait... Mais elle peut quand même regarder en arrière, et admettre qu'elle a réagi bien trop vivement. « Je sais que tu me connais... » A vrai dire, elle est même intimement persuadée qu'il la connaît mieux qu'elle se connaît elle-même. Ce qui n'empêche pas qu'il ne s'attendait pas à sa réaction. Finalement, elle en a bien une, de part d'ombre. Alex devait s'en douter, sans toutefois avoir pu s'y préparer aujourd'hui. La prochaine fois, il saura... Quelques sujets sont particulièrement sensibles, et elle n'a guère envie de plaisanter dessus. C'est bête, idiot même. Mais Emma ne peut pas vraiment faire autrement. Et elle a peur que les choses soient différentes entre eux maintenant. C'est ce qui la fait, sans aucun doute, se rapprocher de lui. Pas à pas, prudemment et avec délicatesse, elle s'installe à ses côtés. Ne regarde pas dans sa direction, mais sent bel et bien sa présence. Elle se demande comment ils ont pu en arriver là aussi vite... Et visiblement, Alex n'a pas de réponse à lui fournir lui non plus. Il se contente de hausser les épaules, et Emma peut le comprendre. Alors elle s'excuse. A sa façon, mais elle s'excuse. Et si la réponse d'Alex ne la satisfait pas réellement - elle fait un pas en avant et a soudain l'impression qu'il en fait trop en arrière -, elle n'en dit ni n'en montre rien. Ce n'est pas le moment. Et elle ne veut pas que cette dispute prenne une autre tournure. Elle veut qu'elle s'arrête ici. Maintenant. Et puis, elle sait qu'il a raison, dans le fond. Qu'elle a été trop loin et que c'est à elle de ramer un peu à présent. Sa blague était de mauvais goût mais c'est Alex, elle aurait dû s'en douter. C'est un plaisantin, un bon vivant qui n'est jamais le dernier pour plaisanter et mettre en place des supercheries. Elle a été sa victime aujourd'hui, et ce n'est pas la première fois... Mais c'est bien la première fois qu'elle réagit ainsi, et c'est sans doute le plus surprenant. Pour Alex, comme pour elle. Alors qu'ils se regardaient jusque-là, Alex décide de poser ses yeux ailleurs et Emma, légèrement mal à l'aise, ne sait plus trop quoi dire. Heureusement qu'il brise le silence sitôt qu'il s'est installé. Il lui demande si elle lui en veut toujours, regardant toujours ailleurs plutôt que vers elle. La réponse lui apparaît clairement, mais elle ne le fait pas tout de suite savoir à Alex. Parce qu'il lance autre chose au passage, juste avant qu'elle sente ses yeux se poser sur elle. Discrètement, mais c'est bien là malgré tout. « Plus trop ou plus du tout ? ... », lâche-t-elle, malicieuse elle aussi. Un léger sourire s'installe, léger mais il est bien là... Et c'est déjà un bon début. « Moi, je ne t'en veux plus du tout. » A elle d'être sincère, et à elle surtout de calmer le jeu. Il est plus que temps que cette petite gue-guerre ridicule prenne fin. Ils sont là en vacances, dans le but de s'amuser, se détendre et passer du temps ensemble. Ce serait plus que dommage de gâcher leur séjour à cause de ce qui n'était qu'une simple blague, à la base. Et ils ne sont pas non plus là pour rentrer aussi vite que possible à l'hôtel. Et Alex lui a parlé de quelque chose tout à l'heure... « Il est où le restaurant dont tu me parlais, alors ? » Distraitement et sans plus détourner le regard, elle pose délicatement sa main sur la sienne. Dans l'espoir de se rassurer et de confirmer qu'aucune dispute et qu'aucune tension n'ont encore lieu d'être. Plus maintenant. Même s’il faudra sûrement qu’ils discutent de tout cela plus tard…
(c) DΛNDELION

-●-


the past cannot be changed, the future is yet in your power
there's nothing wrong with being afraid. it's not the absence of fear, it's overcoming it. sometimes you've got to blast through and have faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alex Pettyfer
A Astoria depuis : 02/11/2018
Autographes : 352
Métier : Acteur, mannequin et réalisateur


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    Mer 9 Jan 2019 - 0:57


Mexico
Alex & Emma
La situation était trop satinée, pour qu'ils ne se mettent pas à patiner sur cette piste noire, semée d'embûches et de maladresses venant de l'un ou l'autre. Comment se retrouver à présent ? Alors qu'il semble à Alex qu'ils ne pourraient pas être plus éloignés l'un de l'autre au cours de cette dispute ? Pendant quelques secondes, Alex n'a pas reconnu celle qu'il a toujours connue... Son amie d'enfance, la femme qu'il aime aujourd'hui. Lui qui a si l'habitude de sa façon d'être, de sa douceur aussi, là... Il n'a pas compris une part brutale - et violente - d'elle. C'était comme s'il s'agissait de quelqu'un de tout à fait différent. Et en même temps, pas tout à fait. Car derrière la colère, frappaient clairement les poings de la souffrance, et donc dénotait à ce moment-là une sensibilité, bien plus caractéristique de l'humanité d'Emma. Le blond n'est pas réfractaire, pas vraiment du moins, à cette facette d'elle. Il a vraisemblablement touché un point plus allergique à ses blagues qu'il n'aurait pu l'imaginer de prime abord. Et finalement, il cherche tout simplement à comprendre ce qui a motivé cette réaction si excessive. Puis, en posant la question, il se rend compte qu'elle n'a pas l'air de connaître elle-même la réponse... Ils ne sont pas obligés de savoir tout de suite, lui-même n'est pas dans la nécessité de savoir tout court. C'est juste que c'est à découvert à présent. Et qu'Alex ne veut pas qu'elle se sente trop... Mise à nue, si ce n'est pas ce qu'elle désire. " Tu sais... T'es pas la seule à avoir des squelettes dans le placard. Je... " il allait lui dire qu'il l'aimait comme elle était, et qu'il pouvait oublier ce qu'elle lui avait montré malgré elle, si c'était ce qu'elle souhaitait. Mais valait mieux éviter des termes aussi forts pour le moment. Même s'il avait parfaitement pensé cette partie de la "plaisanterie". Et peut-être que c'est pour cela qu'elle y a cru, c'était parce que la première partie était sincère. Et ce n'est pas cette dispute qui effacera les sentiments qu'elle a fait naître, et même construit, en lui. Ils sont bien trop ancrés. Et tout ce que cette situation provoque, en finalité, c'est une envie de l'aider. Même si, c'est en étant simplement là, présent. Emma tente alors une technique d'approche qu'Alex ne perçoit pas directement, mais une fois que ses sens s'en rendent compte, son malaise ne peut que se dissoudre, progressivement. La proximité peut faire beaucoup en cas de dispute. « Plus trop ou plus du tout ? ... » à tâtons, elle le cherche. Mais il retrouve un peu sa Emma, dans cette façon qu'elle a de  sourire, cette espièglerie, et ses marques d'attention. Alors, le blond laisse sa propre nature reprendre légèrement le contrôle, et c'est donc ainsi que son sourire revient prendre sa place sur ses lèvres également. Pas énormément, mais comme elle, c'est un début. Un très bon début. " Plus trop, j'ai dit... " rétorque-t-il, d'une voix relativement basse, et rauque. Comme si l'émotion passée l'avait éraillée légèrement. Mais au moins l'humour revient lui aussi, comme un loup sortant tout doucement de sa tanière, le museau aux aguets. « Moi, je ne t'en veux plus du tout. »  le loup se campe sur ses pattes, alerte et s'avance un peu plus en territoire neutre, et moins ennemi. " Tu le jure ? " L'animal aurait presque l'envie d'aller se blottir contre celle qui l'a tant fait se tapir en arrière, comme sur une route, les plein phares d'une voiture approchant... Heureusement qu'il a une belle voix grave pour contrebalancer le tout.. " Je peux avoir un bisou sur la joue ? " c'est pas de la manipulation, juste une tentative d'approche. Il ne va pas laisser Emma se coltiner tout le boulot. Leur relation est si particulière, qu'il n'est pas si ardu de rassembler les débris qu'ils ont disséminé ici ou là sur la falaise, pour retrouver les marques de leur complicité. Après la dispute qu'ils ont eu, ce simple geste serait déjà un immense pas en avant. Et ce serait un moyen pour eux de se rapprocher un peu et de briser cette tension qui est venue égratigner la bonne ambiance qui les lie d'ordinaire.  « Il est où le restaurant dont tu me parlais, alors ? » Alex rive son regard dans celui d'Emma, et ne le lâche plus. " Tu es sûre que tu es prête pour ce restaurant ? " Alex hausse un sourcil, pour jouer un peu, comme s'il s'agissait d'un challenge. Mais il n'y a rien à craindre de ce p'tit bouiboui typique, où ils vont déguster des spécialités dans une atmosphère chaleureuse et conviviale. Alex a réservé une table, dans le fond, sous les lumières tamisées (forcément !)  avec banquette mouelleuse et gros coussins par milliers pour s'y prélasser. Très cooconing tout ça. Il connait les goûts de l'Anglaise, faut l'avouer. En bonus, le thé servi en ces lieux serait le meilleur de la ville. Alex apprécie la chaleur de la main sur la sienne, c'est rassurant, ce contact. Ça lui donne envie d'être un peu tactile en retour. " Ok... Il faut descendre en fait. " et Alex désigne la falaise, du bout de son nez aquilin. " Mais t'inquiète, il y a un escalier en bois pas très loin. "Le restaurant est un peu en contre-bas, caché par la végétation, mais pas assez pour priver d'une vue imprenable sur les quartiers lumineux et animés au loin. Une chance, l'escalier est assez casse-gueule, Emma va peut-être pas avoir le choix de se tenir à Alex pour descendre.
(c) DΛNDELION

-●-

"Marry me Juliet"
We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts, I'm standing there on a balcony in summer air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mexico. Feat. Emma W.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Mexico. Feat. Emma W.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: THE TOWN :: Autres Lieux :: Amérique-