AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 just us in Boston ft. armie&timothée [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Jeu 6 Déc 2018 - 23:03

Il avait cru être fou, après avoir fait ce rêve. Encore plus quand la folle idée de toute révéler à Timothée avait fait son chemin jusqu’à sa tête. Pourtant, malgré cette folie, il l’avait fait. Il avait tout déballé. Et même en ne sachant pas si ses pensées faisaient échos aux siennes, il avait été libéré d’un poids immense. Ça lui avait pesé, encore plus en se remémorant tout ce qui s’était passé, ce qu’ils avaient pu se dire à demi mots. Tout était remonté à la surface, brouillant ses pensées. Il s’était mis à imaginer des trucs improbables et d’autres choses déjà plus probables. Tellement probables qu’elles étaient devenues réelles, comme un vœux qu’on exaucerait. La saveur de ce baiser en particulier, resterait à jamais graver dans sa mémoire. Ça avait été si unique, si libérateur. Il avait d’abord été étreignant par le bonheur de savoir qu’il n’était pas le seul à ressentir ça. Et puis ensuite, il y avait la question « et après ? », la réponse fût simplement, on essaye. Il voulait voir, il voulait ressentir, il voulait apprécier et tout cela qu’il vivait à cet instant dépassait largement toutes les attentes qu’il aurait pu avoir. Il flottait sur son nuage alors qu’il mangeait tranquillement son omelette, un sourire en coin bien établit sur ses lèvres. Menteur. Il pensa sûrement assez fort pour que ce simple mot se lise sur son visage. Peut être parce qu’il pensait actuellement la même chose. Alors pourquoi il proposait cette balade en forêt ? Il n’en avait strictement aucune idée. Enfin si, l’idée de pouvoir le prendre par la main et de faire quelques pas dehors lui plaisait. C'était une chose qu’ils ne pouvaient bien évidemment pas faire en public. Il n’oubliait pas totalement son statut d’homme marié. Je ne t’oblige à rien. Il répondit alors, haussant les épaules. Ils n’étaient pas obligés, s’il ne le voulait pas. Une proposition parmi d’autres, plus ou moins inavouables. Il termina de manger, laissa le jeune homme débarasser. Il hocha la tête avec un sourire lorsque finalement, lorsqu’il sembla conquis par l’idée du tour en forêt. Il se leva avant de le suivre dans la chambre. Ça lui semblait si compliqué de chercher ses vêtements éparpillés sur le sol. Ils les trouvaient bien où ils étaient. Mais il se baissa quand même pour ramasser ce qui semblait être à lui, ou pas d’ailleurs. Il enfila alors ses chaussettes, trouva son pantalon avant de se rappeler que leurs hauts étaient restés sur le canapé. Mieux qu’un jeu de piste. Il plaisanta alors avant de rejoindre le salon.

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur

avatar
A Astoria depuis : 09/02/2018
Autographes : 2137


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Jeu 6 Déc 2018 - 23:18

Timothée avait cru halluciner quand il était arrivé chez Armie et que celui-ci avait tout déballé. Comment est-ce que cela avait pu être possible ? Comment ce genre de chose avait pu faire son chemin chez Armie alors qu’il était marié et heureux ? Mais l’était t’il vraiment dans le fond ? Peut-être qu’Armie avait cherché la signification de ce rêve et Timothée avait essayé de lui dire qu’un rêve, ça ne signifiait rien. Que dans le fond, cela pouvait signifier tout et n’importe quoi, mais pas forcément qu’il avait envie de lui. Pourtant, le jeune brun n’avait pas pu résister. C’était impossible de résister alors que c’était tout ce qu’on désirait depuis plusieurs mois. Timothée se souvenait de cette sensation qu’il avait ressentie quand ils étaient à Paris, ce moment où Armie s’était retrouvé dans son dos pour lui montrer comment tirer la boule de bowling. Cet instant resterait gravé en lui pour toujours parce que c’était à ce moment-là qu’il avait vraiment compris ce qu’il se passait entre eux. Mais à cette époque-là, ils n’étaient pas encore prêts pour ce qu’ils vivaient aujourd’hui. Même lui n’était pas prêt à l’époque. Mais aujourd’hui tout était si différent. Il était prêt et mieux encore il avait envie de se perdre dans tout ça. De s’y perdre au point de ne plus réfléchir. C’était dingue, tout ça c’était tellement incroyable. Jamais il n’aurait cru que tout ça le rendrait si heureux. Il était déjà heureux de nature mais là, c’était tellement plus intense. Il regarda Armie, il savait qu’il mentait, oh oui qu’il mentait. Il suffirait de si peu pour qu’il lui dise simplement de lui faire l’amour, là, dans la cuisine sans attendre. Mais non, il avait juste envie de passer un moment avec lui, envie de se comporter comme n’importe quel couple. Même s’il ne l’était pas totalement mais là, ils en avaient l’occasion. Les chances qu’ils croisent quelqu’un dans le coin étaient si minces. Ils pourraient se tenir par la main et peut être que Timothée pourrait lui voler un baiser. « Oh mais non, tu ne m’obliges pas, j’en ai envie ! » Il voulait juste profiter de l’instant. Profiter de tout ce qui se passait entre eux. C’était simple, naturel et intense à la fois. Il se dirigea vers la chambre, ramassa ses affaires, s’habilla avant de rejoindre le salon en riant. « On aurait pu faire encore mieux, il y a une seconde chambre à l’étage ! » Les vêtements auraient pu s’éparpiller dans le salon, les escaliers, l’autre chambre. L’idée était séduisante. Il enfila son haut et attrapa les clés de la maison. « Je suis prêt, nous pouvons y aller ! » Il sourit et sortit de la maison. Il referma une fois qu’ils furent tous les deux dehors, ils étaient libres, tellement libres.

-●-


THAT'S ME
Sometimes, when you act with someone in an intimate capacity, you have to ask vulnerable questions to speed up intimacy - but that's artificial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 10:48

Il avait eu du mal à accepter tout ce qu’il ressentait. C’était pour ça qu’il s’était éloigné. Il avait préféré mettre de la distance entre eux, le temps qu’il se rende compte de tout ce qui se tramait dans sa tête et surtout dans son cœur. Parce que, s’il n’avait rien ressenti, pourquoi aurait il pris en considération ce qui n’était qu’un rêve ? Pourquoi ça avait eu autant d’impact sur lui ? Et puis, une fois qu’il avait assimilé, qu’il avait alors compris ce qui se passait, il lui en avait parlé. Il avait eu peur de sa réaction, de son jugement mais il avait quand même balancé tout ce qu’il avait sur le cœur. Et il n’avait pas regretté. Non, parce que sans ça, il n’aurait pas pu vivre ces moments avec le jeune homme. Il n’aurait pas pu découvrir toutes ces choses, découvrir qu’il le désirait à ce point. Il lui faisait perdre la tête. Et le pire, c’est qu’il adorait ça. Il adorait cette sensation d’abandon à ce qu’il ressentait, il adorait pouvoir faire ce qu’il voulait, il adorait le fait que tout soit aussi naturel, comme si c’était écrit d’avance. Il se sentait si bien. Il retrouvait peut être quelque chose qu’il n’avait pas ressenti depuis longtemps. Il lâcha un rire à ses mots, s’il en avait autant envie que lui, ils allaient pouvoir la faire cette balade. Armie récupéra ses affaires avant d’enfiler son pull qui l’attendait sagement dans le canapé. Il sentait encore ses caresses sur lui, ses baisers. Ces sensations ne le quittaient plus. Les images passaient en boucle dans sa tête, un délicieux rappel des évènements passés. Il aurait pu, lui dire d’abandonner cette histoire de forêt et l’embarquer jusqu’à la chambre à l’étage. Mais peut être qu’il avait aussi besoin de se calmee un peu. À ses mots, il lui adressa un sourire en coin. C’était tentant, si tentant. On verra en rentrant... Il passa une main dans ses cheveux, essaya d’y remettre un peu d’ordre avant d’enfiler sa veste et de suivre Timothée. Il fit quelques pas, en attendant qu’il ferme la porte avant de prendre sa main dans la sienne, il avait tellement envie de juste prendre sa main dans la sienne et de commencer à marcher. L’air frais lui fit du bien et la présence du brun le rendait toujours aussi euphorique. Qui plus est, les chances qu’ils puissent croiser quelqu’un dans les environs étaient assez minces, alors, que pouvait il demander de plus ?

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur

avatar
A Astoria depuis : 09/02/2018
Autographes : 2137


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 11:33

Tout ce qui les concernait, c’était ça, une envie d’être l’un avec l’autre et de s’abandonner l’un à l’autre. Timothée ne savait pas combien de temps cela durerait, il ne savait même pas s’il continuerait à ressentir tout ça. Mais pour l’instant, cela n’avait aucune importance. Il se sentait bien avec lui, il découvrait de nouvelles sensations, de nouveaux sentiments qu’il n’avait pas l’impression d’avoir déjà ressenti pour qui que ce soit. Oh il savait que c’était différent pour Armie, que peut être, il n’était plus heureux dans son mariage et que c’était ça qui l’avait poussé à regarder ailleurs, mais tous les regards qu’il avait pour lui le persuadait que ce n’était pas juste une question de d’attirance. Il savait que tout était si nouveau, pour l’instant, il voulait juste profiter de l’instant, de rien d’autre. Il commençait à ressentir des choses qui n’auraient pas dues être déjà là, mais il ne contrôlait plus rien, il se laissait simplement porter. Et son cerveau ne l’aidait de toute façon plus du tout à oublier leur instant ensemble. Chaque pièce qu’il parcouru pour récupérer ses vêtements lui renvoya les images de leur étreinte. Tout son corps l’appelait encore. Comme s’ils étaient deux aimant attirés irrémédiablement l’un par l’autre. Cela aurait été si simple de ne pas le laisser se rhabiller. Il était persuadé qu’il aurait pu le convaincre d’oublier cette balade en forêt, l’attirer dans l’autre chambre, et lui rappeler à quel point il pouvait encore avoir envie de lui. Il esquissa même un sourire en entendant la réplique d’Armie. Oh, oui, il verrait en rentrant. Timothée n’avait pas l’intention de perdre leur dernier instant ensemble avant il ne savait combien de temps. Ils furent bientôt dehors, prêts pour cette balade. Il n’imaginait même pas la tête qu’il avait à ce moment. Ses cheveux encore en batailles, cette marque qui continuait sans doute d’apparaitre sur sa peau. Mais les chances de croiser quelqu’un étaient si minimes qu’il n’avait aucune inquiétude. C’était pour ça qu’il avait choisi cet endroit, pour qu’ils soient comme seuls au monde. Il était même plus que probable que même s’ils croisaient quelqu’un, ce serait uniquement des personnes qui n’avaient aucune connaissance de qui ils étaient. Une fois la porte fermée, il rejoignit Armie et noua ses doigts aux siens. C’était étrange, nouveau, mais aussi quelque chose de naturel pour lui. Il regrettait simplement en y pensant qu’il ne pourrait sans doute jamais le faire devant tout le monde. Ils marchèrent quelques instants avant que Timothée ne prenne la parole, quand ils furent à l’abri des arbres. « Tu crois que tu pourras repasser par Boston à la fin de ta tournée, à un moment donné… Ou alors quand tu seras rentré en ville, je viendrais… » Il avait du mal à supporter l’idée de ne pas savoir quand est-ce qu’ils se verraient la prochaine fois.

-●-


THAT'S ME
Sometimes, when you act with someone in an intimate capacity, you have to ask vulnerable questions to speed up intimacy - but that's artificial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 17:51

C’était plus que ça. Ça avait toujours été plus que ça, dès le commencement, même quand il pensait que c’était seulement du au personnage qu’il incarnait, il y avait autre chose derrière. C’était plus qu’une histoire de voir ailleurs, beaucoup plus que ça. Et puis, ça n’avait jamais été question de ça. Alors certes, ça avait peut être aidé, le fait que ça n’aille plus trop avec sa femme, mais il y avait tellement plus qu’une histoire d’aller voir ailleurs, de changer d’air. Il y avait cette attirance, ce désir qui embrasait ses sens et maintenant, ces sentiments qui faisaient leur apparition. Il était en train de se perdre lui même, et il aimait se perdre avec lui. Il aimait tout ce qui se passait entre eux, même si c’était compliqué, même s’ils ne pouvaient pas faire toutes ces choses en public. Alors il prit simplement sa main dans la sienne, noua ses doigts aux siens, profitant de ce lieu qui semblait être isolé du reste du monde. Il avait un immense sourire, le cœur joyeux. Armie avait l’impression de flotter. Il ne s’étonnerait même pas, s’il venait à se réveiller dans son siège d’avion. Mais non, les sensations étaient bien réelles. Il tenait bien sa main dans la sienne, il sentait bien les feuilles craquer sous ses pieds. Il pourrait s’y habituer, peut être même qu’il était déjà en train de s’y habituer. C’était si simple. Ils s’enfoncèrent dans les bois, profitant juste du calme. Il tourna alors la tête vers Timothée, son air redevenant un peu plus sérieux. Il réfléchissait, les sourcils légèrement froncés. Quand, où, comment. Il ne pourrait pas pas revenir à Boston, sa tournée se terminant par un passage à Paris avec sa famille, ils allaient profiter de leur petit voyage pour faire une petite visite. Je pourrais pas repasser par Boston, on finit la tournée aux États Unis et on s’envole pour Paris. Et après, il reviendrait à Astoria, resterait tranquille jusqu’aux fêtes avant de repartir pour un autre tournage. Si tu viens, tu m’envoies un message et je rapplique, d’accord ? Il s’immobilise, se tourne vers lui, cherchant son regard. Il pouvait bien lui dire que Timothée était de passage et qu’il voulait profiter de son ami avant qu’il ne reparte. Ce n’était après tout que la vérité. Il se sentait coupable de faire ça, comme ça, de penser à juste tout abandonner au moindre signe de lui. Il lui manquait déjà alors qu’ils n’étaient même pas encore séparés.

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur

avatar
A Astoria depuis : 09/02/2018
Autographes : 2137


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 18:10

Lui-même savait à quel point il y avait plus qu’une simple aventure entre eux. Il le ressentait comme ça, il était en train de s’attacher, en train de réaliser qu’il allait vraiment souffrir au moment où ils allaient être séparés. Est-ce que c’était possible de remonter le temps pour qu’ils aient encore plusieurs heures devant eux ? C’était incroyable comment il devait avec lui, incroyable à quel point tout semblait si simple et pourtant si compliqué. Il était déjà en train d’imaginer quand est-ce qu’ils pourraient se revoir. Il avait envie de pouvoir le retrouver d’ici quelques jours, ne pas être séparé de lui trop longtemps. Mais il savait aussi qu’il n’aurait aucun contrôle sur leur histoire. Que ce serait uniquement quand Armie pourrait s’éclipser de la maison avec une excuse aussi crédible que possible. Timothée se demandait même comment il avait justifié qu’il avait passé la nuit dehors la dernière fois. Mais non, il n’avait pas envie d’y penser. Il avait envie de penser à cet instant, ce moment présent simplement. Marchant doucement avec lui sous les arbres cachant secrètement leur histoire. C’était ça qu’ils vivaient. Ce secret si bien gardé dans lequel ils se perdaient parce qu’ils aimaient ce qu’ils vivaient. Cela allait devenir compliquer pour Tim de jouer cette mascarade avec Lily-Rose tout ça pour donner à leur fan l’envie de regarder leur film qui arriverait d’ici quelques mois. Ils marchaient, Timothée regardait autour d’eux. Il n’y avait pas âme qui vive pour venir les déranger dans leur quiétude. Il se sentait si bien, mais il avait besoin de savoir, il savait que cela allait être compliqué. « Oui, je me doutais bien. » Malgré lui, il ressentit cette tristesse, peut être ce manque déjà. Lui aussi il rêverait de pouvoir se rendre encore à Paris avec lui. Retourner dans ce bowling mais agir normalement, dans cet endroit où ils étaient passés inaperçus. Timothée rêvait de pouvoir faire des choses normales avec Armie, mais pour l’instant, ce qui comptait le plus c’était ces instants avec lui. « Oui, je peux faire comme ça. Peut-être qu’on pourra se voir comme ça. Tu me diras quand tu seras rentré à Astoria ? » Timothée n’avait pas voulu le regarder et puis finalement, voyant qu’il s’est immobilisé, il fait de même et lève les yeux vers lui. « On trouvera toujours un moyen, pas vrai ? » C’était ce qu’il voulait. Même s’il imaginait que ce ne serait pas si simple que ça. Qu’à un moment donné, Elizabeth ou ses enfants le retiendrait et il ne pourrait pas venir. Qu’est-ce que c’était compliqué. Timothée sentait que cela allait être d’autant plus difficile maintenant qu’ils avaient sauté le pas ensemble. Il lui manquait déjà tellement.

-●-


THAT'S ME
Sometimes, when you act with someone in an intimate capacity, you have to ask vulnerable questions to speed up intimacy - but that's artificial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 18:42

Comment ils en étaient arrivés là ? Comment tout avait pu arriver aussi rapidement, comme cette dépendance avait pu arriver sans qu’ils n’y voient rien ? Si seulement ça avait pu se passer autrement. Si seulement Armie n’avait pas à faire un choix, à blesser automatiquement quelqu’un. Sa vie prenait un tournant inattendu. Il savait qu’on ne pouvait prédire l’avenir mais tout ce qui se passait dans sa vie dépassait toutes les prédictions qu’il aurait pu faire. Il en était venu à protéger ce secret si précieux à ses yeux, il en était venu à mentir à sa femme à qui il avait promis amour et fidélité. Tout ça, pour les beaux yeux d’un jeune homme dont il était en train de tomber amoureux. Il ne voulait même pas enrayer ce processus, parce que c’était trop tard, parce qu’il en avait envie. Il se laisse porter par son cœur, écoutait attentivement ce qu’il lui disait. Il finirait brisé, à coup sûr, qu’importe ce qui se passerait. Il souffrirait à cause de ses choix, à cause du chemin qu’il prendrait. Il ferait du mal, c'était inévitable. Il se trouvait tellement égoïste de s’enfoncer dans cette relation, mais il en avait tellement envie et maintenant, il ne pouvait plus faire sans. Il pensait déjà à la prochaine fois où ils se verraient, il pensait déjà aux jours qu’il allait passer sans lui. C’était comme ça à chaque fois, il retrouvait quelqu’un et perdait l’autre. Alors il profitait des arbres pour se laisser aller, pour laisser libre court à ses sentiments qui faisaient battre son cœur. Quel bonheur de pouvoir juste marcher, sa main dans la sienne. Il se doutait, qu’il savait déjà qu’il ne pourrait pas retourner à Boston. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait mais il devait aussi être là pour ses enfants. Ils avaient besoin de lui, d’un père. Ils seraient toujours sa priorité, Timothée devait le savoir. Il ferait toujours en sorte qu’ils soient dans un cadre sûr avant de s’éclipser pour rejoindre son amant. Voilà que sa conscience revenait le tirailler. Bien sûr. Il sourit, ses yeux dans les siens. Il sait que la séparation va être dur, autant pour lui que pour le jeune homme. Il l’appréhende déjà, sent déjà cette amertume piquer son cœur avant de le serrer. Il est déjà triste. Toujours. Il répondit pourtant, la voix pourtant moins sûr, le sourire moins éblouissant. Peut être qu’il n’aurait pas du céder, ça leur aurait épargner toutes ces complications, toute cette amertume, cette tristesse et ce manque qui était déjà là, qui guettait le moment où il serait parti. Il glissa une main sur sa joue, en profita pour venir lui voler un baiser, pour se rassurer. Non, il était toujours là. Ils n’avaient plus autant de temps, mais ils en avaient toujours.

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur

avatar
A Astoria depuis : 09/02/2018
Autographes : 2137


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 19:11

Forcément, Timothée savait déjà avant même qu’ils ne se laissent aller l’un avec l’autre que tout serait très compliqué. Combien de fois il avait pensé à ce qu’il se passerait si vraiment ils en venaient à accepter ce qu’il se passait entre eux ? Combien de fois il avait imaginé Armie partir au milieu de la nuit pour venir le rejoindre sans que personne soit au courant ? Combien de fois il avait aussi imaginé Armie prétexter une interview ou un photoshoot pour pouvoir s’éclipser pendant quelques heures. Parce que la vérité était là. Au bout de quelques temps, Elizabeth finirait par se demander pourquoi il allait le voir régulièrement. Oh, il y aurait toujours le moyen de prétexter un jogging pour le rejoindre, tout était possible dans le fond, mais Timothée se demandait ce qui ne serait pas trop suspect pour leur permettre de se retrouver sans que personne ne soit au courant. Parce que même s’il n’avait pas de paparazzi en bas de chez lui, il savait qu’à un moment donné, il y en aurait qui s’intéresseraient à son ‘amitié’ avec Armie et là, cela viendrait faire la une des journaux à potins et Elizabeth serait au courant de tout. Comment est-ce que les choses se passeraient ensuite ? Armie arrêterait tout avec lui ? Elizabeth lui demanderait de partir ? Ou alors de choisir ? Timothée devait arrêter de ressasser ça encore et encore. Il devait accepter que maintenant, il y allait avoir des moments difficiles entre eux où ils ne pourraient tout simplement pas se voir. Mais à côté de ça, ils allaient quand même réussir à se voir. Peu souvent, mais assez souvent pour pouvoir profiter tous les deux du moment. Il regardait Armie, se sentait un peu triste à l’idée de ne pas savoir quand est-ce qu’il le reverrait. C’était tellement dingue tout ça. Lui qui avait l’habitude d’être toujours heureux, joyeux et enjoué, il avait l’impression d’être l’ombre de lui-même, il ne fallait pas qu’il laisse cette situation perdurée, il fallait qu’il se reprenne, forcément. Il n’eut pas le temps d’ajouter quoi que ce soit qu’Armie vint chercher ses lèvres. Il ferma les yeux un seul instant. Oui, juste là, il savait que ça valait le coup de se laisser aller avec lui. C’était ce qu’il voulait. Pourquoi être malheureux alors qu’ils étaient encore ensemble. Il appuya un peu leur baiser et puis s’éloigna de lui avec un sourire. « On joue à un jeu ? Je cours et tu essayes de m’attraper ? » Lui la proie et Armie le chasseur. Il avait envie d’être celui qu’il était, continuer à être heureux, profiter de ces derniers instants. Il aurait aussi pu proposer qu’ils rentrent à la maison, mais ça viendrait sans doute peu de temps après. Timothée avait bien l’intention de lui montrer encore qu’il l’aimait même s’il n’était certainement pas prêt à le dire avec des mots.

-●-


THAT'S ME
Sometimes, when you act with someone in an intimate capacity, you have to ask vulnerable questions to speed up intimacy - but that's artificial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 20:39

Il avait des tas d’excuses en tête. Des plus ou moins bonnes, plus ou moins bidons. Elle ne pourrait pas l’empêcher de voir un de ses meilleurs amis. Certes, si ça devenait trop habituel, ça deviendrait suspect, mais il pouvait bien se contrôler ? Et puis, il fallait aussi qu’il s’occupe de ses enfants. Il ne s’inquiétait pas des paparazzis, des photographes, non, le plus inquiétant dans cette histoire, ça restait les fans. Il voyait certaines publications sur instagram où on le taguait, sur des scènes de call me by your name, sur des montages, des passages d’interview, des photos où ils étaient tous les deux. Il suffirait d’une photo, d’un cliché pour que tout leur secret parte en fumée. Que ferait il si Elizabeth lui poser un ultimatum ? Ou si même avant que ça arrive, ça soit Timothée qui lui demande de choisir entre lui et elle ? Est ce qu’un jour, il serait vraiment aussi sûr et certain de lui qu’il puisse l’être pour prendre une décision de cette importance ? Malgré son couple qui battait de l’aile, il avait bien évidemment encore énormément de tendresse pour sa femme et surtout, la mère de ses enfants. Pour ce qui était de Timothée, c’était nouveau, c’était passionné, c’était si intense qu’il en perdait la raison. Mais est ce que ça tiendrait ? Est ce que leur couple durerait ? Est ce que ça valait le coup de sacrifier sa stabiltié, tout ce qu’il avait construit avec Elizabeth ? C’était trop tôt pour décider, pour faire un choix, c’était pour ça que tout devait rester secret, caché par les arbres. Il le rassura. Oui, ils se verraient, évidemment, qu’ils trouveraient toujours un moyen. Il voulait continuer de faire évoluer leur relation, de lui montrer qu’il tenait a lui, qu’il l’aimait, bien évidemment, même si c’était trop tôt pour oser le prononcer à voix haute. Il l’embrassa, effleura doucement ses lèvres alors que Timothée y répondait plus durement. Ça en valait mille fois le coup. Il ne regrettait rien, malgré les difficultés et les doutes qu’il aurait pu avoir. Il le referait, si c’était à refaire, encore et encore. La dernier fois, tu as perdu. Il sourit alors, en riant légèrement, sa bonne humeur retrouvée, les ondes négatives envolées. Mais il hocha la tête. Je te laisse cinq secondes pour t'éloigner. Il répondit alors, les bras croisés sur son torse, attendant patiemment qu’il fasse le décompte dans sa tête. Attraper Timmy, il pouvait le faire, si facilement que ça le faisait rire. Mais ça faisait parti du jeu, non ? Alors une fois les cinq secondes écoulées, il s’élança à sa poursuite, comme un gamin. Il avait envie d’être un gamin.

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur

avatar
A Astoria depuis : 09/02/2018
Autographes : 2137


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Sam 8 Déc 2018 - 23:49

Ce n’était pas à Timothée de trouver ces excuses qu’Armie dirait à sa femme afin de venir le retrouver en secret quand ils en auraient besoin. Quand le fait d’être séparé deviendra insupportable. Timothée savait qu’il ne lui faudrait pas longtemps pour ne plus supporter d’être loin de lui. Il le ressentait déjà. Il y pensait déjà. Ces moments où il repenserait à leur son abandon dans ses bras. Il ne l’avait jamais fait à ce point et là, il était évident que cela avait pris un tournant qu’il n’aurait pas imaginé. Le jeune brun imaginait bien que les fans n’aidaient pas avec leur publication. Combien mettaient l’accent sur les regards échangés, parfois les petites confidences à l’oreille. Même Timothée n’avait jamais vraiment fait attention à cela. Jusqu’à ce qu’il se voit notifier dans des publications lui donnant la preuve qu’il y avait déjà quelque chose de plus. Mais ça, il n’y avait que ces fans qui espéraient les voir ensemble qui faisaient ce genre de chose et cela ne signifiait strictement rien jusqu’à maintenant. De toute façon, même s’ils ne le souhaitaient pas, Timothée le savait, leur petite aventure ne durerait pas indéfiniment. Il avait l’intention de profiter de chaque instant jusqu’à ce que tout se termine. Il ignorait si Elizabeth poserait un ultimatum ou lui. En réalité, il avait tellement peur que tout s’arrête qu’il était persuadé qu’il était mieux de rester silencieux et d’apprécier tous ces moments qu’Armie avait envie de partager avec lui. Il serait bien temps à un moment donné de commencer à souffrir de son absence. Mais pas maintenant. A cet instant, il voulait jouer, profiter, essayer d’oublier que l’heure de la séparation allait arriver à un moment donné et qu’ils ne se reverraient pas avant un moment. « Peut-être, mais je pourrais bien gagner cette fois… tu sais, tu n’es plus tout jeune. » Il était sur le point de rire. Il avait du culot et surtout il se faisait des films. Il était évident qu’il ne gagnerait pas. Armie avait de plus grandes jambes que lui et même s’il avait commencé à faire un jogging régulièrement, il n’était sans doute pas encore aussi endurant qu’Armie. Ce n’était pas grave, il en avait envie et il n’allait pas laisser passer cette occasion. A son compte à rebours, Timothée se mit à courir le plus vite qu’il put, sentant cette force, cette adrénaline prendre le dessus. Il était heureux, il se sentait libre. Et c’était juste parce qu’Armie provoquait cela chez lui. Et c’était vraiment quelque chose d’inhabituel. Il se retourna, Armie avait commencé à courir, alors il tenta autant que possible de courir vite, très vite. Et finalement, il ne fut une fois de plus pas assez rapidement. Il poussa un petit cri quand son amant l’attrapa par la taille. Il se retourna dans ses bras pour lui faire face. « Tu m’as eu, encore. » Sous cette adrénaline, Timothée s’approcha de lui et vint l’embrasser avidement. Il avait envie que tout ça ne s’arête jamais.

-●-


THAT'S ME
Sometimes, when you act with someone in an intimate capacity, you have to ask vulnerable questions to speed up intimacy - but that's artificial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Dim 9 Déc 2018 - 0:35

C’était alors tout ce qu’il avait décidé de retenir de cette histoire. Ça le rendait heureux. Il souriait, riait, il arrêtait de se prendre trop la tête, il découvrait autre chose que la routine dans laquelle il s’était enfoncé. Il sentait son cœur s’accélérer, et il ne l’avait plus fait depuis des années, en tout cas, pas de cette façon là. Armie décida qu’il verrait toutes ces choses en temps et en heure. Ils n’en étaient pas là. Leur secret restait secret. Sa femme ne se doutait de rien. Ils n’avaient aucun fan, photographe sur le dos. Ils profitaient juste des moments qu’ils pouvaient avoir, il profitait de Timothée tant qu’il le pouvait, avant de retourner dans la vraie vie et quitter son petit nuage, son rêve. Sale gosse. Il siffla alors, le regard joueur, en le regardant le traiter de vieux. Il avait fêté ses trente deux ans. Alors certes, il n’en avait plus vingt, mais il était encore loin de marcher avec une canne. Il courrait vite, plus vite que le brun qui était en train de le défier. Alors il commença son décompte. 1. Il le vit détaler, avec un rire. 2. Il le vit s’éloigner. 3...4. Il s’étira un peu, plus pour frimer qu’autre chose. Mais ça serait stupide de se froisser un muscle à cause d’une course dans la forêt. 5. Il s’élança, se félicita alors d’avoir investi et pris ces tennis. Il n’aurait pas pensé faire un jogging dans les bois, mais il était bien content de les avoir pris. Il le suivait à la trace, se sentait pousser des ailes. Il avait l’impression de pouvoir tendre le bras et de pouvoir l’attraper, mais il lui échappait. Ça le fit rire, son cœur débordait de joie. C’était comme ça qu’il l’aimait sa vie. Timothée la rendait meilleure. Alors enfin, il réussit à l’attraper, un bras autour de sa taille. Il rit en l’entendant crier tandis qu’il le serrait contre lui. Il desserra légèrmeent son étreinte pour qu’il lui fasse face. Prévisible. Il lâcha alors, un peu essoufflé. Ou c’était peut être le jeune homme, les cheveux en batailles, les joues rouges qui lui coupaient le souffle. Il se perdit alors dans leur baiser, l’embrassant plus durement, comme si c’était le dernier baiser qu’ils partageaient. Il voulait en faire d’autre des courses comme ça, surtout si son prix était Timothée entre ses bras. Il ne voulait pas partir, pas après avoir goûté à tout ça. Il rompit leur baiser, posa son front contre le sien, le regarda juste, encore un peu, pour graver les détails de son visage dans sa mémoire. Il y a une petite amélioration depuis la plage. Il rit alors, en passant sa main dans ses cheveux.

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur

avatar
A Astoria depuis : 09/02/2018
Autographes : 2137


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Dim 9 Déc 2018 - 0:54

Le bonheur, juste ce bonheur de se trouver avec la bonne personne, la seule personne qui nous fait sentir ainsi. Timothée était bien, tellement bien. Il retrouvait cette joie de vivre qui le caractérisait et peut être aussi son petit côté insolant. Il avait envie de le défier et en même temps l’asticoter. Armie n’était pas vieux. Ils n’avaient qu’une dizaine d’années d’écart mais il se sentait si bien avec lui. Ce qui le fit sourire d’ailleurs en se rappelant d’une conversation qu’il avait eu avec Robert sur le fait d’avoir une relation avec quelqu’un de plus âgé. Bien sûr, il n’avait pas cinquante ans, mais il était plus âgé que la plupart des petites amies qu’il avait pu avoir jusqu’à présent. Qu’importait, même cette différence d’âge ne parviendrait pas à mettre de la distance entre eux. Même là, alors qu’ils s’apprêtaient à faire la course parce qu’il l’avait défié, une fois de plus. Il se mit à rire. Oh oui, il était un sale gosse, juste là pour le faire courir et jouer au jeu du chat et de la souris. Il voulait s’échapper, mais en fait il n’en aurait pas l’occasion, et il le savait bien depuis le début. Il avait pourtant essayé, courant, prenant de l’avance. Mais c’était sans compter sur l’endurance d’Armie, son habitude de faire de longue distance en courant. Le jeune brun était essoufflé, mais il parvenait à garder une certaine cadence, une cadence qui ne parvint pas pour autant à le ‘sauver’ des bras d’Armie. Bras dans lesquels il avait juste envie de se perdre. Dans lesquels il rêvait encore de se laisser aller. « Je t’ai laissé gagner, voilà tout. » Pas mauvais perdant, mais cela n’aurait pas été si improbable que ça. Juste parce qu’il voulait retrouver ses bras aussi rapidement que possible et non pas courir comme ça pour lui échapper. Le souffle court, il le regardait, mais ce fut ce désir qui prit le dessus. La chaleur aussi qui le traversait de part en part avec cette petite course poursuite. Ce baiser, il y mit toutes ses tripes, complètement perdu dans tout ça. C’était trop compliqué. Il n’arrivait pas à se rassasier de ce qu’il avait déjà eu, il en voulait plus toujours plus. Leur baiser fut rompu, trop tôt, mais il en avait besoin, il avait juste oublié qu’il avait besoin de remplir ses poumons d’oxygène. Alors il regardait Armie, le souffle court, une main dans son dos, dans son élan il s’était juste accroché à lui. Son regard dans le sien, il avait envie de ne pas oublier cet instant. « Oui, petite, mais tu as quand même gagné, je suis pas assez rapide pour toi ! » Et en fait c’était le mieux qu’il pouvait y avoir. Parce que maintenant, il était dans ses bras. Il n’avait plus envie de les quitter.

-●-


THAT'S ME
Sometimes, when you act with someone in an intimate capacity, you have to ask vulnerable questions to speed up intimacy - but that's artificial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Dim 9 Déc 2018 - 1:17

La différence d’âge ne l’avait jamais freiné. Après tout, il était majeur, il était en âge de décider ce qu’il voulait ou non. Il s’en fichait. Qu’il avait eu vingt deux ou quarante trois ans, ça aurait été la même chose. Et puis, son âge avancé lui donnait en plus un avantage sur la course qu’il s’apprêtait à disputer. Il courait depuis longtemps, en plus de la boxe et du sport en salle qu’il avait l’habitude de faire. C’était un moyen de se garder en forme, de prendre l’air, de se défouler. Il ne pensait plus, lorsqu’il courait ou quand il tapait dans un sac. Ses pensées étaient ailleurs. Ça lui permettait de faire du vide, de vraiment pouvoir apprécier le silence. Il se faisait rare dans sa tête, il y avait toujours un sujet qui le préoccupé. Enfin, pour l’instant, le sujet principal de ses discussions spirituelles venaient de partir en courant. Il lui avait laissé les cinq secondes réglémentaires avant de s’élancer. Le terrain rendait sa progression peut être un peu plus difficile, mais ça ne l’empêcha pas de le rattraper rapidement, pour son plus grand bonheur. Alors il hocha la tête et prit un air mortellement sérieux. Je m’en doutais. Il l’avait laissé gagner pour qu’il ait le plaisir de le sentir dans ses bras. Pour pouvoir encore profiter de ses bras au lieu que cette course ne s’étale dans le temps. Il se laissa embrasser, se sentant happé par ce désir réanimé. De toute façon, il n’avait jamais vraiment disparu, il restait juste dans un coin, attendant le bon moment pour embraser ses sens. Il oublia qu’ils étaient dans la forêt, il oublia tout, sentant juste Timothée contre lui, sa bouche contre la sienne. Il sentit après, sa main dans son dos, alors qu’il reprenait son souffle. On s’entraînera. Il répondit avec un sourire en coin, dévoilant volontiers le manque d’innocence de ses mots. Il le garda, comme ça, juste contre lui, pendant qu’il reprenait son souffle. Il attendit quelques secondes. Il n’avait envie d’être nulle part ailleurs dans le monde. Enfin, si. Il décida alors qu’ils avaient fini leur balade. Qu’il était de temps rentrer, pour profiter d’autres plaisirs. Alors il assura sa prise autour de lui pour le hisser sur son épaule, comme un vulgaire sac de patates. C’était à droite ou à gauche ? Il demanda alors en faisant quelques pas, rebroussant chemin. Timothée pesait quand même son poids, au bon d’un moment, il le reposa sur le sol et se permit de l’embrasser, pour reprendre des forces, avant de parcourir les derniere mètres qui les séparait de la batîsse. Il jeta un coup d’œil à la montre qu’il portait à son poignet. Oui, oui, ça allait. Le temps, ils en avaient.

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur

avatar
A Astoria depuis : 09/02/2018
Autographes : 2137


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Dim 9 Déc 2018 - 1:32

Il n’y avait rien qui pouvait empêcher Timothée de se perdre dans ce qui était en train de leur arrivé, dans cette dépendance qui avait décidé de les happer tous les deux. Aujourd’hui, Timothée se sentait tellement bien, heureux, ce n’était certainement pas l’âge d’Armie qui pourrait mettre de la distance entre eux si le fait qu’il soit marié et père de famille ne le faisait pas. De toute façon, le jeune homme était déjà complètement engagé et il n’y avait plus de retour en arrière possible. Si ce n’est le moment où Armie déciderait que tout devrait s’arrêter parce que lui n’en serait pas capable. Il savait qu’il ne serait pas plus capable non plus de lui poser un ultimatum, pour l’instant, c’était simplement impensable, il se laissait porter et il était si bien. Rien ne pourrait jamais venir se mettre entre eux s’ils arrivaient à continuer comme ça. Il rit, de toute façon, même s’il avait continué de courir rapidement, Armie aurait quand même finit par le rattraper, il aurait juste mis un peu plus de temps, mais vraiment, est-ce qu’il avait envie de perdre du temps à courir alors qu’il pouvait simplement se trouver dans ses bras ? Non, certainement pas et il était évident que c’était la même chose pour son amant. Timothée le sentait dans leur baiser, ils en avaient envie autant l’un que l’autre. Timothée avait ses sens décuplés, il avait envie de le toucher, d’oublier même où ils se trouvaient de toute façon, il n’y avait personne pour les surprendre. Et puis tout ça, c’était tellement important pour lui. Il avait envie que cela ne disparaisse pas. « Je n’attends que ça. » Un sourire sur ses lèvres, il pouvait lui aussi jouer à ce côté non innocent qu’Armie venait de sous-entendre. Timothée n’était pas innocent, pas le moins du monde, et il savait bien qu’il y avait un petit quelque chose qu’ils partageaient et qui n’allait pas s’estomper. Mais alors qu’il pensait qu’ils repartiraient tous les deux mains dans la main comme ils étaient venus, Armie le hissa sur son épaule. « Heyyy ! » Il lança en signe de protestation mais Armie avait bien l’intention de l’emmener jusqu’à la maison comme ça, ou presque. Il le reposa un peu plus loin. Timothée le laissa faire quand il l’embrassa. Il n’arriverait pas à être ennuyé par ces signes d’affection, il avait même envie d’en redemander. Ils marchèrent les derniers mètres jusqu’à la porte et Timothée ouvrit la porte de la maison sans attendre pour entrer à l’intérieur et refermer la porte une fois qu’Armie fut à son tour à l’intérieur. Il ne perdit pas un instant et vint capturer ses lèvres à nouveau, le poussant doucement et fermement à la fois contre le mur le plus proche, s’appuyant contre lui, passant déjà ses mains sous son haut. Non, cette fois, il n’allait sans doute pas être patient et ça, même s’ils avaient encore du temps devant eux.

-●-


THAT'S ME
Sometimes, when you act with someone in an intimate capacity, you have to ask vulnerable questions to speed up intimacy - but that's artificial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
A Astoria depuis : 20/09/2018
Autographes : 218
Métier : acteur


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   Dim 9 Déc 2018 - 16:24

Il avait l’impression qu’il pouvait presque les toucher, ces vibrations qu’ils créaient, en se touchant, en se regardant, en s’embrassant. Ça faisait des vagues, tout autour d’eux. Un cocon qui se mouvaient en fonction de leurs mouvements, en fonctions des battements de leurs cœurs. Ils étaient connectés, arrivaient à se parler d’un regard, d’un froncement de sourcils. Alors Armie savait, que son désir faisait écho au sien. Il savait, qu’il était autant sous son influence que lui était sous la sienne. Il se laissait porter par cette électricité qu’ils créaient, qu’ils façonnaient, qu’ils arrivaient à se transmettre. Il se laissait porter par cette vague de bien être, ce doux vent qui le rendait euphorique, qui l’attisait, le berçait. Tant d’émotions contradictoires qui l’amenait à cet état bien précis. Alors il l’embrasse. Il oublie, qu’il a une vie en dehors de cet instant, il oublie qu’ils sont sur Terre. Il pourrait oublier jusqu’à son identité, tant qu’il tient le brun entre ses bras. Le cœur battait à l’unisson. C’était si unique, si précieux, ce qu’ils avaient, que jamais Armie ne pourrait l’abandonner ou du moins, le laisser disparaître. Il en dépendant, de ces sensations, de lui. Il était devenu dépendant de sa peau, de ses yeux, de son sourire. Tellement que ça lui faisait mal de savoir qu’il devrait bientôt partir. Il sourit à ses mots, il n’attend que ça. S’il savait, les films qu’il se faisait parfois, en attendant que le sommeil vienne l’emporter. Il rêvait de tout quitter, de s’en foutre de tout pour le rejoindre n’importe où, où il est. Il rêvait de s’éclipser, pour ne revenir qu’au petit matin, comme si de rien n’était. Mais les rêves ne se transforment pas toujours en réalité, alors il prenait ce qu’il pouvait avoir. Il l’embarqua alors sur son épaule, lâcha un léger rire quand il l’entendit protester. Mais honnêtement, il n’en avait rien à faire. Il le reposa que lorsqu’il sentit son épaule craquer, alors il en profita pour l’embrasser. Jamais il ne s’en lasserait, il en était certain. Comme il était certain que jamais, il ne pourrait le détester. Timothée ouvrit alors la porte. Ils s’engouffrèrent à l’intérieur. Il n’eut le temps de rien dire, de toute façon, il n’avait pas vraiment envie de parler, que le jeune homme vint s’emparer de ses lèvres. Il recula jusqu’à un mur, alors prisonnier du beau brun. Sans attendre plus, chaque secondes qu’ils leur restaient, étaient ô combien précieuse, il enleva son haut, pour laisser Timothée toucher sa peau. Il décida alors que cette fois ci, ils iraient dans la chambre du haut, pour créer un autre jeu de piste, plus grand. Il échangea alors les places, poussant Timothée sur le mur d’en face, ses lèvres dérivant alors dans son cou, dont il goûtait avec délectation la peau sucrée.

-●-

KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: just us in Boston ft. armie&timothée [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

just us in Boston ft. armie&timothée [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» BOSTON croisé caniche de 1an 1/2 MAUBEUGE (59)
» sur le marcher a Boston
» [Boston] Attaque des griffons noirs
» Roster Boston Bruins
» alignement des bruins de boston

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: THE TOWN :: Autres Lieux :: Amérique-