AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 robert x mayday mayday we have a problem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
A Astoria depuis : 19/10/2018
Autographes : 296
Métier : actrice


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: robert x mayday mayday we have a problem   Lun 12 Nov 2018 - 9:07

mourir doit être une sacrément belle aventure
“ robert && sarah ”

Ce n'est pas que tu as peur en avion, c'est plutôt que tu n'aimes pas le prendre seule. Tu n'aimes pas être seule en fait, c'est plutôt ça. Bagages enregistrées et déposées sur le tapis, une petite prière pour les retrouver à l'arrivée, c'est à ton tour de passer les portiques pour enfin arriver dans l'avion. Les téléphones sont interdits dans l'avion miss. Oui, tu le sais ça, mais tu envoies un sms à Ariel qui t'attends à l'arrivée, un petit voyage avec le casting de Modern Family, des vacances entre amis et collègues pour fêter la fin d'une incroyable saison, c'est quelque chose que vous faites assez régulièrement et qui te feras du bien. Assise côté couloir, tu sors un bouquin de ton sac, c'est le moment rêvé pour avancer dans ces romans achetés et jamais ouverts qui traînent un peu partout chez toi. Une silhouette s'arrête à côté de toi, tu lèves le nez deux secondes et sourit en voyant le propriétaire de cette ombre. Robert, quel heureux hasard. Vous vous êtes rencontrés quelques semaines plus tôt au cours d'une soirée,  tu l'avais trouvé plutôt sympathique, c'est toi qui est à côté de moi ? demandes-tu, ce sourire toujours posé sur tes lèvres avant de te lever de ton siège avec une certaine élégance pour le laisser prendre place à la place indiquée sur son billet. Tu es bien contente de ne pas être côté hublot, tu aurais tendances à un peu trop chercher des problèmes imaginaires aux réacteurs.  Comment ça vas ? Tu pars en vacance ou c'est pour le boulot ?  Oui, t'es curieuse et s'il ne l'avait pas remarqué le premier soir, il va avoir plusieurs heures pour s'en apercevoir, mais c'est toujours bienveillant venant de toi, aucune malice déguisée, tu es simplement naturelle.


-●-

in Dark there is Light

There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 02/10/2018
Autographes : 200
Métier : Acteur, mannequin, chanteur et musicien


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Lun 12 Nov 2018 - 23:00


mayday mayday we have a problem
Sarah et Robert

« Not ready to die. »
Les caraïbes, une destination qui fait rêver une bonne partie de la planète. Toi, y compris. Mais jamais encore, l'acteur richissime que tu es n'as eu la chance de pouvoir y séjourner plus d'une poignée de jours. Alors, maintenant que l'occasion se présente, tu comptes bien te ressourcer sur une plage au soleil, sans personne ; juste toi et l'océan. Le pied en perspective. Tu n'es pas très sociable, alors la compagnie y serait plus gênante qu'autre chose. Enfin, c'est pas toujours le cas. Parfois, tu parviens à apprécier les autres êtres humains, parfois ils ne te mettent pas mal à l'aise. Comme... Emma... Mais tu préfères ne pas y penser. Mais cette envie de l'embrasser a été si forte quand vous étiez chez elle... Tu ne sais même pas d'où ces envies sortent. Enfin, ces quelques jours au loin te feront le plus grand bien, et te remettront peut-être les idées en place. Et c'est à cela que tu pensais lorsque tes prunelles rencontrèrent un doux visage que tu ne t'attendais pas à voir la moindre seconde. " Sarah ? " l'étonnement se lit sur tes traits, tandis que tu vérifies bien le siège indiqué sur ton billet. Mais oui, c'est bien cela, vous allez passer le vol ensemble. Et ça te fait plaisir. Elle n'est pas méchante Sarah. Elle ne te fera pas de mal. Contrairement à toutes ces femmes qui en veulent à ton argent, à ta notoriété, à tout ce que tu peux représenter. C'est triste Robert, ce manque de confiance en toi. Il te faut penser positif ! Un jour tu trouveras bien une femme qui t'aimeras pour qui tu es. Et que tu aimeras également, avec la même force. Alors, sagement, tu balayes l'ombre qu'on peut voir profiler dans tes céruléennes, pour y laisser place à l'entrain, la joie, et le contentement. " Je crois bien oui, pas de chance pour toi. " tu plaisantes, un peu. Tu sais pas trop y faire avec les femmes, rien que pour discuter. Assez rapidement, elle te facilite la tâche et engage une discussion et s'intéresse à tes motivations pour ce voyage. Rapidement tu engouffres ton bagage dans la cabine, et claque la porte. " Ni l'un ni l'autre, en fait, je savais que tu prenais l'avion, alors je me suis dis... C'mon Rob. Sarah Hyland est dedans, il faut monter. Ne loupe pas cette chance. " l'humour Anglais. C'est typique. Mais un rire  franchit bien vite tes lèvres, petit fripon. Et ça te fait déjà du bien, d'être avec elle. Même si tu la connais peu, elle t'avait fait bonne impression, la dernière fois. Tu t'installes côté hublot, pour mieux ficher tes prunelles dans les siennes. Paisiblement. " Vacances bien sûr. La promotion pour High Life vient de se terminer. Et toi alors ? Qu'est-ce qui te donne l'envie d'aller sur les plus belles îles du monde ? " tu l'interroges, haussement de sourcil à l'appui. Elle a l'air d'aller bien, ça te fait plaisir.
(c) DΛNDELION

-●-


Merry Christmas
☽☽ So this is Christmas and what have you done. Another year over, a new one just begun. And so this is Christmas, I hope you have fun. The near and the dear ones, the old and the young.



Dernière édition par Robert Pattinson le Jeu 15 Nov 2018 - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/10/2018
Autographes : 296
Métier : actrice


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Mar 13 Nov 2018 - 9:05

mourir doit être une sacrément belle aventure
“ robert && sarah ”

Ou toi... tu répliques avec cette lueur de malice dans le regard, à vrai dire, tu ne sais pas lequel des deux serait le plus a plaindre au final, parce que tu ne le connais pas plus que ça, cette simple impression lors de votre rencontre et les interviews que tu as pu voir, mais ce n'est pas suffisant pour que tu puisses réellement te faire une idée sur le personnage. Il semble avoir de l'humour, anglais certes, mais de l'humour tout de même. Trois ans de vie commune avec un britannique t'ont au moins permis d'être rodée à cet humour si spécifique que tu apprécies sans pour autant réussir à le manier.  Tu as eu raison, autant d'heure de vol en ma compagnie, tu ne peux pas rêver mieux , sourire entendu à l'attention de l'acteur, tu plaisantes, tu n'es pas de ces gens qui se pensent incontournable, loin de là, c'est même plutôt l'inverse ; bien, souvent, tu n'arrives pas à croire la chance que tu as de posséder des amis aussi merveilleux que les tiens. Et d'ailleurs, si on t'avait dit il y a quelques années que tu discuterais tranquillement de futilités avec l'acteur préféré de bien des midinettes, tu ne l'aurais pas crus (Pour la simple raison que tu étais l'une de ces filles fan des histoires de vampires durant ton adolescence, mais chut, il n'a pas besoin de le savoir pas vrai ? ). Tu es souriante de nature, mais plus encore quand tu te sens en confiance avec quelqu'un comme c'est le cas en ce moment, il s'installe à tes côtés et assez rapidement se tourne vers toi en donnant la raison réelle de ce vol ; des vacances.  Moi aussi, on a une petite habitude avec le casting de Modern Family, on se fait quelques jours de vacances après la fin d'une saison, histoire qu'on puisse de retrouver entre nous pour simplement s'amuser. C'est agréable, j'ai hâte d'arriver. Même si on n'est pas encore parti un sourire étire tes lippes, tu ajoutes   mais le vol pourrait être plus désagréable. C'est vrai, tu aurais pu te retrouver avec quelqu'un de désagréable,  toi aussi tu retrouves des amis sur place ?  Une voix au micro se présente comme étant le commandant, il annonce le décollage immédiat et après avoir bouclé ta ceinture, tu agrippes les accoudoirs tout en posant ta respiration sur un rythme lent, tu as toujours une appréhension au décollage et à l'atterrissage, cette peur de ne pas sortir de cette boîte de conserve géante. La pression commence à se faire ressentir, sensations typiques de fourmillements, d'écrasement de la cage thoracique, ton regard se tourne vers ton voisin avec une grimace,  je n'aime vraiment pas ça...   


-●-

in Dark there is Light

There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 02/10/2018
Autographes : 200
Métier : Acteur, mannequin, chanteur et musicien


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Jeu 15 Nov 2018 - 10:05


mayday mayday we have a problem
Sarah et Robert

« Not ready to die. »
Sarah a de la répartie, ça se voit assez vite. Et c'est plaisant, parce que ça brise la glace. On ne va pas rester dans un silence gênant pendant deux heures. " Bon t'es pas la plus jolie fille de l'avion, mais tu m'as l'air très intéressante alors, ça passe. Je vais accepter de te parler. " je maîtrise pas du tout les codes de la "bienséance", je n'ai pas assez l'habitude des contacts sociaux. Alors, il se peut que, parfois, je me montre un peu trop ... " violent " dans mes plaisanteries. Mais sachez que ce n'est jamais méchant. M'installant confortablement dans mon siège, j'attache ma ceinture, tout en l'écoutant avec attention. Elle a l'air naturellement gentille, sans faux semblants. C'est pourquoi, un sourire s'immisce sur mes lèvres. C'est si rare. Et elle me fait penser à autre chose, alors j'en profite. " ça doit être bien de travailler sur une série... Vous avez vos habitudes. " un film, c'est pas vraiment la même chose. Tous les acteurs ne sont pas là en même temps, on reste pas à l'année, généralement... Enfin, c'est pas la même expérience quoi. " Pour être honnête... J'ai jamais regardé Modern family... ça parle de quoi ? " au pire il y avait toujours les épisodes à disposition, potentiellement observables durant le vol. J'ai pas le temps de répondre à sa question que la voix du commandant de bord se fait entendre. On va décoller. Sarah n'a pas l'air bien, c'est à croire que malgré sa célébrité - et donc nécessairement de nombreux déplacements - elle n'a pas l'habitude. " T'inquiète pas, ça va aller. " j'essaye de la rassurer, le ton confiant. Ce serait vraiment pas de chance d'avoir ne serait-ce que des perturbations. Le ciel est ultra dégagé, il fait un soleil éblouissant. L'avion décolle, le petit temps d'entrer dans les hauteurs est toujours un peu désagréable, mais pas le choix d'en passer par là. Sarah semble serrer ses accoudoirs un peu trop fort. " Tu vois ? Tout est bon. Tu peux te détendre. " je me moque un peu, et attrape le magazine qui se trouve dans le filet devant moi. La carcasse se stabilise dans les airs. Rien ne laisse présager une quelconque menace... " Et sinon, tu ... " l'A 320 tremble. Et j'enserre mon accoudoir, sous le coup de la surprise. " C'est quoi ce... " je peux pas finir ma phrase, une perturbation secoue à nouveau l'appareil, mais plus violemment cette fois-ci. Mon coeur s'agite, je commence à prendre peur. Et je ne suis pas le seul. Un regard balayant les passagers me fait comprendre que tout le monde commence à s'inquiéter.
(c) DΛNDELION

-●-


Merry Christmas
☽☽ So this is Christmas and what have you done. Another year over, a new one just begun. And so this is Christmas, I hope you have fun. The near and the dear ones, the old and the young.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/10/2018
Autographes : 296
Métier : actrice


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Jeu 15 Nov 2018 - 22:01

mourir doit être une sacrément belle aventure
“ robert && sarah ”

Quelqu'un de susceptible ou d'égocentrique pourrait être vexé par la réplique de Robert, mais pas toi. Tu fais juste une moue surprise avant de rire, une chose est sûre ... tu sais parler aux femmes. Ca ne te vexe pas, parce que d'une certaine façon c'est la vérité, même si tu n'as pas fait attention aux autres femmes présentes dans cette avion, tu ne doutes pas un seul instant qu'il y en a des biens plus jolies. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, tu n'es vraiment pas sûre de toi, même si tu te soignes. Hochement de tête frénétique, tu travailles beaucoup pour Modern, ce qui ne t'empêche pas d'avoir d'autre projets de film, notamment quelques contrats Netflix; oui, j'aime vraiment l'ambiance sur Modern, voilà ... dix ans presque que j'ai rejoins l’aventure, on grandit ensemble et c'est vraiment une deuxième famille. C'est géniale. Je ne retrouve pas cette ambiance sur les plateaux de films, même si les aventures sont intéressantes également. Robert t'avoue ne jamais avoir regardé ta série et ... tu t'en moques en fait. Vous avez des vies bien chargées, chaque minute est rentabilisée alors c'est normale de sélectionner les choses qui intéresses le plus. Tu souris en faisant mine de réfléchir, on suit l'évolution de plusieurs familles, avec toutes des caractéristiques particulières, recomposées, gay, snob, il y en a pour tout les goûts et Hayley tu poses la main sur ta poitrine pour te désigner, est une jeune femme narcissique, un peu stupide, superficielle, mais très drôle malgré elle, tout moi quoi ! Hééé ... absolument pas. Hayley ne te ressemble pas du tout, sauf peut-être en ce qui concerne l'affection qu'elle porte à sa famille, mais à part ça tu n'as rien en commun avec elle, ce que l'anglais ignore forcément vu que vous ne vous connaissez pas plus que ça. Lors d'une réunion de production, tu as confié ton envie de la faire évoluer Hayley vers quelque chose de plus ... adulte, mais tu as été déboutée, comme souvent, tu espères néanmoins pouvoir lui insuffler un peu plus de toi un jour ; la rendre plus humaine et moins ... elle.

Est-ce qu'il se moque de toi ? Probablement, mais tu n'as pas l'aplomb nécessaire pour lui faire remarquer qu'un accident est vite arrivé. L'avion prend de l'altitude et malgré la respiration ventrale que tu t'appliques à exécuter, le stress ne baisse pas; pas avant que l'engin ne se soit stabilisé en haute altitude. Rob à beau faire le malin, t'es pas réellement rassurée, tu ne le seras qu'une fois arrivée à destination. L'angoisse du décollage se dissipe et progressivement tu retrouves un semblant de sourire, visage tourné vers lui il entame ce qui te semble être une question quand l'avion tremble. Déjà peu rassurée, sa tête t'inquiète d'autant plus quand une nouvelle secousse se fait sentir. Et ça, c'est normal ? Légèrement ronchonne, tu fermes les yeux pour éviter de voir la panique s'insinuer dans le regard des autres passagers. Mesdames et messieurs, ici votre commandant de bord, nous avons rencontrés des volatiles, la situation est désormais sous contrôle. Sous-contrôle, tu as entendu, Sarah ? Tu peux te détendre, vous ne risquez plus rien. L'inspiration profonde, tu contrôles ta respiration essayant de te rendre un minimum de contenance, des oiseaux ? Réellement ? Des oiseaux peuvent faire ça ? Soudain, ton regard cherche le hublot, le souvenir d'un film te revient en mémoire : Sully, avec l'excellent Tom Hanks, un avion qui... Rob... dis-moi que c'est un nuage, que ça ne fume pas vraiment ... Tu es penchée vers lui, tu murmures sans quitter le hublot des yeux. Garde ton calme. Ce n'est probablement rien de grave, le commandant à dit que tout était sous contrôle.

-●-

in Dark there is Light

There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 02/10/2018
Autographes : 200
Métier : Acteur, mannequin, chanteur et musicien


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Mar 20 Nov 2018 - 18:23


mayday mayday we have a problem
Sarah et Robert

« Not ready to die. »
" ça se voit tant que ça ? " tu rétorques, sur le même ton que l'actrice. Plus grimaçant, peut-être. T'es vraiment pas doué niveau relation sociale. Tu aimerais pourtant, mais c'est toi, Robert, le gars toujours à côté de la plaque. C'est même pas drôle en plus. C'est juste affreusement pitoyable. Enfin, on ne peut pas changer qui l'on est, même en priant tous les dieux du monde pour que cela se produise. Pourtant, la discussion se poursuit. Sarah prend la conversation en main, tu as juste à t'ajuster à elle du mieux que tu peux. Et c'est ce que tu fais, peu à peu, tu te détends et ta verve mordante laisse place à des paroles plus douces. " J'imagine. " tu l'écoutes avec attention, mais il s'agit ici du témoignage de la brunette, tu n'as donc pas grand chose à commenter. Puis Sarah définit son personnage de Modern Family, d'une manière qui trouble légèrement ton esprit... "une jeune femme narcissique, un peu stupide, superficielle, mais très drôle malgré elle, tout moi quoi !" même pour rire, c'est carrément dénigrant. Néanmoins, puisqu'elle va sur ce terrain là, tu ne vas pas l'arrêter. " Je ne peux pas croire qu'elle soit comme toi... C'est vrai quoi, même malgré toi, je ne te trouve pas spécialement drôle. " rétorque-tu, assez naturellement. La taquinerie est aisée. C'est pas ton sourire amusé qui ira plaidoyer le contraire. Mais tu supposais que Sarah versait dans l'ironie, alors autant emprunter le même chemin.


La conversation est contrariée par quelques secousses inquiétantes. Les appréhensions de Sarah deviennent légitimes, tu ignores quoi rétorquer. A présent pleinement inquiet également. Apparemment des oiseaux sont entrés dans la mécanique de l'avion, provoquant un dysfonctionnement des commandes et jouant ainsi sur le fil de votre vie. La situation serait à présent sous contrôle. Toi, côté hublot, tu observes la fumée dense et noire étouffer l'une des ailes de l'avion, ça s'embrase, presque autant que ce coeur à l'intérieur de ton être, effrayé. Sarah te demande si c'est bien de la fumée. " On va tous mourir. On va mourir dans un avion. " tu es en état de choc. Les hôtesses essayent de calmer les passagers plus virulents, mais tu ne comprends pas ce qui se passe. Tu vas crever. " Ne quittez pas vos places, mettez la tête entre vos jambes, préparez vous à l'impact. " " Je croyais que la situation était sous contrôle. " tu paniques, paralysé jusqu'au bout des doigts. Et alors ton regard croise celui de la brunette. Et comme si, d'un coup tu sortais d'un rêve, tu secoues la tête. Et tu te mets à rire. " C'est nos dernières minutes sur Terre. Je vais pas les passer à hurler à la mort. Celle-ci ne viendra pas plus vite après tout. " l'humour jusqu'à la fin ! Et sur ce tu attrapes ton téléphone et tu laisses un message vocale à ta mère. " Je t'aime. " simple et efficace. C'était la seule chose à laquelle tu pouvais penser, alors que tout le monde hurlait autour de toi. Ta mère à qui tu n'as parlé depuis des années, pour des histoires de famille qui à présent te semblent si dérisoires. Tu raccroches. " J'espère quand même qu'on est nés sous une bonne étoile. " il y a toujours des survivants, il n'y a qu'à prier pour que vous soyez assez chanceux pour en faire parti. L'avion tourne à présent sur le côté, et les secousses deviennent incroyablement violentes. Les bagages tombent en rafale des cabines. Un type fait un arrêt cardiaque au siège 36 C. Le bruit est assourdissant. L'atterrissage ne se fera pas dans de bonnes conditions. Mais au moins, il se fera dans l'océan Atlantique. Et pas dans une ville, là où les pertes pourraient se démultiplier. Tu regardes Sarah, qui depuis le début paniquait, et alors comme si ça pouvait changer quelque chose, tu prends doucement une de ses mains dans la tienne. " Ça va aller. " tu ignores si elle t'entend. Mais pourquoi ne pas vouloir la rassurer ? Dans quelques secondes vos vies ne compteront probablement plus. Dans quelques secondes tout sera fini, peut-être.
(c) DΛNDELION

-●-


Merry Christmas
☽☽ So this is Christmas and what have you done. Another year over, a new one just begun. And so this is Christmas, I hope you have fun. The near and the dear ones, the old and the young.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/10/2018
Autographes : 296
Métier : actrice


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Jeu 22 Nov 2018 - 10:36

mourir doit être une sacrément belle aventure
“ robert && sarah ”


Un vrai Don Juan dis-tu avec ton air le plus sérieux tout en hochant la tête positivement, tu as l'habitude d'être malmenée, tu possèdes pas mal d'auto-dérision, ce n'est pas le petit Robert qui va t'impressionner. Rapidement, la discussion reprends, légère, tu parles de ta vie professionnelle et il écoute en silence, c'est pas non plus d'avoir quelqu'un qui écoute sans toujours te couper. Comme toujours, tu présentes Hayley sous son plus beau jour, faisant le parallèle de manière ironique avec toi, qui en réalité est tout le contraire de la demoiselle; parfois tu aimerais lui ressembler un peu plus, être plus folle, mais ... ça ne serait pas toi et ça, Robert le pointe du doigt. Tu lèves un index accusateur tout en fronçant le nez, ça mon cher monsieur Pattinson, c'est parce que vous ne m'avez jamais vu après deux cocktails ! Ah oui, tu ne tiens absolument pas l'alcool et ... c'est souvent très drôle. La dernière fois tu as failli t'étaler en montant sur scène pour remettre un prix alors que tu n'avais bu qu'une coupe de champagne en coulisse. Moment mémorable, relayé par la presse et les réseaux sociaux, c'est beau la popularité quand même ; on ne peux même pas se casser la figure tranquillement.  

Les secousses te coupent toute envie de discuter, ton esprit se met à courir vers des théories catastrophes, tu revois toutes les scènes de film de crash, et ... c'est rarement bon. T'es pas sérieux ?! On va tous mourir. Ah ben Bravo Rob' , t'es encourageant ! Préparez-vous à l'impact ? Quel impact ? Oui, t'es blonde là ?! Tu ne réalises pas vraiment, enfin si, mais tu ne veux juste pas te rendre à l'évidence. Puis. Un rire. Tu ne comprends rien à la situation, tu ne cherches pas à comprendre, t'es juste tétanisée par la panique à l'idée que peut-être ta vie va s'arrêter aujourd'hui, dans cet avion, si lui passe un coup de téléphone, alors toi tu envoies des messages à tes parents et à ton frère, leur rappelant que tu les aimes plus que tout et que tu espères les revoirs bientôt. Tu ne fais nullement mention de l'avion, tu n'as pas envie de les inquietés et si jamais ... ton frère vient de te répondre et tu souris, sérieux sarah, on dirait des adieux, t'es conne ! je t'aime aussi big sis'. Brave petit frère. Ton regard se tourne vers Robert, une bonne étoile ? Tu crois que ça sera suffisant ? Pour en être là, vous avez forcément un bon karma, mais est-ce que cette fois ça suffira ? L'avion vire, les bagages tombent, les secousses sont terribles et tu ne peut t'empêcher de hurler de surprise de terreur lors des plus violentes. Sa main saisit la tienne, il t'assure que ça va aller et, le regard brumeux, tu secoues la tête négativement, ça n'a pas l'air d'une situation qui va aller là ! Plus de sourire. Plus de malice. Plus d'ironie. Que ce soit le regard ou la voix, tu es éteinte, tu savais que c'était pas une bonne idée de partir, que tu aurais mieux fait de rester chez toi à faire du rangement. Une nouvelle secousse bien plus violente que les autres, tu entends une hôtesse dire que le dernier réacteur à lâcher. Au moins, la dernière vision ne sera pas totalement désagréable dis-tu en le regardant, un sourire étirant tes lèves à travers les larmes. Il a raison au fond, a quoi ça sert d'hurler, de pleurer, si vous devez mourir aujourd'hui, rien ne changera ça. A travers le hublot on perçoit l'océan malgré la fumée, et dire que je pensais que c'était avec Ben que je ferais le remake de titanic murmures-tu presque amusée à ces souvenirs de weekend avec l'acteur. C'est là que tu as apprit à piloter un bateau, c'était vraiment génial. Tu te raccroches aux bons souvenirs, récents ou moins récents, pour te donner du courage.

-●-

in Dark there is Light

There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 02/10/2018
Autographes : 200
Métier : Acteur, mannequin, chanteur et musicien


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Sam 24 Nov 2018 - 11:59


mayday mayday we have a problem
Sarah et Robert

« Not ready to die. »
Robert a l'humour Anglais, c'est-à-dire que parfois il est difficile de dire s'il plaisante ou non. Mais bien sûr lorsqu'il a affirmé que la brune ne lui semblait pas amusante, il aurait été bien incapable d'avoir un point de vue défini sur la question. Après tout, il ne connait Sarah que partiellement, il n'a aucune idée de qui elle est derrière ses sourires et son apparente facilité à communiquer avec autrui. Une qualité qu'il envie d'ailleurs. L'acteur aimerait être plus... Sociable. Mais il fait de son mieux, au cours de cette conversation et c'est déjà bien. " Oh tiens, j'aimerais bien voir ça maintenant. " rétorque-t-il, avec le même sourire entendu que Sarah. C'était venu assez naturellement, et ce n'était pas un mensonge. Peut-être que voir Sarah avec un coup dans le nez pourrait le faire rire. " Tu sais quoi ? Tu m'as vraiment donné envie de voir. Je t'invite officiellement à aller boire un verre avec moi, disons aux caraïbes, la semaine prochaine, ça te tente ? " Rob, qui invite une fille à sortir, tout en faisant de l'humour... Faudrait presque le marquer dans les annales ce jour-là. Même s'il n'y a rien d'ambigu là-dedans, et c'est peut-être aussi pourquoi il le propose sans réel peur d'un refus. Leur conversation s'achève bien vite, l'avion vire de bord. Emportement leurs sourires avec et potentiellement bien plus. Ils passent d'une discussion relativement sympathique, à... L'Enfer sur Terre. Tous les cris autour d'eux, les conseils des hôtesses, tout leur fait comprendre qu'ils vont se crasher. Que bientôt ce sera la fin. Pendant un instant, Rob entend les bruits, sans parvenir à capter les mots qui lui parviennent aux oreilles. C'est comme si, dans son lit, quelqu'un tentait brusquement de l'étouffer sous un oreiller rembourré. C'était irrespirable. Mais, un déclic, venu d'on ne sait où lui permet de se calmer, de reprendre ses esprits. Et qui dénote d'une force tranquille et d'un relativisme logique qu'il ne pensait même pas posséder. Profitant à bon escient de cet état d'esprit, l'acteur tente de rassurer la passagère à son côté. Tu crois que ça sera suffisant ? Rob esquisse un sourire, à son encontre. " On peut toujours prier. " c'est de l'humour, bien sûr, mais cela n'empêche pas d'être des paroles véritablement rassurantes pour n'importe quel croyant. Au moins, la dernière vision ne sera pas totalement désagréable le brun ne peut que sourire, malgré la situation. Sarah a peur, elle n'a pas envie de mourir. Mais elle se révèle incroyablement adulte. Prête à accepter l'inévitable. Et c'est admirable. " J'aurais pu tomber sur bien pire également. " Au moins, ses derniers mots ne seront pas méchants. Et peut-être que cela lui fera gagner quelques points lorsqu'il arrivera devant le Seigneur. Après tout, l'acteur est protestant. Le bruit devient véritablement infernal, la chaleur imprègne les compartiments, certaines personnes mal attachées sont projetées dans l'allée centrale ou sont projetées violemment contre les parois. C'est l'apocalypse. Et puis d'un coup, après toutes cette agitation, c'est le noir. Le silence.


Ils sont sous l'eau, tous. Les quelques survivants, certains évanouis, sont entrain de se noyer. D'un regard Rob remarque que l'avion a été fragmenté et qu'il peut s'en sortir. C'est incroyable cette chance qu'il a. Se détachant, toujours en apnée. Il voit Sarah apparemment sans connaissance, flottant à ses côtés. Sans vraiment réfléchir, il la détache et voit d'autres personnes tenter de sauver quelques passagers potentiellement encore en vie. Des mères qui veulent sauver leurs enfants des griffes de la mort, retardant leur propre remontée à l'air libre, prenant le risque de s'asphyxier pour leur donner une chance de vivre. Rob n'a pas le temps de tout observer, alors il attrape Sarah dans ses bras, et comme on lui a appris lors de ses cours de sauvetage, il la remonte à la nage jusqu'à l'air libre en quelques mouvements puissants de bras. La première goulée d'oxygène est si inespérée. Si inattendue. Il se sent reconnaissant. Mais il n'a pas le temps de réfléchir à tout cela. Dénichant une carcasse assez solide de l'avion, l'acteur allonge la brunette dessus et essaye de la réveiller en lui tapotant la joue. " Sarah ? Sarah tu m'entends ? " il la secoue vigoureusement, mais pas de réaction. Les deux doigts sur sa nuque, il capte son poul. Il bat encore. Il y a encore de l'espoir. Sans plus tarder, et du mieux qu'il peut au vu des circonstances, il lui fait un massage cardiaque et du bouche à bouche  pour lui extraire toute l'eau de ses poumons. Cela semble fonctionner. Alors, il poursuit jusqu'à ce qu'elle recrache tout, consciemment ou non. En l'encourageant à survivre. Puis, il la laisse sur la paroi métallique assez solide et retourne au fond de l'avion et tente de sauver d'autres personnes.
(c) DΛNDELION

-●-


Merry Christmas
☽☽ So this is Christmas and what have you done. Another year over, a new one just begun. And so this is Christmas, I hope you have fun. The near and the dear ones, the old and the young.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/10/2018
Autographes : 296
Métier : actrice


more about me
statut:
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Lun 3 Déc 2018 - 22:52

mourir doit être une sacrément belle aventure
“ robert && sarah ”


Un sourire, sincère, naïf et amusé se pose sur tes lèvres quand il t’invite à prendre un verre une fois sur place. C’est une bonne idée, que ce soit pour finir sur le bar ou non, ça sera agréable ; tu en es persuadée. Deal, on se trouve une soirée pour faire ça alors. L’ambiance bonne enfant disparaît, laissant place à la terreur, la panique, le néant. On peut toujours prier. Tu ne sais pas si tu dois rire ou pleurer, par contre tu n’as rien à perdre alors tu tentes la prière, croyante mais pas nécessairement pratiquante c’est le moment où jamais. Rapidement, certainement aidée par l’aplomb de Robert, tu souris à travers tes larmes, laissant une remarque pleine d’ironie s’échapper et à laquelle il te répond, usant la même technique. Il fait chaud. Suffoquant. Ça devient irrespirable et puis … plus rien. Le néant. Le froid. La douleur. On dit que lorsque l'on est inconscient, on ne ressent plus la douleur ou toutes ses choses propre aux vivants ; c’est faux. L’impression d’étouffer, cette brûlure qui grandit dans tes poumons, sous ta cage thoracique. Tu es inconsciente, et pourtant, tu as rarement été aussi consciente ; drôle de paradoxe pas vrai ? Une voix lointaine te ramène lentement vers l’état de pleine conscience. Tu recraches l’eau qui emplissait tes poumons, c’est douloureux et délicieux à la fois.

ROBERT, cris inutile, futile, c’est impossible qu’il t’entende dans toute cette cacophonie, les personnes qui sont remontées hurlent après les leurs. Accrochée à ton bout de carlingue, l’esprit brumeux, tu essaies de chercher la silhouette de la seule personne que tu connais dans les choses flottantes, débris, corps, proches ou non, quand soudain une tête réapparaît. Un bruit de moteur au loin vous prévient que les secours arrivent, probablement prévenus bien avant le choc par le commandant. Tu voudrais être plus forte, mais c’est plus fort que toi, tu pleures de peur, tu réalises que ta vie continue malgré cet accident, mais qu’elle s’est arrêtée pour bien d’autre personnes. Des hommes, des femmes et même des enfants. C’est une pensée horrible. Un sentiment de culpabilité commence même à poindre, pourquoi toi ? C’est une question légitime, Sarah. Ce n’est pas la première fois que tu échappes de peu à la mort, mais ça n’a jamais été aussi violent, non. La maladie n’a rien à voir avec ce genre d’évènement. Tu n’aurais jamais autant besoin de réconfort qu’aujourd’hui, tu as besoin de te sentir entourée, aimée, mais ce n’est pas prévu avant un moment. Tu es seule. Loin de toute les personnes qui t’aiment ou comptent pour toi, la petite fille que tu es parfois se sent terriblement inutile, mais surtout désorientée, c’est à peine si tu saurais dire comment tu t’appelles. Ton voisin de siège reviens vers toi, naturellement tu lui demandes tu vas bien ?! Tu t’inquiètes, l’observe attentivement, il a l’air plus conscient que toi et c’est tant mieux.



-●-

in Dark there is Light

There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 02/10/2018
Autographes : 200
Métier : Acteur, mannequin, chanteur et musicien


more about me
statut: célibataire
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   Mar 4 Déc 2018 - 12:37


mayday mayday we have a problem
Sarah et Robert

« Not ready to die. »
L'heure n'est plus au rire. Tout n'est que flammes effrayantes, bain de sang, cris hystériques et douleur communicative autour de toi. L'océan s'est transformé en cimetière géant. Certains corps flottent, mais est-ce des corps ou des cadavres ? Tu ne veux pas le savoir. Crispé, tu guettes les secours. Mais ils mettent tant de temps à arriver, l'avion sombre de minute en minute, toujours davantage et bientôt il sera compliqué d'aller récupérer certains passagers. Pourtant tu essayes, puisant dans tes dernières ressources musculaires, tu enchaînes les allers et retours, accompagné d'autres survivants. Ceux encore capables de gérer la pression angoissante, la peur irrationnelle, le traumatisme qu'il repousse pour rester dans l'action. Sous l'eau, tu vois une mère se débattre avec la ceinture de son fils. Il a l'air mort... Mais tu parviens à l'aider à détacher la sangle, en vous y mettant ensemble. Elle le remonte, avec l'énergie du désespoir, et ça te fend le coeur. La respiration toujours coupée, tu fouilles les décombres, il y a une densité sous l'eau qui aveugle, puis tu remarques la cabine du commandant. En quelques mouvements de brasses, tu écartes un pan de la carlingue, et rejoins le pilote, il est inconscient. Le verre brisé du pare-brise est une aubaine. Aisément tu le remontes à la surface. Au loin, tu vois les secours arriver sur plusieurs bateaux. Enfin. Ils font monter tout le monde. Tu rejoins Sarah. Elle a l'air plus éveillée, les couleurs ont repris leur place sur ses joues. Elle te demande si tu vas bien. " J'ai pas à me plaindre. " c'est vrai, tu as eu de la chance. A part les muscles de tes jambes qui hurlent de douleur à force de batailler à contre courant, dans une eau glaciale, tu vas bien. " Et toi ? "  tu l'observes avec plus d'attention. Peut-être qu'elle a été blessée à la tête, ou ailleurs, tu n'en sais rien. On vous fait monter sur un bateau en vous donnant des couvertures. Et, un air absent collé au visage, tu regardes alors les flammes de loin. L'odeur de mort s'éloigne petit à petit. Mais seulement visuellement. Dans ta tête ces images cauchemardesques resteront à jamais gravées.
(c) DΛNDELION

-●-


Merry Christmas
☽☽ So this is Christmas and what have you done. Another year over, a new one just begun. And so this is Christmas, I hope you have fun. The near and the dear ones, the old and the young.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: robert x mayday mayday we have a problem   

Revenir en haut Aller en bas
 

robert x mayday mayday we have a problem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mayday ! Mayday ! Houston, nous avons un problème !... [PV qui n'en veut]
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples
» ROBERT MANUEL : NOUVELLES REVELATIONS
» ROBERT MENARD VOLE GAGE
» Entrevue de Robert Benodin avec Sonia Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: THE TOWN :: Autres Lieux :: Amérique-