AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 We need to talk - ft. Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: We need to talk - ft. Sarah   Mer 25 Avr 2018 - 13:10

Pour être honnête, Dominic ne s’attendait pas vraiment à recevoir un message de la part de Sarah cette journée. En même temps, ça ne faisait pas très longtemps qu’il lui avait annoncé qu’il l’avait trompé, et qu’il était parti de la maison. Qu’ils avaient rompus, en somme. Et depuis, le blond s’était réfugié chez Katherine, même si en soit, ce n’était pas forcément quelque chose de malin, c’était le seul endroit qui lui était tout de suite venu en tête. Et c’était surtout le seul endroit où il pouvait aller sans qu’on ne vienne lui poser des questions et lui faire des reproches. Et puis il n’allait pas non plus cracher sur le fait de passer la plupart de son temps avec la rousse. C’était clairement ce qui lui faisait le plus de bien en ce moment. Dominic avait donc prit la voiture vers la fin de journée pour se rendre… Chez Sarah, vu que ce n’était clairement plus chez lui maintenant. Elle le lui avait bien fait comprendre ça, tout comme elle lui avait fait comprendre qu’elle ne lui laisserait pas Boo. Ouais, il avait toujours de la rancune à ce sujet, et il en aurait certainement jusqu’au bout, d’être privé de sa chienne. Et quand il était entré, avec les clés qu’il avait encore, il s’était tout de suite laissé tomber au sol pour prendre sa chienne dans ses bras. « Mon bébé ! Tu m’as manqué trésor… » Des papouilles, des caresses, Dom prenait bien son temps pour gâter sa chienne, même s’il devait faire attendre Sarah pour ça. Il était tellement en colère contre elle que ça lui faisait presque plaisir de faire ça. Mais il ne pouvait pas non plus retarder le moment éternellement, et il le savait très bien. Alors il avait fini par se relever, balançant les clés sur le meuble de l’entré pour être certain de ne pas repartir avec après. Et il s’était tourné bien face à Sarah. Histoire qu’elle loupe pas non plus l’énorme bleue qu’il avait encore sur le visage à cause d’elle. « De quoi tu voulais parler ? » Il était froid. Mal à l’aise aussi, il doit bien l’avouer. Parce qu’il savait bien que c’était de sa faute tout ça, et qu’il ne pourrait jamais se rattraper. De toute façon, ça servait à rien. Sarah savait maintenant qu’il aimait Katherine, et il était certain qu’elle n’accepterait pas qu’il continu encore à jouer sur les deux tableaux. Il n’était pas non plus totalement idiot. Enfin, il espérait juste qu’elle n’allait pas lui annoncer qu’elle était enceinte, ou quelque chose dans le même genre. Parce que là… Ouais, il préférait même pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/04/2018
Autographes : 247
Métier : actrice - modèle - chanteuse


more about me
statut: compliqué
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Mer 25 Avr 2018 - 14:37

Voilà plus d'une semaine que Dom est parti, enfin que tu la mis dehors. Depuis ce jour tu vis en apnée, tu tentes de comprendre tes erreurs, tu essaies de te rassurer, te dire que ce n'est qu'une passade, une pause et non un point final. Tu n'es pas le genre de femme qui abandonne sans te battre. Tu lui laisses le temps, comme tu en prends. Tu n'as pas envie de savoir où il est, même si tu te doutes qu'il est avec elle, tu préfères ne pas en avoir le cœur net, pas encore. Ce matin, tu as décidé de prendre les choses en mains, tu as envoyé un texto pour qu'il passe à la maison, ton cœur s'est serré quand tu as reçu son dernier message. Il laissera les clés en partant. Non. Tu ne pourras l'accepter comme ça, sans te battre un minimum. C'est pas possible.

La porte d'entrée claque, ton cœur rate un battement et ta gorge se serre. Tu sais qu'il est là, tu le vois rien qu'à la manière dont la chienne a traversé la maison. Un sourire s'étire sur tes lèvres, cet amour infaillible que les animaux portent est toujours un réconfort. Tu entends Dominic flatté Boo, avant de le voir. Il te fait face et tu grimaces en voyant le bleu sur son œil, tu as bien visé pour une fois. Tu t'en veux, tu te prépares à lui dire, à lui présenter tes excuses quand le ton de sa voix te glace le sang. Tu es déstabilisée, tes bras se croisent sous ta poitrine, tu te renfrogne. « J'en sais rien Dominic, de la dernière robe que j'ai achetée ?» Il est sérieux ? Tu lèves les yeux au plafond avant de prendre la direction du salon, ou tu t'installes. « Sérieusement, on pourrait peut-être se comporter en adultes tu ne crois pas ? Après plus de trois ans, c'est le moins qu'on puisse faire ...» Tu veux parler de la maison, de votre relation, de Boo également. Même si tu lui en veux, tu sais qu'il aime son chien et tu n'es pas cruelle à ce point. « vu que tu souhaites laisser tes clés, je suppose que tu es sûr de toi, que ta décision est définitive ?!»  Tu mords l'intérieur de ta joue pour conserver ton calme, un certain stoïcisme, tu ne veux pas sembler perdue ou hystérique, même si tu meurs un peu plus chaque fois que ton regard se pose sur celui que tu as, non, que tu aimes tant.


-●-

it hurts like hell
I don't want them to know the secrets I don't want them to know the way I loved you I don't think they'd understand it, no

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Mer 25 Avr 2018 - 16:34

La situation est étrange. Ça fait tellement de temps qu’ils vivent ensemble tous les deux, et maintenant, ils n’arrivent même plus à être dans la même pièce pour discuter normalement. Du moins, c’est l’impression qu’à Dominic sur l’instant. Il se sent sur les nerfs, sans vraiment savoir pourquoi, et toujours en colère contre Sarah, même s’il sait quet tout est de sa faute, et non de celle de son ex. Le pire, c’est quand elle l’entend l’appeler par son prénom au complet. Elle n’a jamais fait ça, du moins pas depuis qu’ils sont ensemble. Ça a toujours été Dom ou un surnom affectueux. Jamais Dominic, et encore moins aussi froidement. Après, il n’avait pas été très chalereux non plus, il faut dire ce qui est. Il la suit donc dans le salon sans rien dire, s’installant à côté d’elle sur le canapé, caressant la petite tête de Boo qui était tout de suite venue vers lui. Maintenant qu’il était là, c’était comme si elle ne voulait plus le lâcher du tout. « On peut faire ça oui. » Ils avaient beaucoup de choses à voir en même temps. La maison. Leurs affaires, les chiens. Leur relation tout court même. On pouvait dire qu’ils n’avaient pas vraiment eu l’occasion de discuter de quoique ce soit. « Est-ce que tu me laisserais sérieusement revenir après ça ? » Il était presque sûr que non, en tout cas. Et il n’était pas certain d’en avoir envie aussi. Même s’il tenait toujours à elle, parce que des sentiments ça partait pas comme ça, il y avait aussi ce qu’il ressentait pour Katherine. Et même s’il les aimait toutes les deux, il savait qu’il devait faire un choix. Aucune d’entre elles n’accepterait que ça se passe autrement, même s’il aurait bien aimé. C’était vraiment pas quelque chose d’évident pour lui, que de se retrouver coincer dans l’amour qu’il portait à ces deux femmes. Il n’allait pas lui mentir là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/04/2018
Autographes : 247
Métier : actrice - modèle - chanteuse


more about me
statut: compliqué
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Mer 25 Avr 2018 - 18:02


Quand tu croises son regard, tu as l'impression d'être coupable, mais de quoi ? Bon, c'est vrai que tu lui as envoyé une poêle en pleine figure sans aucun ménagement, mais a part ça ? Tu as toujours fait ce que tu pouvais pour le rendre heureux, alors non, tu ne vois pas ce que tu pourrais te reprocher. Dominic. Tu souris intérieurement parce que tu vois sa surprise, son agacement. Sauf peut-être lors de votre rencontre tu ne l'as jamais appelé par son nom complet, il mesure peut-être la gravité de la situation ? Oeil pour oeil mon chaton , s'il est froid avec toi, tu le seras avec lui. Ce n'était pas le but au départ, tu ne voulais pas d'une nouvelle bagarre, mais tu ne veux pas non plus qu'il prenne l'ascendant sur toi ou qu'il prenne confiance simplement. Tu veux lui rappeler qu'il est le fautif à la base, même si tu as certainement des torts, nuls n'est parfaits après tout. Tu t'installes dans le canapé et il s'assoit à tes côtés, tu te recules légèrement choisissant finalement de t'asseoir en tailleur, tandis que Barkley vient rapidement s'installer dans le creux de tes genoux. Chacun votre chien, le spectacle est déchirant pour toi, c'est comme si, même eux avaient conscience du choix qui allait se jouer d'ici quelques minutes.

« Est-ce que tu me laisserais sérieusement revenir après ça ? »
Cette phrase est comme un coup de poignard. « "ça" étant ton aventure, ou le fait que tu as dit que tu ne m'aimais plus ? » Il y a une pointe d’amertume dans ta voix, tu soupires avant de reprendre « je t'aime dom ... vraiment. Alors, oui, sérieusement, je pense que je pourrais te pardonner, mais il faudrait que tu en aille envie et c'est sur ce point que j'ai le plus gros doute.» Lui comme toi, vous savez que par amour tu peux faire des conneries, tu es restée bien trop longtemps avec Matt que pour pouvoir en douter. Si Dom te disait qu'il est désolé, qu'il te faisait sa petite tête de chiot en te disant que c'était une erreur, il n'y a aucun doute que tu lui pardonnerais et qu'il récupérerait sa place dans votre lit ce soir même. Tu es comme ça. Tu préfères te faire violence que de perdre quelqu'un que tu aimes. Mais ... il t'a dit qu'il ne t'aimait plus, il te l'a dit droit dans les yeux juste avant qu'une poêle ne vienne obscurcir son jolis minois. Juste après que l’entièreté de ton âme se soit morcelée. Alors, tu ne te fais pas d'illusion. Si toi tu es prête à lui pardonner et a tout faire pour qu'il revienne, tu connais suffisamment ton anglais que pour savoir qu'il est têtu, qu'il prend souvent des décisions hâtives auxquelles il se tient par principe, pour éviter d'avoir tort.

-●-

it hurts like hell
I don't want them to know the secrets I don't want them to know the way I loved you I don't think they'd understand it, no

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Sam 28 Avr 2018 - 14:01

Il n’aimait pas du tout cette situation, cette discussion, tout. Ça le rendait malade. Il aimerait tellement que les choses soient beaucoup plus simples, maus malheureusement, elles ne l’étaient pas. Il avait le cœur complètement déchiré entre deux femmes qu’il aimait plus que tout au monde. Il ne savait pas quoi faire, parce qu’il savait que dans tous les cas il souffrirait. Il avait fait le con, des deux côtés, et tout ce qui arrivait maintenant, c’était de sa faute. Il se prenait le revers en pleine tronche, mais il n’avait pas forcément les épaules pour assumer. Du moins, il ne pensait pas les avoir. Il avait beau donner l’image de quelqu’un qui avait confiance en lui en toutes circonstances, ce n’était pas forcément le cas. « Je t’aime aussi Sarah. Tu sais très bien que je le pensais pas quand j’ai dit ça. Trois ans de relation ça s’envole pas comme ça. » En théorie. En pratique ça avait plutôt l’air d’être le cas, en fait. Dominic soupira, passant une main sur son visage avant de se redresser pour poser son bras sur le dossier du canapé, complètement retourné vers la jeune femme. « Le problème c’est que je vous aime toutes les deux. Toi autant qu’elle. Je vais pas te mentir en disant que je ressens plus rien pour toi ou rien du tout pour elle, ce serait faux. » C’était compliqué, ses sentiments étaient compliqués. Il avait du mal à mettre des mots dessus, à expliquer tout ça. Au fond de lui, c’était clair comme de l’eau de roche, mais il avait l’impression que personne ne pouvait comprendre ça. Que personne ne comprendrait qu’il soit amoureux de deux femmes en même temps. Deux femmes complètement différentes en plus de ça. Mais elles avaient toutes les deux réussies à le séduire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/04/2018
Autographes : 247
Métier : actrice - modèle - chanteuse


more about me
statut: compliqué
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Mar 1 Mai 2018 - 10:19


Comme si l'amour disparaissait d'un jour à l'autre, comme si les souvenirs pouvaient simplement suffire. Tu n'auras jamais assez de ça, tu veux plus, tu t'es rendu compte que sans lui tu tournes en rond, qu'il est une partie importante de ta vie sur laquelle tu ne peux pas tirer un trait sans au moins te battre un peu. Tu te rends compte que le ton de ta voix est dure, c'est plus fort que toi. Tu n'as pas eu de nouvelle depuis qu'il est parti, si tu n'avais pas envoyé ce message, quand est-ce qu'il se serait manifesté ? Est-ce qu'il serait seulement revenu ? Probablement pour reprendre quelques affaires quand tu n'étais pas là, peut-être même qu'il aurait embarqué Boo avec lui sans rien dire ... Tu ne sais pas.Tu pensais le connaitre, mais les événements présents tendent à démontrer le contraire. L'entendre te dire qu'il t'aime te fait du bien, tu te dis que tout n'est pas perdu, qu'il reste une chance. Un mince sourire s'invite malgré toi sur tes lèvres, subrepticement, disparaissant simultanément. je vous aime toutes les deux. Cette phrase. Tu ne sais pas si c'est du suicide de sa part ou une tentative de te désarçonner, mais tu la prends en pleine figure. Tu ne t'y attendais pas, pas vraiment en tout cas. Tes doigts se perdent dans le pelage de ton chien. Tu hoches simplement la tête tout en mordillant ta lèvre. Tu ne sais pas comment réagir, la violence n'amène nulle part, tu le sais et ce n'est pas toi, mais tu ne peux pas faire comme si tout allait bien. Ce n'est pas le cas. « C'est ce que j'ai toujours aimé chez toi, ton honnêteté.» la franchise est une qualité rare qu'il possède, tu le sais depuis votre première rencontre, vos premiers échangent et encore aujourd'hui il te prouve qu'il est resté le même. « Je vais peut-être te surprendre, mais ... Je comprends » Un long soupire s'échappe d'entre tes lèvres, ton regard dans le sien tu tentes un nouveau sourire, tu ne veux pas qu'il parte comme la dernière fois. Tu veux qu'il reste, si pas définitivement au moins le temps de mettre les choses au clair.« mais je ne pourrais pas supporter ça, c'est trop dur. Je ne pourrais pas même avec la meilleure volonté du monde.» Pour la seconde fois, tu réalises qu'il s'éloigne petit à petit, c'est inévitable. Tu ne fais pas le poids de devant la rousse. Elle est magnifique et ils passent plus de temps ensemble que vous ces derniers temps. Tu te demandes même comment tu ne l'as pas vu venir avant. « dom ... » tu t'es radoucie, parce que ce que tu te prépares à dire nécessite de la douceur, tant pour lui que pour toi, « tu auras toujours une place que ce soit dans ma vie ou dans mon coeur, mais ... Il va falloir que tu fasses un choix. Que ce soit pour toi ou ... Elle ... Ou moi... Il faut le faire...» tout ce que tu espères, c'est que sa réponse ne sera pas trop dure. Tu essaies de conserver ton calme, un certain aplomb et surtout tu essaies de faire preuve de douceur. Tu aimerais qu'il tente de faire de même. Inutile de se blesser.



-●-

it hurts like hell
I don't want them to know the secrets I don't want them to know the way I loved you I don't think they'd understand it, no

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Sam 5 Mai 2018 - 15:20

Ça ne servait à rien de mentir, surtout dans cette situation. Sa mère le lui avait toujours dit depuis qu’il était tout petit, la vérité finissait toujours par sortir au grand jour. Et c’était pour ça qu’il avait toujours fait l’effort de se montrer honnête. Même quand il savait qu’il allait s’en prendre plein la tronche, même quand il savait que ça pouvait faire mal. Souvent, un petit mensonge apportait plus de dégâts qu’une grande vérité. Mais il ne s’attendait tout de même pas à ce qu’elle lui dise qu’elle comprenait. Il venait de lui avouer qu’il aimait deux femmes à la fois, certainement la confession la plus difficile de toute son existence. Ce n’était pas quelque chose de normal. Si ça sortait de cette pièce, de ette maison, Dominic préférait ne même pas en envisager les dégâts. « Comment ? » Oui, il se demandait comment est-ce qu’elle pouvait le comprendre. Elle n’avait très certainement jamais été à sa place, et en plus de ça, il lui avait brisé le cœur, à cause justement de ses sentiments. Et maintenant, elle lui rappelle qu’il doit faire un choix. Avec toute la douceur du monde, mais cette petite piqûre de rappelle est plus douloureuse que n’importe quoi d’autre. Parce qu’il se sent incapable de faire ça. C’est comme demander à son cœur de se couper en deux. Il détourne le regard parce qu’il sent les larmes monter. Il ne veut pas pleurer devant elle, il ne l’avait jamais voulu d’ailleurs. Mais c’était dur de se retenir en ces circonstances. Et il n’arrivait pas à se retenir. Il se sentait beaucoup trop déchiré entre les deux, et bien incapable de faire le moindre choix. « Je peux pas. » Sa voix était tremblante. Il avait fini par prendre son visage dans ses mains pour se cacher. Il avait tellement honte en cet instant. Il n’avait jamais eu aussi honte. Et il montrait toutes ses faiblesses à Sarah. Il n’avait jamais été jusque-là. « Si je vous perds l’une ou l’autre… Je sais pas si j’arriverais à le supporter. » Le pire serait certainement de perdre les deux. Là il serait totalement éffondré et n’arriverait pas à se relever. Il n’était clairement pas aussi fort que ce que la plupart des gens pouvaient penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/04/2018
Autographes : 247
Métier : actrice - modèle - chanteuse


more about me
statut: compliqué
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Lun 7 Mai 2018 - 22:45


Ta douceur le désarçonne et pourtant ce n'est pas calculé. Tu tentes de le comprendre et quand il prend la parole tu souris simplement avec douceur. Son bleu à l'oeil te rappelle ton débordement de la dernière fois. Tu étais hors de toi. Tu ne t'es pas reconnue, tu n'as jamais été ce genre de femme et ce sentiment qui enserre ta poitrine est probablement de la culpabilité. Une chose que tu connais très peu. Dom te demande comment tu peux comprendre et il a raison, comment pourrais-tu ? Tu n'as jamais été dans cette situation et probablement que tu ne le seras jamais, tu souris dans un soupire « parce que ... je t'aime. Que je te connais. Je sais que tu ne ferais pas du mal sciemment Dom.» Tu es convaincue de ce que tu dis. Tu penses le connaître suffisamment pour savoir qu'il n'est pas mauvais, manipulateur ou tout ce qui pourrait être négatif. Tu es tombée amoureuse de cet homme parce qu'il était tout le contraire de ce que tu avais connus jusque là, c'est quelqu'un de bien. Tu en restes persuadée. C’est pour ça que tu lui dis qu’il doit faire un choix. Parce que tu as eu le temps de réfléchir. Parce que tu ne veux pas qu’il reste avec toi et pense à une autre.Tu veux son bonheur et si cela signifie que sa vie sera désormais partagée par une autre, alors tu l'accepteras. L'amour c'est savoir renoncé pour le bonheur de l'autre. Dom détourne le regard, tu fronces les sourcils, il pleure? C'est la première fois que tu vois des larmes dans le regard de Dominic. C'est plus fort que toi, tu t'approches de lui, écarte les mains de son visage pour les remplacer par les tiennes, du bout des doigts tu caresses ses joues tendrement. Il ne peut pas choisir. Nouveau soupire. Ton regard cherche le sien, le voir dans cet état te fend le coeur, tu mets ta propre peine de côté, comme toujours, pour le réconforter parce qu'il en a besoin. Tes bras passent autour de sa nuque, tu cales ton visage dans son cou profitant de la proximité pour te souvenir de son parfum, l'émotion te submerge, tu ravales les larmes que tu sens monter, tes yeux se ferment, tu réfléchis longuement à ce que tu vas dire. Tu n'as pas envie de le voir s'effondrer, la situation est compliquée. D'un geste bref du bout des doigts tu caresses ses cheveux, avant de poser ton regard sur lui. Cet homme que tu pensais si fort, te montre sa faiblesse, tu découvres une nouvelle facette de sa personnalité, on ne connaît jamais vraiment les autres au fond. « tu sais que je ne peux pas répondre pour toi mon coeur » Tu ne pourrais pas être objective, tu veux le garder, le récupérer, parce que tu l'aimes plus que tu n'as jamais aimé personne et cette hésitation dans sa voix, dans son regard, te permet d'espérer. Tout n'est pas perdu. « On a travaillé dur pour construire ce qu'on a ...» Tu regardes autour de toi, la maison, votre relation, c'est le moment que Boo choisit pour venir mettre sa tête entre vous comme elle le fait très souvent, tu caresses sa tête en souriant attendrie.





-●-

it hurts like hell
I don't want them to know the secrets I don't want them to know the way I loved you I don't think they'd understand it, no

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Dim 20 Mai 2018 - 13:57

Dominic se demandait pourquoi il était venu. Pas qu’il regrettait son geste, bien au contraire. Il savait qu’il ne pouvait pas éviter la confrontation avec Sarah indéfiniment. Mais cette conversation ne faisait que le perdre encore plus. Déjà qu’avant il pensait qu’il ne savait plus quoi faire, là, c’était encore pire. Il aurait préféré qu’elle lui dise qu’elle le détestait, qu’elle ne voulait plus jamais le revoir, ni même entendre parler de lui, qu’il avait juste à prendre ses affaires, et quitter cette maison à jamais, sans même espérer le simple fait qu’ils resteraient amis malgré tout. Mais non. Au lieu de ça, elle lui disait qu’elle l’aimait, qu’elle le comprenait. Pourquoi elle faisait ça ? Pourquoi est-ce qu’elle rendait les choses encore plus difficiles ? « Je t’en ai fait quand même. Même si je le voulais pas, ça change rien aux faits. » Est-ce qu’il essayait de la mettre en colère ? Ouais, peut-être un peu. Les choses seraient tellement plus simples si elle le détestait. Mais ça ne marchait pas, sans parler qu’il se laissait faiblir. Il était fatigué de tout ça, il était à bout à un point où il était même incapable de retenir ses larmes. Et même s’il essayait de les cacher, il savait que Sarah n’était pas idiote. Et elle n’avait pas tardée à avoir des gestes tendres envers lui, à venir essuyer les larmes qui avaient coulées sur ses joues, et à le prendre dans ses bras. Il pouvait pas choisir, c’était pas possible. Il y arriverait pas. Il n’avait pas envie de leur faire du mal, à aucune d’elles. Même si Sarah essaye de tourner la situation à son avantage. Il ne peut pas vraiment lui en vouloir, il aurait très certainement fait la même chose à sa place. Et le pire c’est qu’elle avait raison. Ils avaient construit beaucoup de choses ensemble. Mais ça n’empêchait pas les sentiments qu’il avait pour Katherine d’être là. Il était coincé. Mais il n’avait pas pu s’empêcher de venir prendre le visage de Sarah dans ses mains et de venir déposer ses lèvres sur les siennes. De l’embrasser avec toute la passion dont il était capable. Et il ne l’avait très certainement jamais embrassé comme ça. Mais il en avait besoin. Même s’il n’avait pas encore prit sa décision, il avait besoin de sentir à nouveau cette proximité avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/04/2018
Autographes : 247
Métier : actrice - modèle - chanteuse


more about me
statut: compliqué
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Mar 22 Mai 2018 - 9:28

Oh oui il t'a fait mal, tu ne diras jamais le contraire. Tu n'oublieras pas cette sensation dans ta poitrine quand il a prononcé le prénom de Katherine. Double déchirures. Blessure probablement irrémédiable, mais tu es là tout de même. Tu souris en baissant les yeux, pourtant tu luttes pour ne pas te laisser envahir par ce nouveau sentiment de tristesse qui monte en toi. Parce que Dom semble avoir besoin de toi et que, bien entendu, tu seras toujours là pour lui; quoique tu aie pu dire, tu n'en pensais pas un mot. C'est difficile pour toi de faire comme si de rien n'était, tu luttes intérieurement, mais quand ses mains se déposent sur ton visage tu tressailles, tu te demandes pourquoi. Il t'embrasse. Une fougue, une passion nouvelle et même si une petite voix au fond de ton cœur te hurle de stopper ça net, tu es poussée vers lui, tes bras se refermant autours de son cou, tes mains caressant sa nuque et ses cheveux. C'est terriblement douloureux, tu as l'impression que c'est un adieu, alors une larme roule le long de ta joue. Tu n'as pas envie de mettre fin à ce baiser, parce que tant qu'il t'embrasse il est présent, avec toi. Tu prolonges un peu le baiser, lui rendant la même passion, la même urgence, tu te cambres légèrement pour entrer plus en contact avec lui et puis tu recules. C'est trop dur. Tu poses ton front contre le sien, ton regard se perd dans le sien, « reste...» Ce soir ... Cette semaine ... A jamais... ne me laisses pas. Tes yeux se ferment et tu prends une nouvelle seconde, ravale de nouvelles larmes avant de reprendre « c'est trop dur Dom ... sans toi... j'peux pas.» Tu donnes l'impression d'une femme sûre d'elle, forte, ce n'est qu'une façade, lui le sait. Tu es bien trop douce pour ce monde, tu n'es pas forte, tu n'es pas sûre de toi. Sans lui à tes côtés tu redeviens cette enfant perdue, cette femme trahie et abusée qu'il a découvert. Il est ce qui t'es arrivé de mieux, de loin, tu refuses de le perdre, tu ne veux pas le voir avec une autre dans le coeur.

-●-

it hurts like hell
I don't want them to know the secrets I don't want them to know the way I loved you I don't think they'd understand it, no

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Dim 27 Mai 2018 - 16:44

Ce baiser, il savait au fond de lui que c’était le dernier. Et peut-être qu’il n’aurait pas dû, peut-être qu’il aurait dû se retenir, et simplement partir. Mais après avoir partagé trois années avec Sarah, il ne pouvait pas tout simplement faire demi-tour sans lui dire au revoir. Bien sûr, ce n’était pas un adieu. Avec le boulot qu’ils avaient, ils allaient très certainement se croiser à nouveau, et même plus d’une fois. Beaucoup trop de fois même. Ce n’était pas pour autant qu’il ne devait pas faire les choses bien. Mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui demande de rester. Ses yeux s’étaient fermés alors qu’il entendait bien le désespoir dans sa voix. Il avait envie de pleurer à nouveau, mais il savait qu’il ne le devait pas. Et elle savait aussi qu’il n’allait pas rester, parce qu’il ne pouvait tout simplement pas faire une croix sur Katherine et faire comme s’il ne s’était rien passé. Il aimerait pouvoir les aimer toutes les deux, les avoir toutes les deux à ses côtés, et ne pas avoir à faire ce choix. Mais il savait que Sarah ne voudrait pas accepter de le partager. « Je suis désolé… » Il l’était sincèrement. Il aurait préféré que rien de tout ça n’arrive, mais malheureusement, il ne pouvait pas contrôler ce qu’il ressentait. Et il ne pouvait pas non plus ignorer tout ça. Lui dire qu’il la choisissait elle plutôt que Katherine serait un mensonge. Il savait qu’il n’arriverait pas à résister à la tentation, il n’avait déjà pas pu le faire par le passé. La solution la plus logique et la plus seine était de partir, malheureusement. « Je peux pas vous avoir toutes les deux, comme tu l’as dit, il faut que je fasse un choix. » Il savait que ça allait être un nouveau coup dur pour lui, pour tous les deux. Mais il espérait que le temps guérirait leur blessures à tous les deux. Il le fallait, pour leur bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/04/2018
Autographes : 247
Métier : actrice - modèle - chanteuse


more about me
statut: compliqué
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Lun 28 Mai 2018 - 14:51

il y a des combats que l'ont sait perdus d'avance, mais pourtant que l'on ne peut abandonner. Celui-ci est un exemple frappant. Tu es persuadée que le match a été remporté par la rousse, pourtant tu ne peux t'empêcher de lui demander de rester. Supplique inutile d'un cœur qui le devient tout autant. Ses excuses résonnent en toi comme un tremblement de terre. S'il voulait rester, il ne prendrait pas la peine de s'excuser, mais, de quoi s'excuse-t-il au juste ? De t'avoir trompée ? De te quitter ? De t'avoir embrassé ? Tu es perdue dans cette marée de sentiments bien trop compliqués, jusqu'à ce que tu entendes sa dernière phrase, tu l'entends, mais tu n'as pas envie d'en comprendre le sens parce que tu sais que tu ne vas pas apprécier. Parce que tu sais que tu vas souffrir à nouveau de ce départ, de cette absence qu'il laisse dans ta vie, de ce trou qui se forme dans ton coeur. Ton regard se baisse vers tes mains que tu tortures, hésitante, tu ne sais pas ce qui est le mieux, tu n'as pourtant pas l'envie, la patience, ni même l'énergie pour le détester. C'est ce que font les autres en général, ils se détestent, mais lui... Est-ce que tu pourrais le détester ? Probablement pas. Lentement, toujours hésitante, tu relèves ton regard jusqu'à ce que tu croises ses magnifiques iris, tu tentes un mince sourire qui avorte en cours de route.  « je suis une grande fille dom, ça va aller ...» Est-ce que tu pourrais être crédible une seule seconde ? Tu viens de quasiment le supplier de rester et là, la voix rauque, le coeur gros, tu lui dis que ça va aller. Qui essaies tu de convaincre ? Lui ou toi ?  « Au fond de toi, tu sais que ton choix est fait... je le sais aussi ... et ... je sais que ce n'est pas moi.» Pourquoi est-ce que ça le serait ? Tu as toujours eut cette impression, qui se confirme en plus avec le temps, que tu ne seras jamais le premier choix, celui pour qui on se bat. Tu fais pourtant de ton mieux, mais à croire que ton mieux n'est pas suffisant. Ta main se pose sur sa joue d'une manière excessivement tendre, avant de te lever du canapé  « Laisse-moi quelques jours, le temps de trouver un appartement, et tu pourras revenir à la ... chez toi.» Tu allais dire à la maison, mais cet endroit n'a plus rien d'un foyer désormais. Tu es chez lui. C'est sa maison et tu lui fait comprendre que tu partira dans les prochains jours. Ton regard se pose alors tout autours de toi et tu es prise d'un vertige, tu fermes les yeux, puis les rouvrent à nouveau.  « je pourrais continuer à m'occuper de Boo quand tu seras en déplacement.» Malgré toi, ta voix se brise, tu sais que tu lui a fait du mal en refusant qu'il parte avec la chienne, mais tu ne comptes pas lui enlever, elle est terriblement attachée à lui et toi, tu as déjà Barkley, petit toutou vieillissant qui a traversé les épreuves de ces huit dernières année à tes côtés. Tu sais que tu serais dévastée si quelqu'un te l'enlevait. Alors, tu espères simplement pouvoir t'occuper occasionnellement de Boo, pour ne pas qu'elle t'oublie et parce que tu l'aimes énormément.

-●-

it hurts like hell
I don't want them to know the secrets I don't want them to know the way I loved you I don't think they'd understand it, no

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Ven 15 Juin 2018 - 21:07

Ses mains s’étaient posées sur les siennes alors qu’il la regardait en train de se les triturer. Il savait pourquoi elle faisait ça. Tout du moins, il savait quel genre de sentiments déclanchaient chez elle ce genre de comportement. Il n’aimait pas la voir comme ça. Il aimerait que les choses soient plus simples que ça. Il aimerait pouvoir aimer ces deux femmes en même temps sans que cela ne pose problème à personne. Sauf que ça posait problème. A beaucoup trop de monde. Et à Sarah en particulier. Il devait la laisser partir, même s’il s’inquiéterait toujours autant pour elle. Après tout, elle avait tout de même partagée trois ans de sa vie, ce n’était pas rien. Trois ans qui en arrivaient à leur fin. « J’aurais aimé que ce soit toi. » Les choses auraient été tellement plus simples si ça avait été le cas. Rien de tout cela ne serait arrivé, ils n’en seraient pas là. Mais la vie n’était pas toute rose, elle ne le serait jamais, et ce n’était pas la dernière galère qu’ils allaient devoir affonter, autant elle que lui. Il y en aurait bien d’autres encore. « Non. Garde la maison, je me trouverais quelque chose. » Après tout, c’était lui qui avait merdé, alors c’était à lui de partir. Totalement logique dans sa tête, cette idée. Oh, il n’allait pas bien galérer à se trouver quelque chose de toute façon, ce n’était pas comme si les logents manquaient ici, et puis, il avait toujours l’argent. Peut-être qu’il passerait une petite semaine ou deux en Angleterre, histoire de se vider un peu l’esprit de tout ça. Il ne savait pas encore. Sans parler que sa famille lui poserait certainement des questions de le voir revenir aussi tôt. « Tu peux venir la voir autant que tu veux. » Bien sûr, il n’allait pas lui dire qu’il lui laissait finalement la chienne. Ce n’était pas un connard, mais il avait ses limites. Sa chienne, il ne pouvait pas s’en séparer, même pour lui faire plaisir, il l’aimait beaucoup trop pour ça. « Est-ce que je peux… T’embrasser une dernière fois ? » Il en avait envie. L’embrasser et tellement plus d’ailleurs. Mais s’il arrivait à avoir un baiser, ce serait déjà bien, on va pas se mentir. Et même ça, c’était peut-être trop lui demander. Mais il devait essayer. Au moins il n’aurait aucun regret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 19/04/2018
Autographes : 247
Métier : actrice - modèle - chanteuse


more about me
statut: compliqué
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Mar 19 Juin 2018 - 17:43


La chaleur de ses mains sur les tiennent ne t’apaise pas, que du contraire, tu sens le vide se créer encore un peu plus. Ses paroles te blessent plus que son silence, tu aurais préféré qu'il ne dise rien. Parce que s'il préférait que ça soit toi, que devrais tu dire ? Il choisit une autre femme, il préfère tirer un trait sur ce que vous avez construit ces dernières années pour quoi ? Tu respectes son choix, tu l'as orienté d'un côté, tu aurais pu jouer un autre jeu, mais le bonheur de Dom est toujours important pour toi.  Tu tentes de le rassurer en expliquant que tu déménageras bientôt et, bon prince, il t'offre de rester dans la maison, mais tu ne peux pas, ça serait au-dessus de tes forces «non, je préfère partir, vraiment... » Tu regardes autours de toi en souriant, «ça sera trop dur, tu comprends ?» Vivre au quotidien dans cette maison sans lui est impossible, tu le faisais quand il était en tournage ou en déplacement, mais tu ne pourrais pas avancer dans ta vie dans ces murs témoins de vos souvenirs. Tu auras besoin d'un nouveau départ. D'une table rase.  

Tu te lèves, regardes autour avec un sentiment de tristesse intense au cœur de ta poitrine, tu regardes Dominic tout en essayant de ne pas t’effondrer totalement, le pire est à venir, tu souris quand il te rassure sur Boo, un soulagement de courte durée. A quoi tu joues Dom ? Il veut t'embrasser, une dernière fois, pourquoi ? Est-ce qu'il se rend compte du mal que ça te fait ce genre de chose ? Ton regard se pose dans ses yeux, tu cherches à comprendre, mais c'est peine perdue. Palpitant qui bat la chamade, tu as l'impression qu'une course folle se joue entre ton coeur et ton esprit, chacun débattant pour son propre camp. Le coeur veut ses lèvres, son corps contre le tien, tandis que ton esprit te conseil de garder une distance saine, ça ne servirait à rien de t'infliger ça, ce dernier rail avant la désintox, parce que tu es bien consciente, du moins une partie de toi, que ça ne changera rien. Alors, si tu en es consciente, pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu t'approches de lui pour, une nouvelle fois, l'embrasser avec ce mélange de tendresse passionnée, ce goût d'adieu dans le geste, mais d'encore sur le bout de la langue. Tu t'installes sur lui pour le sentir une dernière fois, tu ne te fais pas d'idée, pas vrai ? Tu es consciente qu'après ça tu seras seule ? Tu le sais ça Sarah ? Tes bras entourent sa nuque, ton corp se presse contre le sien, t'es pas prête à tout pour le garder, c'est pas ça, tu veux juste un dernier ride, parce qu'il faut remplir ce vide qu'il va laisser et que tu ne sais pas comment tu feras.  « C'est pas une bonne idée», un sourire traverse les larmes, tes lèvres se posent sur les siennes,  «mais, pour une fois ça serait moi la maîtresse». Tu lui proposes un dernier moment charnel, avec une pointe d'ironie, petite pique pourtant tendre, tu cherches l'aval dans son regard, parce qu'après tout, toi, t'as rien à perdre de plus. T'as déjà plus rien.



-●-

it hurts like hell
I don't want them to know the secrets I don't want them to know the way I loved you I don't think they'd understand it, no

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   Dim 24 Juin 2018 - 22:15

Les choses se déroulaient plutôt bien. Il avait eu peur en entrant dans la maison de se retrouver face à une nouvelle dispute. Mais ce n’était pas le cas, bien au contraire même. Ils arrivaient à discuter calmement, comme deux adultes responsables. Comme si Dominic ne venait pas tout juste de lui briser le cœur comme un mal propre. Il voyait bien que malgré ça, elle avait toujours des sentiments, et c’était certainement ce qu’il y avait de plus difficile. Il avait l’impression de lui briser le cœur une seconde fois. Pourtant son choix était fait. Revenir en arrière serait injuste, autant pour lui, pour elle, que pour Katherine. Il n’avait pas le droit d’alterner entre les deux, même s’il aurait bien voulu les avoir toutes les deux en même temps. Mais bon, comme dit, son choix était fait. « Je sais. Je peux pas revenir vivre ici moi non plus. » Il y avait beaucoup trop de souvenirs. Il savait qu’à chaque pas fait dans cette maison, un moment qu’ils avaient partagé ensemble referait surface dans son esprit. Il n’arriverait clairement pas à vivre de cette façon. Qui le pourrait, de toute manière ? En tout cas, s’il y avait bien une chose qu’il désirait, c’était de recevoir un dernier baiser de la part de Sarah. Un peu comme un bisou d’adieu, une fin sans conflit à leur relation. Peut-être que ça lui donnerait l’impression de ne pas être un connard ? Il ne savait pas trop. En tout cas, il lui avait posé la question. Après tout, il n’avait rien à perdre. Et il lisait bien l’étonnement sur son visage, l’incompréhension aussi. Pourtant, il n’y avait aucune mauvaise intention derrière cette demande, et Sarah avait bien dû le voir sur les traits de son visage, vu qu’elle s’était penchée vers lui pour déposer ses lèvres sur les siennes. Et Dominic avait instinctivement glissé ses mains dans le cou de la jeune actrice alors qu’elle était venue se glisser sur lui. Non, ça c’était pas une bonne idée, il le savait. Sentir à nouveau son corps contre le sien, cette envie d’elle qui n’était jamais vraiment partie. Non, ce n’était pas une bonne idée Sarah. Et pourtant, il était bien incapable de lui répondre par la négative. « Ferme la et embrasse-moi. » Il n’attendait pas quelconque réaction de sa part avant de se redresser pour capturer ses lèvres. Depuis combien de temps ne l’avait-il pas touché de cette manière ? Il lui semblait que ça faisait une éternité, et pourtant, il n’en avait rien oublié. Même s’il était un peu brusque dans ses mouvements. Sa passion prenait le dessus, alors qu’il tirait sur le haut de la brune pour découvrir l’une de ses épaules et y embrasser sa peau douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: We need to talk - ft. Sarah   

Revenir en haut Aller en bas
 

We need to talk - ft. Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Sarah Wild
» Sarah Eilanö
» Sarah Peverell
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: LES HABITATIONS :: North District :: Maison Sherwood-