AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 we can do this together - Katnic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: we can do this together - Katnic    Mer 28 Mar 2018 - 0:43

Voilà, c’était fini. Non sans mal, mais c’était fini. Il avait rompu avec Sarah. Enfin… C’était plutôt lui qui s’était fait jeté en fait, pour être totalement honnête. Il n’avait pas eu le temps d’en arriver à la case je m’en vais, parce que sa colère avait tout de suite éclaté. Dominic avait avoué sa faute, même s’il ne la voyait pas comme telle. Il ne pouvait pas s’en vouloir d’être tombé amoureux de quelqu’un d’autre. Et oui, il aurait certainement dû quitter Sarah avant de coucher avec Katherine, mais bon, c’était trop tard de toute façon, alors autant assumer ce qu’il avait fait. Et celle qui était donc devenue son ex avait totalement explosée de rage. Elle avait commencé par lui hurler dessus, en le traitant de tous les noms, et il avait rien dit. Il l’avait laissé faire, parce qu’il savait qu’il le méritait. Et ensuite, elle avait attrapé le premier objet à sa portée pour le lui envoyer en pleine figure. Et c’était une poêle, qui trainait sur le plan de travail. Autant dire que ça ne lui avait pas fait du bien, et qu’il avait même été un peu étourdi. Avant de se prendre carrément son poing en plein dans le nez. Là, elle avait commencé à se calmer et à lui demander de partir. Autant dire qu’il n’avait pas trainé à faire son sac, et attraper sa chienne pour quitter la maison, même s’il ne savait pas vraiment où il allait aller dans un premier temps. Mais il n’était pas parti tout de suite. Ben non, parce que madame ne voulait pas qu’il prenne SON chien avec lui. Et il avait beau essayer de lui parler calmement, elle ne voulait rien entendre. Il savait qu’elle voulait lui faire du mal. Et oui, il n’avait pas eu d’autre choix que de laisser Boo avec Sarah. Mais c’était clairement pas fini. Il récupérerait sa chienne, par n’importe quel moyen.

C’était de cette façon qu’il se retrouvait devant la porte de la jeune McNamara. La gueule en biais, un sac sur l’épaule, et une expression assez… Triste. Mais surtout en colère. Il avait sonné à la porte, en espérant que ce soit la rousse qui viendrait lui ouvrir, et pas son amie. Il aimait beaucoup Miley, ce n’était pas le souci. Mais là, c’était Katherine qui lui fallait. Et bien heureusement, c’est elle qui ouvrit la porte. « T’as une chambre de libre ? » Elle allait certainement rapidement comprendre ce que cela voulait dire. Il l’espérait tout du moins. Mais il n’en doutait pas. Elle attendait ce moment depuis certainement aussi longtemps que lui. Ils en avaient envie tous les deux, pour enfin pouvoir être ensemble. Mais ils n’avaient pas pensé déclencher à ce point la rage de Sarah, pour que Dom se retrouve dans cet état. Au moins, ils étaient libérés de ce poids, et à présent, il n’y avait plus rien que pouvait encore les séparer. C’était une bonne chose. Une bonne nouvelle parmi toute cette merde, et c’était ce qu’ils devaient retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Dim 8 Avr 2018 - 20:42

Katherine avait décidé de suivre les conseils de son meilleur ami... Elle ne reverrait plus Dom. Du moins plus seul à seul. Sinon, elle craquerait, elle en était sûre. Quand il se trouvait face à elle, Katherine oubliait tout le reste, tous les obstacles, tous les interdits. Elle éprouvait des sentiments pour le bel anglais, alors forcément lutter devenait presque impossible quand il plongeait ses beaux yeux ensorcelants dans les siens. Il n'y avait plus rien qui semblait pouvoir les séparer. Pourtant, elle n'avait jamais été cette fille... Et elle avait pris la décision de ne plus l'être. Alors, certes, elle avait craqué dans la clairière... une nouvelle fois... mais celui avait permis d'ouvrir les yeux sur ses propres limites. La belle rouquine tentait de ne plus penser au blond, elle astiquait tous les recoins de son appartement comme pour enlever toute trace de Dom de son esprit. Elle rangeait tout, faisait des machines, étendait le linge. Elle s'occupait du mieux qu'elle pouvait. D'ailleurs, c'est vêtue de sa belle tenue de ménage (un long t-shirt blanc avec des ailles d'ange dans le dos, et des gros chaussons tout doux en forme de licorne), la chevelure rousse relevée en un chignon chinois (avec des baguettes) et qu'elle étendait ses petites culottes en dentelle qu'elle entendit la sonnerie retentir. N'attendant personnes, ses élégants sourcils se froncèrent. Elle lâcha ses pinces à linge, se frottant les mains avant d'aller ouvrir. Immédiatement, elle reconnait Dom. Mais ce qui la surprend le plus, c'est son regard... triste, en colère... C'est forcément Sarah. Il a dû lui dire. Elle l'a certainement foutu à la porte quand elle note qu'il porte un bagage à la main. Katherine a le sens de l'observation et son intelligence fait le reste. Les liaisons sont simples en même temps, pour le coup. " Entre, reste pas comme ça. " il a l'air tellement stoïque, elle lui prend sa valise dans une main, et sa main de l'autre pour le faire entrer. Elle l'emmène jusqu'au canapé pour qu'il s'asseye et se remette légèrement de ses émotions. Au passage, elle repasse une mèche blonde de l'homme qu'elle aime derrière son oreille, elle éprouve tant de ... compassion. Elle aimerait lui dire, mais pour le moment, elle se tait. Elle retourne à la porte d'entrée pour la refermer, ce n'est pas open bar chez elle non plus. Faisant un détour par la cuisine, elle essaye de rassembler ses propres idées en préparant un grand verre d'eau au blond qui l'attend dans le salon. De là où elle se trouve elle peut le regarder sans qu'il ne l'aperçoive. Il a l'air tellement bouleversé. Cela lui brise un peu le coeur. Mais pour l'instant elle ne sait pas grand chose sur la situation. Elle croit deviner, mais peut-être qu'elle se trompe après tout. Enfin, elle le rejoint et s'assoie à ses côtés. Elle ne voudrait être nulle part ailleurs, elle veut le soutenir. Le regard sans quitter le sien, elle repasse sa main dans ses cheveux soyeux, si doux, si blond. " Regarde moi, Dom. " elle ne veut pas le forcer, juste... l'inciter, créer un contact doux, pour qu'il parle, qu'il abandonne sa carapace, sa rigidité qui... en fait, effraie Katherine. Mais elle n'en montre rien et lui tend le verre d'eau. " T'as tout dit à Sarah, c'est ça ? " la main de kath descend délicatement sur la joue de l'acteur, il a l'air... d'avoir un bleu, sur le coin du nez. L'a-t-elle frappé ? Est-ce que Sarah, si gentille, aurait pu faire une telle chose ? kath se sentait d'autant plus coupable, elle ne cherchera même pas à le nier. 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Lun 9 Avr 2018 - 19:43

Dominic se sentait vraiment con à cet instant. Et honteux aussi. Vraiment honteux. En réalité, il n’avait jamais eu aussi honte de toute sa vie. Et devoir se présenter à la porte de Katherine dans cet état n’arrangeait pas les choses. Sauf qu’il n’avait nulle part d’autre où aller. Il n’avait pas le choix. Et il avait surtout besoin d’elle plus que de n’importe qui d’autre. Traverser ça tout seul, il n’en avait pas la force. Il était tellement en colère. Contre lui, contre Sarah. Il s’était douté qu’elle allait mal réagir, mais quand même pas à ce point. Pas au point de lui interdire de prendre son chien avec lui, en sachant que ça lui briserait le cœur. Elle avait été cruelle, plus que nécessaire. Et pourtant, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il l’avait cherché et qu’il le méritait. Il avait honte. Honte au point où quand Katherine avait ouvert la porte, il n’osait même pas la regarder dans les yeux. Il savait qu’il portait les traces des coups de Sarah sur son visage, il ne pouvait pas les cacher. Et il ne pouvait pas non plus cacher ce bleu qu’il avait sur le bras, quand il avait essayé d’éviter la suite. Après ses premières paroles, il n’avait plus rien dit. Il avait laissé la rousse prendre son sac et le guider à l’intérieur. Il s’était assit sur le canapé comme un automate, les yeux dans le vide. Il ne réagissait même pas en sentant sa main remettre un peu ses cheveux en place, alors qu’habituellement, ce simple geste aurait été suffisant pour qu’il se sente bien. Il ne savait plus quoi penser, quoi dire, ni même quoi faire. Il se retrouvait à la rue à cause de ses conneries, et complètement paumé. Katherine fini par revenir après être partie dans la cuisine, et ce n’est que quand elle le lui demande qu’il la regarde enfin dans les yeux. Avec beaucoup de difficulté, tellement il se sent honteux. Il n’assume pas. Pas vraiment du moins. Il n’assume surtout pas d’être un homme… Faible, devant la femme qu’il aime. Et qu’il doit protéger. Il prend le verre d’eau qu’elle lui tend, sans pour autant en boire une gorgée. Il n’a pas soif. Ou plutôt, il sent sa gorge tellement serré qu’il sait qu’il ne pourra rien avaler. « Ouais. J’aurais dû attendre qu’elle sorte de la cuisine pour ça. » Il baisse de nouveau la tête pour lui cacher son visage. Bon dieu qu’est-ce qu’il a honte de se présenter à elle avec cette tête, de grimacer de douleur en sentant ses doigts se poser sur sa pommette bleutée. S’il pouvait se cacher dans un trou de souris, se perdre dans la foule et que tout le monde l’oubli, il le ferait actuellement. Sauf qu’il ne pouvait pas. Parce qu’il était un putain d’acteur, et que quelqu’un finirait forcément par le reconnaître. « Elle a pas voulu me laisser prendre Boo. » Ça lui faisait tellement mal au cœur de le dire à voix haute. Si Sarah voulait lui faire du mal, elle avait trouvée exactement le meilleur moyen pour le faire. Dominic n’était peut-être pas le meilleur en realtion humaine, mais avec les animaux, c’était un amour. Et il aimait sa chienne.  De quoi le pousser à détester la fille avec qui il sortait encore à peine quelques heures plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Mar 17 Avr 2018 - 23:51

Quand elle l'a vu, Kath a tout de suite compris que quelque chose n'allait pas du tout chez Dom ce soir. Son air triste, son cocard... sa valise. Elle s'est sentie coupable parce que c'était sa faute quelque part. Mais ce qui lui faisait le plus de peine, c'était de le voir dans cet état de détresse. Peut-être qu'il regrettait son choix ? Le choix d'avoir couché avec elle ... et de l'avoir révélé à la femme qu'il aimait vraiment, c'est-à-dire Sarah... ? La rouquine ne put que baisser les yeux vers le sol à cette pensée. Elle avait 22 ans, et même si elle jouait parfois les femmes pleine de confiance en elle, ce n'était pas toujours le cas. Loin de là. Elle se donnait un genre, et elle n'était pas la seule apparemment. Dom montrait souvent aux autres son côté bout-en-train, fun. Mais, il avait un coeur généreux et sensible qu'elle avait la chance de pouvoir contempler pour la deuxième fois ce soir. La première fois étant à l'hôpital. Ces traits de caractères ne repoussent pas Katherine, au contraire. Il n'est pas comme tous ces machos qui ne vont pas assumer leurs sentiments ou les montrer. Et elle aime ce courage chez l'acteur. " Elle t'as lancé une assiette à la figure ? " c'était quoi cette question ? Est-ce que c'était LÀ le fond du sujet KATHERINE ? Réfléchit un peu bon sang ! Pénaude, elle rassemble ses pensées pour formuler quelque chose de plus intelligent, de plus logique... C'est qu'il ne lui dit pas grand chose aussi, et elle ne lit pas les méandres des pensées de l'acteur dans les bols de riz. " Tu regrettes... ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Je suis là, je t'écoute... vraiment. " elle essaye de le faire parler, en douceur. La rouquine n'a rien de pressante, elle reste avant tout avenante et cela se sent autant dans son regard que dans les intonations de sa voix. Il a l'air d'éprouver... de la honte. Il fuit son regard, et il semble apeuré. Elle ne peut que ressentir l'envie de le rassurer davantage et de le prendre dans ses bras du mieux qu'elle peut pour le réconforter. Il fait deux fois sa taille, mais c'est le geste qui compte, n'est-ce pas ? Alors elle n'hésite pas plus d'une fraction de seconde pour se blottir dans ses bras plus que de le prendre dans les siens. Puis enfin... il lui avoue. C'est Boo. Sa chienne. Sarah l'a gardée avec elle après leur dispute. Katherine prend son temps pour répondre, c'est un sujet délicat. " Demande lui de te la rendre... on a beau dire, un chien n'a qu'un maître et elle sait que c'est toi... dis lui de penser au bien-être de Boo avant sa colère... " impliquer la chienne dans cette rupture était injuste. La pauvre bête n'a pas demandé à être séparé de l'être qu'elle aime le plus. Et Dom en paraissait si bouleversé. Kath le regarde plus ... intensément, elle entrouvre légèrement la bouche, suite à une idée qui vient de lui traverser l'esprit. Une idée folle. " Tu vas la récupérer, j'irai la kidnapper moi-même s'il le faut. " affirme la rouquine avec sérieux, les deux mains posées sur la cuisse de l'acteur tout en plantant ses prunelles verdoyantes dans les siennes. Ce n'était pas uniquement pour le faire sourire ou le réconforter. C'était la stricte vérité. Elle ne laisserait personne faire du mal à Dominic. Et s'il fallait infiltrer la maison de Sarah et récupérer Boo elle-même pour que ce soit le cas, elle n'hésiterait pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Ven 20 Avr 2018 - 21:58

Son œil était douloureux, même si le blond essayait de l’ignorer. De toute façon, il avait bien mérité cette douleur, il le savait. Tromper une femme, forcément qu’il y avait des conséquences derrière et il se les étaient prises en pleines figures. Même s’il ne s’attendait clairement pas à un truc aussi violent à la base. Sarah était si douce habituellement… Il lui avait vraiment brisé le cœur pour avoir déclenché sa colère de cette façon. Et rien que pour ça, il s’en voulait. Mais il lui en voulait à elle aussi pour le reste. Pour ne pas lui avoir laissé sa chienne, l’avoir laissé partir avec juste un sac sans se soucier d’où il allait passer la nuit. Même si d’un côté elle devait se douter qu’il était venu ici. Où il aurait pu aller de toute manière, dans cet état ? Il avait déjà assez honte comme ça. « Une poêle. » En soit l’un ou l’autre ça n’avait pas tellement d’importance. Quoique… Une assiette aurait potentiellement pu être plus dangereuse si elle s’était brisée, et qu’il avait pris des bouts dans les yeux. Heureusement, ça n’était pas arrivé. Mais ce n’était pas pour autant que ça devenait simple d’en parler. En fait, Dominic cherchait plus ses mots qu’autre chose. Il ne voulait pas faire douter Katherine, loin de là. Alors forcément, quand elle avait sous-entendu qu’il regrettait peut-être leur relation à tous les deux, ses yeux s’étaient tout de suite relevés vers elle, et sa main était venue se poser sur sa joue alors qu’il ne la quittait pas du regard. « Je regrette rien, tu m’entends ? Rien du tout. Je t’interdis de penser ça. » Il ne pouvait pas la laisser penser ça, en fait. Pas après tout ce qu’il s’était passé. Pas avec les sentiments qu’il avait pour elle. Même s’il ne l’avait encore jamais dit à la rousse, il l’aimait. Et il n’était pas un débutant de ce côté-là, il était certain de ses sentiments. Le fait qu’il ait tout avoué à Sarah alors qu’il n’était pas obligé de le faire était bien une preuve de ce qu’il pouvait ressentir pour Katherine. Il était prêt à se battre pour elle. Pour eux. Et pour récupérer sa chienne aussi, sauf que de ce côté-là, ça risquait d’être un peu plus compliqué. « Elle veut rien entendre pour l’instant, ça sert à rien d’essayer de discuter avec elle. » Malheureusement. C’était encore trop frais tout ça, y retourner maintenant ne servirait à rien, mis à part se prendre un nouvel objet de la maison en pleine tronche. Et un œil douloureux était largement suffisant pour Dominic là. « Non. Je vais m’en occuper. Je veux pas que tu t’attires des ennuis à cause de moi. » Tout ce qu’il voulait, là tout de suite, c’était profiter de sa présence. Y trouver un peu de réconfort. Et il avait alors attrapé la rousse pour la tirer contre lui et la prendre dans ses bras. Plongé sa tête dans ses cheveux. Respirer son parfum. Rien qu’avec ça, il se sentait déjà mieux. Comme quoi, il n’avait pas besoin de grand-chose. Juste elle, ça suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Lun 14 Mai 2018 - 12:47

Katherine se sent mal à l'aise au milieu de toute cette histoire. Elle est dépassée et ignore comment réagir. Est-ce qu'elle doit se réjouir que Dom se soit disputé avec Sarah ? Être triste pour lui ? L'aider à arranger les choses avec la brune avant que ce ne soit trop tard ? La rouquine ne se doutait pas une seconde de toutes les conséquences de ses actes. Que ce soit dans cette loge sur le tournage ou le cabanon dans les bois... Elle ne pensait à rien d'autre qu'à ... ses pulsions, ses sentiments nouveaux pour Dom. Elle ne s'est jamais dit : je vais détruire un couple parfait, chouette. Non jamais. Contrairement à ce que l'on peut penser d'elle, la jeune femme n'a pas un mauvais fond, et n'est pas manipulatrice. Et pourtant si Dom et Sarah sont séparés et qu'il décide de se mettre avec la rousse, alors c'est ainsi qu'on va la dépeindre dans la presse. Déjà qu'elle se fait haïr sur les réseaux sociaux pour son manque de talent en tant qu'actrice si en plus elle doit supporter d'être vue comme une pétasse voleuse de mec elle va avoir du mal à s'en sortir, au niveau émotionnel. Katherine veut être une femme forte, mais elle n'en a pas encore les épaules. Probablement que ça viendra avec les épreuves, avec l'âge. Mais as-t-elle envie de risquer de passer par cette épreuve ultime ? Et qu'est-ce qu'elle veut elle, finalement ? Elle ne le sait pas vraiment. C'est pourquoi aussi, elle est autant mal à l'aise. Elle aime Dom, ça c'est sûr. Elle n'a jamais ressenti ce qui fait battre son coeur quand elle le voit avec un autre homme. Elle le désire aussi. Mais est-ce qu'elle serait prête à se lancer dans une intrigue amoureuse avec lui ? Sachant que - au-delà de sa tromperie - c'est un mec posé et sérieux ? Katherine préfère ne rien dire là-dessus. Mais ça l'a toujours fait un peu fuir. C'est l'inconnu, c'est effrayant. Même si pour être tout à fait honnête, avec Dom... sa peur s'évapore quand leurs iris se croisent. Il a tellement de charisme qu'elle croirait tout ce qu'il pourrait lui dire. Enfin, ce n'est pas le moment d'en rajouter au problème du blond. Ses propres peurs doivent passer au second plan. Pour l'instant, il faut s'occuper du mental du jeune homme qui semble... au plus bas. Pourtant, elle a dû laisser transparaître ses doutes puisqu'il se met à la rassurer avec toute la bienveillance du monde. Et au fond d'elle, cela la rassure. Il a les bons mots. Malgré tout ce qu'il traverse, il reste avenant et sécurisant. " D'accord... mais je tiens à te dire que... je ne te demande rien. Certes, on a couché ensemble. Certes j'ai ... je ... Enfin... " Katherine ne pouvait pas lui dire qu'elle ressentait clairement des sentiments pour lui. C'était pas le moment, et pas nécessaire à ce moment-là. Elle se concentra sur le regard impressionnant de cet homme qui se tenait face à elle. " Tu fais tes choix. Et cela ne se limite pas à deux possibilités. Je vis avec mon temps et si tu as besoin de temps... pour réfléchir... je t'attendrais. Pour l'instant tu es le seul homme à me faire ressentir... ça, donc aucun risque que je m'en aille avec un autre. Mais tu as le droit d'être perdu, de ne pas savoir ce que tu veux, ok ? " dans le fond, ne sommes-nous pas tous un peu perdus ? Katherine l'est elle aussi en tous cas. Elle a un mode de vie qui s'apparente à la fête et les coups d'un soir. C'est ainsi qu'elle a toujours su s'éclater au mieux. Mais elle ne sait pas combien de temps elle va pouvoir lutter contre sa nature si Dom se cherche trop longtemps avec d'autres femmes ou Sarah. Le coeur de Katherine bat à mille à l'heure tandis que son regard ne quitte plus celui du blond. Elle aimerait savoir quoi dire. Mais peut-être qu'elle en a déjà dit suffisamment ? Elle ne veut pas lui mettre la pression, l'orienter. Il doit faire un choix qui vient de lui, de son coeur. Pas du monde extérieur. Ce serait injuste, ce serait tricher. Alors elle se retient de l'embrasser tendrement, pour goûter à ses lèvres chaudes... qu'elle désire fusionner aux siennes plus que tout. Elle se mord inconsciemment et délicatement le côté gauche de sa lèvre inférieure, signe de sa résistance. La rouquine l'écouta protester contre son idée d'aller récupérer sa chienne. " D'accord. " céda-t-elle tout se blotissant dans les bras réconfortants du jeune homme. Il sentait tellement bon. Elle ne pouvait s'empêcher de coller son nez contre sa nuque douce comme le miel, sans même forcément chercher à se cacher. Oui, Katherine agit parfois comme un animal. Mais attention, un animal affectueux et tendre. La rouquine esquissa un sourire et planta ses iris verts dans ceux du blond. Remontant sagement sa main sur le torse du jeune homme. " Qu'est-ce qui te remonterait le moral ? " questionna-t-elle, sans contrôler le ton séduisant de sa voix, décidée et prête à tout pour lui remonter le moral, d'une manière ou d'une autre. " On peut regarder un film X ? J'en ai parlé avec mon meilleur ami la dernière fois et ça m'a rendu curieuse. Du coup j'en ai loué un... C'est Shona et les boules magiques... J'ai trouvé le titre drôle... D'après les critiques c'est beaucoup trop exagéré et c'est mal joué. Donc il y a moyen qu'on rigole bien, si ça te tente ? " Katherine trouvait l'idée assez innocente. Ce n'était pas pour exciter Dom. C'était juste pour lui faire penser à autre chose. " Et puis qui sait tu pourrais apprendre de nouvelles techniques... " là c'était de la taquinerie à l'état pur. Car Katherine, quoi qu'il arrive, restera Katherine. Et les moqueries douteuses - voire graveleuses -  c'est son domaine de prédilection. ce n'est pas le sourire taquin sur sa jolie frimousse qui prouvera le contraire. " Allez on y va ! ça va te faire du bien et à moi aussi ! " affirma-t-elle en se levant pour l'emmener dans sa chambre et le pousser sur le lit tandis qu'elle allait mettre en fonctionnement son home cinéma, avant de glisser le DVD dans le lecteur. Ils étaient acteurs, ce serait une insulte à leur profession de regarder du streaming ou de télécharger en toute illégalité les films qu'ils souhaitent regarder. " ça va t'es à l'aise ? tu veux que j'aille te chercher quelque chose ? " la rouquine se doutait bien que ce n'était pas ses efforts qui allaient changer la donne sur l'humeur du blond, mais elle essayait. Elle voulait être réconfortante avec lui, comme il savait si bien l'être avec elle. La télécommande à la main, Kath alla se caler dans les bras du blond, en se mettant dans une position confortable pour qu'ils puissent regarder cette magnifique production ensemble. " En espérant ne pas finir traumatisée... " énonça l'actrice, sans pouvoir retenir son sourire et un léger ton ironique - quoique sincère. Elle appuya sur On.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Dim 27 Mai 2018 - 16:42

Si Dominic était directement venu ici après son altercation avec Sarah, c’était bien pour une bonne raison. Il aurait très bien pu aller ailleurs, chez Alberto, chez sa cousine, ou même carrément prendre un vol pour l’Angleterre et rejoindre sa famille. Mais il ne l’avait pas fait. Il était tout de suite venu chez Katherine, sans même réfléchir, comme si ça semblait être une évidence, et il ne regrettait pas son choix. Il savait, au fond de lui, qu’il n’y avait qu’elle qui pouvait l’aider à aller mieux. Et qu’il n’y avait qu’avec elle à ses côtés qu’il arriverait à surmonter tout ça. Alors oui, ça pouvait faire un peu peur. Aucun d’eux ne savait réellement ce qui les attendait, ce qu’ils allaient encore devoir affronter en prenant ce risque d’être ensemble, envers et contre tout. Bien sûr, ils allaient recevoir des critiques, voir même des insultes, et clairement, ça n’allait pas être facile. Mais Dom se disait qu’ils pouvaient y arriver tant qu’ils pouvaient compter l’un sur l’autre. Alors non, il ne regrettait rien, encore moins quand il la voyait chercher ses mots parce qu’elle n’arrivait pas à dire ce qu’elle ressentait. Il la trouvait tellement adorable. Oh, bien sûr, il savait qu’elle avait son petit caractère quand elle le voulait, mais il savait aussi qu’elle était une jeune femme sensible, et il ne pouvait que l’aimer davantage. « Katherine… C’est toi que je veux, y a pas à réfléchir. » Au fond de lui, il savait que c’était la vérité. Il savait que son histoire avec Sarah était finie, et que peu importe ce qu’il pouvait bien faire, rien n’arrangerait ça. Ce n’était pas pour autant qu’il devait se laisser abattre, encore moins quand il se retrouvait avec une femme magnifique dans les bras. Il n’avait pas tout perdu, contrairement à ce que certaines personnes pouvaient croire. Il avait juste connu le changement, pour quelque chose de meilleur pour lui, d’une certaine façon, même si Sarah n’avait jamais été un monstre. Ce qu’il ressentait, quand il tenait Kat contre lui, c’était une sensation de bien-être qu’il n’avait jamais connu, et même la culpabilité ne venait pas tâcher tout ça. Il l’avait d’ailleurs gardé contre lui pendant un bon moment avant qu’elle ne reprenne la parole. Le ton sexy de sa voix le faisait sourire, il avait d’ailleurs une réponse toute prête et complètement évidente à ça, mais il avait à peine eut le temps d’ouvrir la bouche avant qu’elle ne reprenne la parole. « Je pense que c’est moi qui aurait des choses à apprendre à Shona si le film est mauvais. Mais pourquoi pas oui. » En fait, l’idée lui plaisait assez bien. Il était clair que pour lui changer les idées, il n’y avait rien de mieux, sans parler du fait que Katherine se trouverait juste à côté d’elle, donc du coup, que le film soit mauvais ou non, il s’en fichait. Ils trouveraient bien autre chose pour s’occuper tous les deux, et Dominic avait déjà sa petite idée sur la question. Il la suivait donc sagement dans sa chambre, se laissant tomber sur le lit et ne se gênant clairement pas pour la mater alors qu’elle mettait le film en route. Ben quoi ? La vue était belle, il allait pas se priver quand même ! Rien que ça, ça lui suffisait à lui faire oublier son cocard. « Je veux que tu viennes là. » Il n’avait besoin de rien de plus que sa compagnie, et la jolie rousse n’avait pas tardée à le rejoindre alors qu’il passait à nouveau ses bras autour d’elle. Souriant à se remarque, il déposa un léger baiser sur son front alors qu’elle mettait le film en route. Et rien qu’en voyant le début, Dom le trouvait déjà mauvais. Enfin… Est-ce que ce truc avait déjà excité quelqu’un ? Il en doutait. Et, oui, il avait la langue un peu mauvaise, peut-être. « Est-ce que je suis objectif si je dis que je préfère tes seins ? » Sans doute pas. Mais bon, c’était vrai. Il préférait le corps de Katherine au complet à ce qu’il voyait à l’écran. Sans parler que pour l’instant, c’était très… Plat. C’était bien pour ça qu’il ne regardait que très rarement des films porno, c’était trop long à son goût. Et puis, il préférait largement faire les choses lui-même plutôt que de les observer sur un écran aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Dim 17 Juin 2018 - 9:33

katherine est amoureuse de Dom, c'est l'évidence même dans son coeur lorsqu'elle croise les prunelles si mystiques de l'anglais. Il est le charisme à l'état pur, ce mixe de sensibilité et de force, ce qui le rend si différent des autres. Il n'a pas peur de se montrer tel qu'il est. Il est aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur. Peut-être même plus à l'intérieur, si c'est possible. Et lorsque, dans ses bras puissants et chauds, il prononce ses mots rassurants la rouquine sent un tourbillon l'envahir dans son coeur, elle n'a qu'une envie : l'embrasser. L'embrasser de toutes ses forces, jusqu'à ce que leur souffle les sépare. Mais elle ne le fait pas. Elle essaye d'être là pour lui, de le soutenir, mais elle ne veut pas profiter de sa vulnérabilité. Surtout que là, c'est lui qui vit un moment difficile et c'est la rousse qui se fait rassurer. Le monde à l'envers. Vraiment. C'est toi que je veux. Elle ne comprend pas comment, ni pourquoi. Il est avec Sarah depuis si longtemps, elle est si parfaite et ils ont bâti une histoire faite pour durer. Kath, se sentait coupable d'être cette grosse boule de démolissage qui venait péter les murs de leur amour. Elle n'était pas sûre d'avoir les épaules pour assumer. Elle n'avait pas l'âge de Dom, ni sa confiance en soi. Mais, elle savait qu'elle l'aimait autant qu'on peut aimer quelqu'un, et c'était à cette infime point de repère qu'elle se raccrochait pour, on l'espère, suivre le bon chemin. " Je t'aime, Dom. Et je ne laisserai personne nous séparer si c'est ce que tu veux vraiment. " peut-être qu'elle n'aurait pas dû le dire. Mais, il le fallait. Et en croisant ses iris, Dom serait bien incapable d'y lire la moindre hésitation. Kath a rarement été aussi sûre de ce qu'elle pouvait ressentir au fond d'elle. Ils s'apprêtent à regarder un film pornographique, encore une idée saugrenue de la rouquine. Mais cela ne peut pas le faire de mal et ce serait le moyen de faire descendre la pression et de rire un peu. Tout ne vas pas si mal. Ils ont le droit d'être ensemble, si tel est leur désir ou de s'embrasser, sans que ce soit mal comme ça a pu l'être. Aujourd'hui, il était célibataire et cela changeait beaucoup de choses. Elle pouvait le séduire, sans ressentir une culpabilité monstrueuse. C'est pourquoi, au fur et à mesure du temps écoulé, elle laissa la Katherine séductrice reprendre le dessus. Tout en douceur, elle planta ses prunelles si vertes dans celle du beau blond. " Et qu'est-ce que tu aimerais lui apprendre à Shona exactement ... ? " elle ne pouvait pas vraiment contrôler son ton aguicheur, de même que les lueurs joueuses et malicieuses de son regard, c'était plus fort qu'elle quand Dom était là. C'était sûrement ses hormones. Kath a des tendances nympho, elle ne s'en est jamais vraiment cachée. Mais ça a de quoi faire fuir les hommes, parfois. Ils ont du mal à tenir le rythme soutenu que cela demande. Ils sont dans la chambre de l'actrice, sur son grand lit double. Et pourtant c'est à croire qu'ils cherchent à économiser de l'espace quand on les voit. Ils ont lancé le film, le blond semble toujours un peu bougon. Et Kath se lasse aussi du film. Pas si amusant finalement. Elle a envie d'autre chose, et petite vicieuse comme elle est, elle ne tardera certainement pas à l'exprimer. Il lui fait un commentaire sur ses seins. kath esquisse un sourire malicieux, échange un regard avec Dom et descend ses mains sur son t-shirt avant de l'enlever, exhibant sans gêne sa poitrine. Se les touchant de ses deux mains comme on essayerait de choisir entre deux robes avant de partir en soirée. " Tu trouves ? Ils sont assez petits non ? M'enfin, s'ils te plaisent, c'est le principal. " Kath laisse un doux sourire s'épanouir sur ses lèvres avant de glisser sur Dom, pour mieux allonger leur deux corps l'un sur l'autre, d'une manière plus féline et sensuelle. Le film est aux oubliettes. Elle embrasse ce blond avec désir et passion qui semble en avoir autant besoin qu'elle, et elle n'a aucune envie de s'arrêter. 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Dim 24 Juin 2018 - 21:54

Dominic n’est pas du genre à cacher ses sentiments. Pas à la femme qu’il aime, en tout cas. Il a rapidement compris que la communication était importante dans un couple, et que le mensonge ou les cachoteries ne seraient à rien. Et que de dire à une femme qu’il l’aimait ne le rendait pas plus faible que quelqu’un d’autre. Sans parler qu’il n’avait pas à avoir honte des sentiments qu’il pouvait bien ressentir. Il la voulait, elle et personne d’autre. Il avait affronté Sarah pour elle, il l’avait quitté pour pouvoir être avec elle. Et elle était en train de lui offrir le plus beau cadeau du monde en lui disant qu’elle l’aimait. C’était la première fois qu’il entendait ces mots sortir de la bouche de la rousse. Un sourire idiot était d’ailleurs venu s’afficher sur ses lèvres, un peu comme s’il était redevenu un gosse et qu’on lui offrait un paquet de bonbons parce qu’il avait bien travailler à l’école. Il s’était ensuite penché vers elle, déposant ses lèvres sur les siennes avec douceur, avant de s’éloigner légèrement pour pouvoir la regarder dans les yeux. « Je t’aime aussi. » Bon, réponse un peu bateau, mais Dom n’était pas du genre à sortir des déclarations dignes d’un film romantique. Il aurait surement été ridicule à faire ça en plus. De ce côté-là, il était un peu comme Jace. Il avait du mal à mettre des mots sur ce qu’il ressentait. En plus du côté boulet. Ça aussi c’était un point commun. Comme quoi, ce personnage lui correspondait vraiment bien. Il avait fini par suivre Katherine dans sa chambre pour le visionnage d’un film pornographique au titre franchement douteux. Et bien sûr, le blond n’avait pas pu s’empêcher de faire une petite blague dessus. Après, ce n’était pas comme s’il ne savait pas que Katherine n’était pas réceptive à ce genre de choses. Il s’était attendu à son petit regard, et sa petite question pleine de sous-entendus. Rien de tel pour qu’il se mette à sourire à son tour. « Des choses très sales… » Si Katherine était une aguicheuse, lui n’était pas franchement mieux. Ce n’était pas pour rien qu’ils avaient souvent tendance à se lancer dans des petits jeux de ce genre, tous les deux. Au moins, il était clair qu’ils ne s’ennuyaient jamais. Et en voyant la qualité médiocre du film qu’ils venaient de lancer, Dominic n’avait pas pu s’empêcher de faire une petite comparaison entre la poitrine de l’actrice porno et celle de sa copine. Enfin, est-ce qu’il pouvait vraiment la qualifié comme étant sa copine ? Il doit bien avouer que cette pensée n’avait effleurée son esprit que quelques secondes au vu du déroulement de ce qui était en train de se produire sous ses yeux. Il regardait Kat lui sourire avant de finalement enlever son t-shirt pour exposer sa poitrine. Bien sûr, il ne se gênait pas pour la regarder. Il avait toujours adoré ses seins, et son corps tout entier. Même s’il n’était certainement pas objectif, vu qu’il était amoureux. « Ils sont parfaits. » Comme elle. Comme son corps qui venait s’allonger sur le sien à peine la phrase du blond fini. Leurs lèvres en contact, Dominic en oubliait tout le reste, savourant ce baiser comme tous les autres, peut-être même encore plus intensément, maintenant qu’il savait qu’il l’avait pour lui, qu’il était à elle, et qu’il n’avait plus à se soucier du reste. Ses mains glissaient le long de son dos, redessinant les courbes de son corps. Il retirait les baguettes chinoises de son chignon, les balançant à l’autre bout de la pièce pour pouvoir glisser ses doigts dans ses cheveux. Ses cheveux qu’il avait adoré agripper et tirer la dernière fois, tout comme il avait aimé sentir son corps encore plus proche du sien. Actuellement, ce n’était pas des gémissements sortant d’une télé qu’il voulait entendre, mais bien ceux de cette femme qui pouvait le rendre fou en quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Dim 22 Juil 2018 - 10:38

Qu'ils s'avouent ce qu'ils ressentent était autant surprenant d'un côté comme de l'autre. Dom c'est le genre de mec à te faire comprendre les choses sans vraiment le dire clairement. Du moins ça a été ainsi entre eux pendant plusieurs mois. Et Katherine, honnêtement, c'est une vraie anguille en amour. Elle a l'air courageuse comme ça, avec son air farouche et ses taquineries provocatrices. Mais elle fuit, s'échappe, à la première occasion quand il s'agit de parler de ce qu'elle ressent vraiment au fond d'elle. D'autant plus quand son coeur s'est décidé à crépiter délicieusement pour un homme pris. Mais aujourd'hui, officiellement, il ne l'est plus. Katherine n'avait plus à se sentir coupable de quoi que ce soit. A présent, elle pouvait enfin assumer la portée de ses sentiments. Ce qu'elle avait été incapable de faire vraiment jusqu'alors. C'est pourquoi, elle se sent relativement bien à cet instant-là. Relativement, parce qu'il est en sale état le Dom quand même et qu'il traverse un moment difficile. C'est pas facile pour lui, et ça ne peut que la toucher par ricochet. Mais ce je t'aime aussi a raison des scrupules de la rouquine, et un sourire doux, et sincère, s'esquisse délicatement sur ses lèvres. Comment continuer à broyer du noir dans de telles conditions ? Franchement, elle ne peut que l'embrasser, tester les forces restantes de l'acteur. Et c'est ainsi qu'ils entrent dans un flirt franchement douteux. Des choses très sales.. il n'y a pas à dire, le jeune homme sait trouver les mots qu'il faut pour agrandir le sourire aguicheur et attiser la malice dans l'esprit vicieux de la rouquine. " Ne perdons pas plus de temps... " rétorque-t-elle, en l'entraînant avec elle, d'un geste de la main, un léger sourire aux lèvres. Toujours partante pour s'amuser. Et encore plus sous la couette. Même si là il s'agit simplement de regarder un film X. La production ne les passionne pas plus que ça, du moins pas assez pour les empêcher de finir à l'horizontal dans le lit à eau de l'actrice. C'est toujours très agréable comme sensation d'onduler sur ce mobilier. Kath n'emmène que rarement ses coups d'un soir dans sa chambre. Généralement, ils n'ont pas le temps d'atteindre l'étage. Du coup, elle n'est que peu habituée à ces remous dans le lit au fur et à mesure que la passion des deux partenaires à l'écran s'anime. Katherine se retient de toutes ses forces, mais elle finit par éclater de rire. " Pardon, mais c'est le mouvement, si ça continue comme ça on va finir par sauter à travers le plafond ou  tomber par terre, je sais pas. " elle était à califourchon sur l'acteur, elle sentait tout son corps en sueur sous elle. Pour ne pas le frustrer, elle continuait à bouger un minimum sur lui. Plaçant ses mains sur son torse pour garder l'équilibre. " Pardon... je te déconcentre... " elle a presque l'air d'une ado prise en faute là, quand elle rive ses prunelles amusées dans celles du blond accompagné de son sourire coupable. Et elle tâcha de reprendre son sérieux. Prenant possession de ses lèvres. Profitant au maximum des caresses du sublime spécimen qui se trouvait dans son lit. Dom était un homme, un vrai. Et tout l'enchantait chez lui. Les hommes plus âgés, il n'y a que ça de vrai pour la rouquine. Elle l'embrassa avec passion. Quelques heures passèrent. L'interprète de Clary Fairchild s'était blottie dans les bras de l'Anglais. Caressant son torse velu de poils dorés. Entortillant ainsi ses doigts, alors qu'il paraissait dormir. Elle l'avait fait tant de fois sur le tournage, le toucher. Mais c'était si différent. Ils étaient dans sa chambre, ils ne jouaient pas de rôle. Et ça la rendait purement et simplement heureuse. D'où le fait qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de sourire doucement. Elle notait tout de même l'absence des tatouages sur la peau du jeune homme. Il semblait bien plus... pur ainsi. Kath avait décidé de se faire tatouer l'un des symbole dans le bas du dos, en souvenir de cette formidable aventure qu'ils ont vécu tous ensemble durant toutes ces années. Shadowhunters fera toujours partie d'elle, ainsi. A travers la baie vitrée, le soleil éclairait la chambre, Katherine se sentait bien, pourquoi ne pas le faire aujourd'hui ? Elle caressa ses cheveux doux, d'une manière beaucoup plus maternelle qu'elle aurait pu le penser. Et puis... " Dom ? Domino ? " murmura-t-elle à son oreille, un léger sourire aux lèvres. Amusée par le surnom qu'elle adorait lui donner. Il ne semblait pas vraiment prêt à se réveiller. Alors elle le laissa prendre le repos dont il avait besoin. Profitant de la vue de son torse nu encore quelques instants tandis qu'elle enfilait une robe noire tout ce qu'il y a de plus sexy, décolletée plongeant, comme souvent en été. Puis elle s'attacha sa longue chevelure rousse en une belle queue de cheval haute. Laissant quelques mèches ondulés, retomber sur son doux visage. Une fois à la porte elle regarda la marmotte dormir, et esquissa un sourire. Il semblait tellement apaisé ainsi. Puis elle alla chez le tatoueur le plus proche. Et pour ne pas laisser Dom sans nouvelles, au cas où celui-ci se réveillerait avant son retour, elle prit une photo de l'enseigne du magasin sur snap pour lui envoyer. Elle joua de son nom pour être prise le plus rapidement possible, et bien vite elle se retrouva sur la table du professionnel. En sous-vêtements. Mais on ne pouvait pas dire qu'elle était très pudique. Elle montra grâce à Google image le symbole qu'elle voulait dessiner sur sa peau d'albâtre, dans le bas du dos. " T'es prête ma belle ? ça va faire mal tu sais... il y n'a presque pas de peau à cet endroit et t'as pas choisi le plus petit. " la rouquine hocha la tête. Elle n'avait pas peur. Elle savait ce qu'elle faisait. Même si elle sentait qu'elle allait douiller sa race.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
A Astoria depuis : 04/01/2018
Autographes : 296
Métier : Acteur, chanteur et musicien


more about me
statut: en couple
my life :
people i care about :


MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Ven 27 Juil 2018 - 12:16

Lui dire qu’il l’aimait lui semblait naturel. En fait, il avait peur de ne pas le lui dire assez. Etrangement, plus il avançait dans l’âge, plus il craignait voir les personnes qu’il aimait disparaître autour de lui. Et Katherine était bien la dernière personne qu’il avait envie de perdre sur cette planète. Certes, leur relation était récente, mais leurs sentiments ne l’étaient pas. Leur attirance l’un envers l’autre de l’étaient pas. Avant, il s’était retenu à cause de Sarah, parce qu’il avait voulu s’accrocher à cette relation et continuer à la faire vivre. En vain. C’était mort depuis longtemps, mais il avait mis un certain moment à s’en rendre compte. Et maintenant, il avait tout ce qu’il voulait pour être heureux. Mis à part une gueule présentable peut-être, mais ça ne semblait pas déranger sa toute nouvelle petite-amie. Pas alors qu’ils étaient déjà en train de se câliner dans sa chambre, sur son lit, plus du tout attentif au film qui passait à l’écran. Dom n’avait d’yeux que pour son splendide corps que ses mains ne se lassaient jamais de parcourir. « On peut finir par terre si t’as peur de tomber… » Ce n’était pas comme s’ils ne l’avaient pas déjà fait. Et puis, ils pouvaient se trouver n’importe où, ça ne changerait absolument rien pour lui. Tant que c’était le corps de Katherine qui ondulait contre le sien, ça lui convenait. « Je vais encore devoir te punir. » Un sourire sur ses lèvres, le blond lui rendait son baiser avec autant de passion qu’il pouvait lui donner. Ce qui pour lui n’était pas assez, vu qu’il n’était pas très en forme. Mais ça ne l’empêchait pas de continuer à faire plaisir à sa rousse préférée. Même complètement épuisé, il ne pouvait pas lui résister. Tout l’attirait chez elle. Ses courbes, la douceur de sa peau, ses magnifiques yeux verts qu’il ne se lassait jamais de regarder. Et son énergie, tellement intense, qu’il adorait ressentir en particulier quand leurs corps ne faisaient plus qu’un. Dominic avait quand même fini par s’épuiser. Et c’est avec Katherine dans ses bras qu’il était peu à peu tombé dans le sommeil. Un sommeil dont il avait bien besoin au vu de ses dernières nuits passées les yeux ouverts. C’était d’ailleurs, à son plus grand étonnement, un sommeil sans cauchemars, et un réveil tout en douceur. Même s’il trouvait le lit bien froid à côté de lui. Ouvrant doucement ses paupières, il constata bien vite que la jolie rousse n’était plus à ses côtés. Elle avait certainement voulu le laisser dormir, et c’était tout à son honneur. Se levant, le blond enfila alors son caleçon avant de se trainer dans le salon où il pensait l’y trouver. Mais il n’y avait personne d’autre que lui, et son téléphone qui lui signalait l’arrivée d’un nouveau snap. Un sourire aux lèvres quand il découvrit qui lui avait envoyé ce cliché, il attrapa alors son sac histoire de pouvoir enfiler des vêtements propres. Et prit la direction du tatoueur. Le chemin n’était pas bien long, et il ne fut donc que quelques minutes à Dominic pour en franchir le seuil. Il y trouva rapidement sa petite amie, allongée sur l’une des tables, en sous-vêtements. De quoi le faire légèrement grimacer et lancer un regard noir au tatoueur qui avait un regard un peu trop baladeur à son goût. Il se pencha alors vers elle, déposant ses lèvres sur les siennes, en insistant bien, sans vraiment de pudeur à l’égard des gens qui les entourait. Il voulait bien faire comprendre aux autres hommes de la pièce qu’elle était à lui, et à personne d’autre. « Je peux pas fermer l’œil cinq minutes sans que tu fasses une bêtise… » Bien sûr, il plaisantait. Du moins à moitié. Il savait que Kat était impulsive, et c’était justement ce qui lui plaisait chez elle. Il adorait ça. Et ce n’était clairement pas lui qui allait la dissuader de se faire tatouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    Ven 24 Aoû 2018 - 14:43

Dom était sans arrêt dans la provocation, mais ce n'était pas un défaut pour Katherine. Bien au contraire, ça l'amuse d'autant plus que c'est un trait de caractère qu'ils partagent tous les deux. Et si dans leur amitié, cette qualité a toujours fait des étincelles, elle ignore bien ce que ça va pouvoir ajouter dans le cocktail d'une relation de type sentimentale. En sachant qu'elle ne l'est aucunement : romantique et fleur bleue... C'est bon pour les autres, ça. Kath préfère la passion, l'inattendue et presque... la criminalité. Comme d'habitude, lorsqu'ils sont ensemble, ils se laissent appeler par l'envie de mélanger leur baiser, leur arôme, leur deux âmes le temps d'un ballet organique résonnant une symphonie que Kath n'entend que trop peu ces derniers temps. Les doux gémissements de Dom la font toujours sourire, sans vraiment savoir pourquoi, tandis qu'elle sent le corps du jeune homme se cambrer sous le sien. Kath, c'est une gamine dans l'âme. Un rien l'amuse et la fait éclater de rire. C'est son jeune âge, probablement, qui la pousse à profiter et brûler chaque instant de sa joie de vivre, sans se soucier des cendres qui pourraient s'en disperser par milliers le lendemain. Profitant de l'instant charnel, Kath fait rouler son compagnon du jour pour qu'ils s'écrasent violemment sur le sol. Sur le parquet qui craque méchamment sous leur deux poids. " Miley va me tuer si on fait un trou dans le loft. " ne peut s'empêcher de murmurer la rouquine, dans une grimace malgré tout souriante, surtout que c'est sa chambre qui se trouve en-dessous. En attendant, la rouquine rive son regard dans celui de Dom, profitant des lueurs douces qui s'y dévoilent. Il est si beau, si attirant. Mais est-ce qu'il y a plus qui les lie en fin de compte ? Est-ce qu'il y a plus que le physique ? Plus que leur côté fun ? C'est une question dont la réponse l'effraie. Katherine n'a aucune expérience dans la vie de couple. Est-ce qu'ils sont en couple d'ailleurs ? Elle ne le sait même pas, c'est pour dire. De son côté, elle voit, pour l'heure, cette relation comme une belle amitié améliorée, un amour naissant qui ne demande qu'à prendre du poil de la bête et grandir jusqu'à tout ravager sur son passage. Mais ils ont tant à construire. Tant à affronter également. Kath se penche et l'embrasse doucement, sur ses lèvres délicates et attrayantes. C'est plus tendre que d'ordinaire, un peu comme un essai. Essayer d'être plus douce. Plus investie. Mais évidemment, le baiser devient plus intense, parce que le désir appelle le désir et qu'entre eux, ça n'en manque pas.


Au petit matin, Kath se faisait tatouer pendant que le blond dormait encore dans le lit à eau. Mais bien vite, le jeune acteur montra le bout de son nez dans le salon où elle se trouvait d'ors et déjà installée. Il l'embrassa de manière ostensible devant les yeux du tatoueur qui ne cilla pas une seconde. Kath s'empêcha de lever les yeux au ciel. C'était quoi cette possessivité ? Elle préfère ne pas relever ou déclencher une dispute en publique. " Je voulais me faire tatouer ton visage, mais je craignais que les filles passent leur temps à me mater le bas du dos tellement tu es magnifique tu vois ? " elle le taquinait, preuve de sa bonne humeur, bien sûr. Puis elle lui montra sur son téléphone la rune qu'elle avait choisit. " L'équilibre. C'est tout moi ça. " ce n'était pas le symbole le plus connu, ni le plus représentatif de la série dans laquelle ils ont tourné ensemble, néanmoins c'était celui qui parlait le plus à l'actrice. L'équilibre, il faut le trouver à la fois en soi, et dans tout ce qui nous entoure. C'est ainsi que l'on est heureux. " Ah putain de sa mère. " jura-t-elle tandis que l'aiguille s'enfonça à nouveau sous sa peau. C'était pas son premier tatouage, mais ça ne rendait pas la chose plus agréable pour autant. Une fois la séance terminée, on lui appliqua un jolie bandage blanc, et elle pu remettre sa robe. " On se fait un petit dej en terrasse ? Qu'on profite du soleil un peu. " ils n'allaient pas passer leur journée dans la chambre... aussi bon ces moments intimes (et tendres) soient-ils, passer un peu de temps en extérieur restait très agréable également. Kath lui prit la main et l'entraîna avec elle vers la brasserie aux odeurs les plus alléchantes. Les croissants sentaient de là où ils se tenaient. Elle avait hâte de croquer dedans.

HJ : Hellooo innocent  on clôt le rp ? cute
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: we can do this together - Katnic    

Revenir en haut Aller en bas
 

we can do this together - Katnic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astoria People :: HORS JEU :: Archives RPG :: Saison 2-